FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 août 2008

Le blog drzz a-t-il malgré lui rapporté  la désinformation distillée par le LAP, le département de guerre psychologique des services secrets israéliens ? En effet, se fondant sur diverses sources, un premier article de notre rédaction avait conclu que la mort du général était le fait d’un complot interne aux services secrets syriens. Il est possible, cependant, que cette conclusion ait été suggérée par les Israéliens (qui avait aussi attribué la mort d’Imad Mughniyeh aux Syriens), à dessein…  

Le Times de Londres publie quelques détails intéressants sur la mort de Mohammed Suleiman, bras droit du dictateur syrien Assad, assassiné le 2 août dernier. Les journaux britanniques sont généralement bien informés sur les questions de renseignement dans la région. Non seulement la Grande-Bretagne a longtemps régné sur le Moyen Orient mais elle a également recueilli bon nombre d’exilés politiques et formé la plupart des maître-espions hébreux (à l’image de Rafi Eitan). 

Selon le Times, le général de brigade Mohammed Suleiman a été abattu alors qu’il se reposait dans le jardin de sa villa de Tartous, ville côtière à l’ouest de la Syrie. Il aurait été touché par une balle tirée avec un silencieux depuis un hors-bord (et non un yacht, comme le disaient les premiers rapports).

La complexité de l’opération rappelle bien le Kidon. Et pour appuyer sa démonstration, le quotidien londonien dévoile une conversation confidentielle qui pourrait être à l’origine de ce coup de main israélien. La date ? Juillet dernier. Le lieu ? Paris, France.

Lorsque Sarkozy reçoit le premier ministre israélien l’Elysée, Ehoud Olmert lui affirme « que la Syrie a franchi la ligne rouge en fournissant des armes au Hezbollah ». L’acquisition par les terroristes chiites de lanceurs mobiles anti-aériens SA-8, vendus par la Syrie, menace la suprématie aérienne d’Israël. Selon le quotidien anglais, l’état-major israélien a débattu sur cette question une semaine avant la mort de Mohammed Suleiman. Dont acte.

Car c’est là que le nom du général Suleiman entre en jeu. L’homme n’était pas seulement l’agent de liaison entre la Syrie et le Hezbollah, il travaillait surtout comme fournisseur des SA-8. A la lumière de ces révélations crédibles (le réarmement du Hezbollah fait les gros titres des journaux du monde, grâce au LAP), l’élimination ds Suleiman paraît tout à fait logique, d’autant que l’on sait combien les Syriens sont infiltrés par les espions israéliens depuis près de deux ans.  

Le 2 août dernier, le gâchettes israéliennes ont abattu une troisième cible de grande envergure en une année, et ceci sans anicroches. Décidemment, Meir Dagan est un directeur exceptionnel. Et son service, le Mossad, confirme sa place de leader dans le monde.  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz