FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 août 2008

Aujourd’hui  mercredi 13 août 2008,  les dépêches démontrent une fois encore que les points chauds de la planète se situent en Iran,  en Géorgie,  en Turquie,  au Liban,  en Irak,  en Afghanistan  et  au Pakistan notamment.  Autrement dit,  à l’exception de la Géorgie,  c’est en terre dite d’islam que le monde bouillonne le plus.  C’est encore et toujours le réchauffement islamique de la planète.  Pour tout arranger,  la Turquie se rapproche de l’Iran ;  et la Syrie frappe – encore – au Liban.  Voyons cela d’un peu plus près.


  
  

09:09 La journée commence mal.  En effet,  on apprend que le dictateur iranien   négationniste,  génocidaire  et  atomisé   Mahmoud Ahmadinejad effectuera demain jeudi 14 août 2008 une visite en Turquie.  Le dictateur mollahchique iranien s’entretiendra avec deux islamistes présumés modérés,  son homologue Abdallah Gül et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.  Ahmadinejad abordera des dossiers économiques et politiques ainsi que la crise nucléaire iranienne,   précise Guysen.International.News.  Faut-il préciser que le rapprochement irano-turc est une mauvaise nouvelle ?

09:46 La Géorgie confirme le retrait de ses troupes de la région géorgienne d’Abkhazie.  Un accord de cessez-le-feu a été conclu hier mardi 12 août au soir entre la Géorgie et la Russie.  L’accord prévoit l’arrêt des hostilités,  un libre accès à l’aide humanitaire,  le retrait des troupes géorgiennes dans leurs bases de cantonnement et celui de l’armée russe aux lignes antérieures au conflit,  informe Guysen.International.News.  En clair,  la Russie obtient que les soldats géorgiens retournent et restent dans leurs casernes.

10:12 Trois explosions ont lieu ce matin en Turquie,  plus précisément à Istanbul,  faisant un blessé.  L’une des explosions a lieu dans un camion de ramassage d’ordures sur le parking d’un bâtiment de la municipalité à Usküdar,  un district d’Istanbul,  situé sur la rive asiatique.  Deux autres explosions ont lieu dans un cimetière proche du bâtiment de la municipalité.  Des grenades ou des petites bombes sont à l’origine des explosions. L’homme blessé souffre de blessures à la jambe. Deux personnes à motocyclette ont été vues prenant la fuite,  peut-on lire,  en substance,  sur tf1.lci.fr.

10:50 Le président géorgien Mikhaïl Saakashvili a approuvé dans la nuit de hier mardi à aujourd’hui mercredi le plan de paix négocié en Russie par Nicolas Sarkozy.  Avant de donner son accord,  Saakashvili a exigé la modification d’un point mentionnant des ‘discussions internationales sur le statut futur’ des régions géorgiennes de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie,  discussions qui seront remplacées par des négociations sur ‘les modalités de sécurité et de stabilité’ dans les deux républiques géorgiennes autoproclamées.  La Russie a paraît-il accepté – nous dit-on – la modification du document.  Mais le ministre russe des Affaires étrangère Sergueï Lavrov a précisé que la modification ne changeait ‘rien sur le fond’,  toute discussion étant ‘impossible hors du contexte de leur statut’ (de l’Ossétie du sud et de l’Abkhazie).  L’accord de  paix tarde à se matérialiser sur le terrain,  les blindés russes poursuivant leurs mouvements à travers la Géorgie,  notamment vers la ville de Gori,  qui contrôle l’accès à l’Ossétie du Sud.  La Russie dément ces informations.  Par ailleurs,  des juges d’instruction du Comité d’enquête auprès du Parquet général de Russie ont débuté à Vladikavkaz,  en Ossétie du Nord,  les interrogatoires de militaires géorgiens emprisonnés et de réfugiés sud-ossètes.  Les autorités russes,  qui accusent l’armée géorgienne d’avoir commis des crimes de guerre,  veulent  ainsi entamer une procédure judiciaire devant la Cour pénale internationale,  rapporte l’ESISC.  A 10:54 « Cinquante tanks russes sont entrés à Gori malgré le cessez-le-feu conclu mardi soir »,  confirme Guysen.International.News.


  
  

11:11 On apprend qu’un attentat se produit au Liban,  dans la ville de Tripoli au nord du pays.  Et que le bilan de l’attentat s’élève à 18 morts et 40 blessés.  Concrètement,  une bombe déposée au centre-ville vise un car militaire.  Une dizaine de soldats font partie des victimes.  L’attaque intervient au moment de la visite du président libanais Michel Sleimane en Syrie.  Certains médias évoquent une organisation terroriste palestinienne proche d’Al-Qaïda,  qui aurait orchestré l’attentat,  informe Guysen.International.News.

11:21 L’information paraît encore une fois sur la toile :  dans la ville géorgienne de Gori,  le secrétaire du conseil de sécurité géorgien affirme que cinquante tanks russes occupent la ville.  Ce que conteste l’état-major des forces russes.  L’état-major des forces russes concède néanmoins que les forces géorgiennes commencent à se  retirer ‘de l’Ossétie du Sud mais pas de façon massive’.  Ce mercredi matin,  le ministre russe des Affaires étrangères a par ailleurs affirmé que la Russie ne quitterait la Géorgie qu’après le retour des forces géorgiennes dans leurs casernes.  ‘Après le retrait des troupes géorgiennes dans leurs casernes (les forces  russes) retourneront sur le territoire de la Fédération russe.  Nos forces de  maintien de la paix resteront en Ossétie du Sud,  ajoute le ministre russe des Affaires étrangères,  propos rapportés par tf1.lci.fr.

11:35 Changement de cap mais toujours sur une rencontre de type mahométan.  Le procureur général du canton de Genève Daniel Zappelli déclare qu’il n’y a aucun motif légal pour classer l’affaire judiciaire impliquant un des fils du dictateur libyen Moammar Kadhafi – Hannibal – et son épouse Aline.  Il est également ‘exclu de classer la procédure pour des motifs politiques’,  ajoute le procureur.  Le procureur souligne que ni le Département Fédéral des Affaires Etrangères ni la Mission suisse auprès des Organisations internationales et de l’ONU n’exercent la moindre pression sur la justice genevoise.  ‘Le fait du prince n’existe pas’,  déclare le procureur.  Une crise a éclaté entre la Suisse et la Libye après l’arrestation à Genève le 15 juillet dernier d’Hannibal Kadhafi et de son épouse,  accusés d’avoir maltraité deux domestiques.  Inculpés pour lésions corporelles simples,  menaces et contrainte,  ils ont été libérés après deux jours de détention suite au versement d’une caution d’un demi million de francs suisses,  308.000 euros,  précise Associated Press.  Il faut – évidemment – lire tout cela entre les lignes.  Car c’est la bonne nouvelle du jour.  Le procureur genevois ne se laisse pas intimider par la Ministre suisse (gauchiste) des Affaires (qui lui sont) étrangères.


  
  

11:47 L’armée américaine poursuit aujourd’hui mercredi 13 août ses opérations contre les Kataëb Hezbollah – les brigades du Hezbollah – groupe terroriste chiite proche de l’Iran et du Hezbollah libanais.  Les USA et l’Irak accusent le corps des Gardiens de la révolution iranienne  – les pasdaran – d’entraîner,  d’armer et de financer des milices chiites,  les ‘groupes spéciaux’.  Les Kataëb Hezbollah seraient toutefois plus directement liés au groupe terroriste libanais,  dont ils partagent le logo,  précise l’ESISC.

12:16 Neuf Talibans sont tués dans une frappe de missiles contre un camp d’entraînement terroriste dans la région tribale pakistanaise du Waziristan du Sud.  Information confirmée par l’ESISC.

Aujourd’hui sur mediarabe.info Khaled Asmar depuis Beyrouth écrit : « L’attentat (ndlr :  ce matin au Liban ;  bilan,  18 morts  et  40 blessés) pèsera lourdement sur la visite de Sleimane à Damas.  Ce qui tend à favoriser la culpabilité syrienne dans ce nouveau crime,  d’autant plus que le régime syrien a des habitudes similaires et,  depuis les années 1970,  il avait utilisé le terrorisme comme unique langage diplomatique.  Le président libanais a condamné l’attentat et affirmé que ‘l’armée ne faiblira pas devant le terrorisme qui sert l’ennemi israélien’.  Le message syrien semble ainsi avoir été reçu ! ».

Il vaut peut-être la peine de revenir sur les relations israélo-géorgiennes.  La coopération militaire entre Israël et la Géorgie ne date pas d’hier.  Cette coopération puise son origine dans les relations forgées par des responsables géorgiens ayant vécu en Israël.  Israël a vendu des milliers de fusils mitrailleurs et de missiles à l’armée géorgienne.  Israël cesse actuellement toute livraison et coopération afin de ne pas se trouver en guerre directe avec la Russie sur le front ossète.  Israël veut ainsi éviter que la Russie lui fasse (encore plus) la guerre via des livraisons d’armement (supplémentaires) au Hezbollah,  à la Syrie  et  à l’Iran.



A cet égard,  Ynetnews.com le lundi 11 août informait qu’Israël « a commencé à vendre des armes à la Géorgie il y a sept ans,  du fait de l’implication croissante de citoyens géorgiens ayant fait leur aliyah,  devenus en Israël des hommes d’affaires influents dans le secteur de l’armement.  Le rapide développement de la coopération militaire entre les deux pays tient en partie au fait que le ministre de la Défense géorgien,  Davit Kezerashvili,  a été éduqué entre la Géorgie et Israël et parle couramment l’hébreu.  (…)  Parmi les Israéliens qui ont tiré profit de cette opportunité,  on trouve,  par exemple,  le général Hirsh,  qui a donné à l’armée géorgienne de précieux conseils sur l’établissement d’une unité d’élite géorgienne comparable à la Sayeret Matkal (l’unité d’élite la plus prestigieuse d’Israël),  en plus de divers enseignements sur le combat rapproché en zone urbaine ».

« De surcroît, le ministre géorgien de la Réintégration Temur Yakobshvili, de confession juive, qui maîtrise lui aussi parfaitement l’hébreu, a déclaré que l’« Etat d’Israël doit être fier de ses instructeurs, qui ont entraîné les soldats géorgiens  (…)  beaucoup de demandes de vente d’armes à la Géorgie sont restées sans réponse de la part d’Israël  (…)  de peur qu’un tel accord irrite les Russes  (…)  le rôle joué par la Russie,  membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU et disposant,  à ce titre,  d’un droit de veto dans la crise iranienne est déterminant pour Israël.  En mai,  il a finalement été décidé de maintenir la coopération avec la Géorgie uniquement dans le domaine de la défense (fourniture de matériel informatique, de systèmes de communication, etc.),  en ne fournissant plus d’armes offensives (fusils, avions, etc.) »,  conclut Ynetnews.com.

Miguel Garroté

  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz