FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 août 2008


  
  

  
  
  

L’Axe Moscou-Téhéran-AFP


Dimanche 24 août 2008 en Iran un nouveau billet d’une valeur astronomique de 500.000 (cinq cent mille) rials entre en circulation.  Billet équivalent à 34 euros,  il est le plus important émis en Iran depuis l’an dernier.  Il s’explique par l’inflation dramatique.  Pendant ce temps le Guide Suprême d’Iran – l’Ayatollah Ali Khamenei – félicite le président génocidaire halluciné Mahmoud Ahmadinejad parce ce même président ressuscite les « valeurs » de la révolution islamique.  Le Guide suprême Khamenei déclare – sans rire – que des pays « barbares » veulent imposer leur volonté à l’Iran,  mais que le président Ahmadinejad leur « barre la route »,  entendez par là avec le programme nucléaire offensif iranien.  Pour tout arranger le réacteur nucléaire iranien de Bushehr sera opérationnel d’ici début 2009,  selon l’ambassadeur russe à Téhéran,  Alexandre Sadovnikov,  cité dans une interview avec l’agence de presse iranienne Irna.

Mais la palme de l’abomination délirante revient – comme d’habitude – au nabot président iranien Adolfmadinejad.  En effet,  celui-ci assène qu’Israël plonge le monde dans le désordre et le président iranien en rajoute même une couche avec la désormais classique thèse conspirationniste :  « Quelque 2.000 sionistes organisés et 7.000 à 8.000 agents du sionisme ont entraîné le monde dans le désordre.  Si l’Occident ne contient pas le sionisme,  les nations nettoieront de la face de la terre ces sources de corruption ».  Une terminologie qui n’avait plus été utilisée publiquement depuis l’édition de Mein Kampf au début des années 1920 et durant les années qui suivirent.

Avec l’occupation partielle de la Géorgie par la Russie putinienne,  occupation russe qui s’étend bien au-delà de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie,  avec les déclarations de l’ambassadeur russe Alexandre Sadovnikov (le nom lui va bien vu ses déclarations) à Téhéran et avec les délires psychopathes de Khamenei et Adolfmadinejad,  l’axe rouge-brun-vert d’une part et nos médias collabo-capitulards qui relaient allègrement tout cela d’autre part sont en plaine euphorie.  Du reste l’AFP continue de parler de « forces de maintien de la paix » à propos de l’armée russo-fasciste d’occupation en Géorgie.  Il serait peut-être temps de bouger quelques-unes de nos troupes ça et là.  Par exemple dans la zone libre de la Géorgie occupée.  Il serait peut-être temps – aussi – d’écrire au Chef de l’Etat Nicolas Sarkozy pour lui signaler les déviances de langage de l’AFP,  officine journaleuse financée à 40% par l’Etat et donc par les contribuables.

Miguel Garroté


  
  

  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz