FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 août 2008

Le blog drzz a-t-il malgré lui rapporté  la désinformation distillée par le LAP, le département de guerre psychologique des services secrets israéliens ? En effet, se fondant sur diverses sources, un premier article de notre rédaction avait conclu que la mort du général était le fait d’un complot interne aux services secrets syriens. Il est possible, cependant, que cette conclusion ait été suggérée par les Israéliens (qui avait aussi attribué la mort d’Imad Mughniyeh aux Syriens), à dessein…  

Le Times de Londres publie quelques détails intéressants sur la mort de Mohammed Suleiman, bras droit du dictateur syrien Assad, assassiné le 2 août dernier. Les journaux britanniques sont généralement bien informés sur les questions de renseignement dans la région. Non seulement la Grande-Bretagne a longtemps régné sur le Moyen Orient mais elle a également recueilli bon nombre d’exilés politiques et formé la plupart des maître-espions hébreux (à l’image de Rafi Eitan). 

Selon le Times, le général de brigade Mohammed Suleiman a été abattu alors qu’il se reposait dans le jardin de sa villa de Tartous, ville côtière à l’ouest de la Syrie. Il aurait été touché par une balle tirée avec un silencieux depuis un hors-bord (et non un yacht, comme le disaient les premiers rapports).

La complexité de l’opération rappelle bien le Kidon. Et pour appuyer sa démonstration, le quotidien londonien dévoile une conversation confidentielle qui pourrait être à l’origine de ce coup de main israélien. La date ? Juillet dernier. Le lieu ? Paris, France.

Lorsque Sarkozy reçoit le premier ministre israélien l’Elysée, Ehoud Olmert lui affirme « que la Syrie a franchi la ligne rouge en fournissant des armes au Hezbollah ». L’acquisition par les terroristes chiites de lanceurs mobiles anti-aériens SA-8, vendus par la Syrie, menace la suprématie aérienne d’Israël. Selon le quotidien anglais, l’état-major israélien a débattu sur cette question une semaine avant la mort de Mohammed Suleiman. Dont acte.

Car c’est là que le nom du général Suleiman entre en jeu. L’homme n’était pas seulement l’agent de liaison entre la Syrie et le Hezbollah, il travaillait surtout comme fournisseur des SA-8. A la lumière de ces révélations crédibles (le réarmement du Hezbollah fait les gros titres des journaux du monde, grâce au LAP), l’élimination ds Suleiman paraît tout à fait logique, d’autant que l’on sait combien les Syriens sont infiltrés par les espions israéliens depuis près de deux ans.  

Le 2 août dernier, le gâchettes israéliennes ont abattu une troisième cible de grande envergure en une année, et ceci sans anicroches. Décidemment, Meir Dagan est un directeur exceptionnel. Et son service, le Mossad, confirme sa place de leader dans le monde.  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz