FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 août 2008

Cet enregistrement inédit montre Omar Khadr, fils d’un financier d’Al-Qaeda, questionné par le CSIS (services secrets canadiens) en février 2003. Le terroriste avait abattu un soldat américain en Afghanistan avant d’être arrêté et transféré à Guantanamo. Il possédait un passeport canadien, raison de la présence du service lors de son interrogatoire.

Le Figaro note que l’homme a été privé de sommeil pendant trois semaines, et l’explique comme s’il s’agissait d’une technique nouvelle ou barbare. Comment réagirait-on si l’on apprenait que les policiers français ont interrogé avec brutalité un SS en 1944 ? On s’apitoierait ou on applaudirait ?

Personnellement, le blog drzz applaudit des deux mains. Et fort.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz