FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 août 2008

Alexandre Adler n’a jamais été bien considéré sur le blog drzz (Où dérive Alexandre Adler ? / Les réalistes ont condamné le monde à la nuit ). Il est réaliste, de cette école idéologique qui estime que la diplomatie maîtrise toute velléité ennemie, une théorie n’ayant jamais trouvé d’échos dans la réalité mais qui continue à faire des adeptes. En novembre 2006, Adler conseillait à Bush de se retirer d’Irak et de laisser l’Iran s’implanter dans le pays. Aujourd’hui, il félicite Bush d’avoir fait exactement le contraire :

À l’heure où «l’Obamania» bat son plein, pourquoi ne pas dire tout le bien que l’on pense de George W. Bush, sinon des huit années où il eut à batailler contre le terrorisme ? Un certain nombre de fausses évidences courent, en effet, sur le compte de l’actuel président.

La première de toutes est en train de se dissiper sous nos yeux : non seulement la destruction du régime baasiste irakien n’a pas été un échec pour les États-Unis, mais c’est même en train de devenir un franc succès. Tout d’abord, parce que Saddam Hussein avait bel et bien organisé, à partir de ce qui lui restait d’appareil d’État irakien, un soutien sans faille à des opérations terroristes que l’Amérique ne devait pas tolérer davantage. Ensuite, parce que la transformation actuelle de l’Irak a une portée considérable à moyen terme : les Irakiens ont voté librement à trois reprises depuis 2003. Ces élections libres ne sont pas encore pleinement pluralistes, certes. Elles auraient plutôt joué le rôle de recensement en grandeur réelle des trois grandes communautés du pays, mais elles ont ainsi permis qu’émerge la véritable majorité politique qui existe en Irak.

Adler félicite Bush pour l’Irak. C’est mérité. Le malheur, c’est qu’il le loue aussi pour sa gestion du dossier iranien – alors que celle-ci est pour le moins bancale, si ce n’est catastrophique.

Adler pense toujours, et depuis 2004 au moins, que les mollahs iraniens choisiront la voie modérée et renonceront au dernier moment à la puissance nucléaire. Il le répète dans sa récente chronique, malgré l’énième refus iranien de se plier aux exigences des Occidentaux. Vous avez dit aveuglement ?

C’est le grand problème des « réalistes » : ils ne sont jamais connectés à la réalité.

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz