FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 août 2008

«Dans son combat contre le terrorisme, la France vient d’être durement frappée», a écrit dans un communiqué le président français Nicolas Sarkozy, qui s’«incline avec respect et émotion devant le courage de ces hommes». «Mes pensées vont d’abord à leurs familles et à leurs proches auxquels je transmets, au nom de la Nation, mes condoléances», souligne le chef de l’Etat. «Je dis aux blessés ma sympathie et mon soutien dans cette épreuve». Nicolas Sarkozy a aussi annoncé qu’il se rendait sur place «dès mardi soir» pour «les assurer que la France est à leurs côtés».

«Ma détermination est intacte. La France est résolue à poursuivre la lutte contre le terrorisme, pour la démocratie et la liberté», a assuré le président. «La cause est juste, c’est l’honneur de la France et de ses armées de la défendre», a-t-il ajouté. Le chef de l’Etat avait annoncé en avril, lors du sommet de l’Otan à Bucarest, l’envoi en Afghanistan d’un bataillon supplémentaire de 700 soldats français

Le ministre de la Défense Hervé Morin, qui accompagnera le président en Afghanistan, a salué «le grand courage» et le «devoir du sacrifice » des soldats français lors d’une conférence de presse. Souhaitant «un rapide rétablissement» aux 21 soldats blessés, il a annoncé que certains d’entre eux seront «rapatriés très rapidement» en France. Hervé Morin a précisé que tous étaient dans un état stable» et que leur «pronostic vital n’était pas engagé».

Le premier ministre François Fillon a également publié un communiqué dans lequel il adresse ses «condoléances» aux familles et sa «sympathie» aux blessés dans un communiqué. La paix en Afghanistan «conditionne largement notre propre sécurité», souligne le premier ministre. Les soldats français «mènent un combat difficile, dangereux et juste qui mérite le soutien de tous les Français et la solidarité de la Nation».

«Ce n’est pas un attentat : ces soldats français sont tombés en se battant pour ce qui est une part de la liberté du monde»,a réagi pour sa part le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, à l’issue d’une réunion extraordinaire de l’Otan sur la Géorgie. «Je réagis avec beaucoup de peine, je connais ce pays, je connais ces soldats, je sais quels efforts cela représente», a-t-il confié. «Notre détermination est aujourd’hui renforcée de la mémoire de leur courage», avait-t-il affirmé précédemment dans un communiqué, en assurant que «la France continuera d’assumer ses responsabilités en faveur d’un Afghanistan démocratique et pacifié et dans la lutte contre le terrorisme».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz