FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 août 2008


  
  


Mardi 26 août 2008.  Le président russe poutinien Dmitri Medvedev annonce que la Russie « reconnaît » l’indépendance des deux régions séparatistes géorgiennes,  l’Abkhazie et l’Ossétie du sud.  En outre la Russie suspend sa coopération avec l’Otan pour sis mois à la suite des « tensions croissantes entre Moscou et l’Occident sur fond de crise en Géorgie ».  La ministre suisse (gauchiste) des Affaires (qui lui sont) étrangères Micheline Calmy-Rey – alias Calamity Rey – appelle à dialoguer avec Ben Laden, le Hezbollah et le Hamas,  à Berne,  lors de l’ouverture de la conférence annuelle des ambassadeurs suisses qui doit durer trois jours.  La journée commence bien.

Je lis un article publié sur novopress.info citant des soldats français blessés et rescapés qui racontent la récente embuscade en Afghanistan :  « La région de l’embuscade,  située au nord de Kaboul,  a longtemps été sous l’emprise du mouvement islamiste Hezb-e-Islami du chef de guerre Gulbuddin Hekmatyar.  (…)  C’est cette coalition d’insurgés,  taliban afghans et combattants d’Hekmatyar,  alliés aux taliban pakistanais et à Al-Qaïda qui a tendu un piège mortel aux soldats français ».  « Qui est Gulbuddin Heykmatyar ? » demande novopress.info.  « Un responsable sunnite islamo-terroriste réputé.  Parmi ses admirateurs,  l’actuel Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan,  à qui certains voudraient donner la clef pour entrer dans l’Europe ».  Puis novopress mentionne une photo où l’on voit « Recept Tayyip Erdogan agenouillé en signe d’allégeance devant Gulbuddin Hekmatyar.  Dans son livre,  ‘La Turquie dans l’Europe,  un cheval de Troie islamiste ?’,  le géopoliticien Alexandre del Valle rappelait que ledit Hekmatyar était ‘un des chefs terroristes (…) les plus recherchés par les polices du monde’.  A l‘époque,  cette photo prise à Istanbul,  dans le quartier du Fatih (la victoire) avait scandalisé les milieux turcs laïques de Turquie.  Elle n’avait pas soulevé la moindre émotion chez les membres de l’Union européenne »,  ajoute novopress.info.

Encore aujourd’hui mardi 26 août j’apprends,  dans un tout autre registre,  sur tf1.Ici qui souligne cette info en rouge – à 8:57 je cite en substance :  Bertra Delanoë confirme qu’elle sera candidate au poste de première secrétaire du Parti Socialiste français lors du congrès de novembre prochain (en plus à Reims…),  une information hautement stratégique qui est détaillée dans le quotidien français de gauche Le Monde de ce jour.


  
  


L’Agence Télégraphique Suisse (je délaisse la noë et je reviens à des infos anodines) – à 10:28 – informe que la Corée du Nord communiste a interrompu le démantèlement de ses installations nucléaires militaires depuis le 14 août sous un prétexte fallacieux,  officiellement à cause des USA,  évidemment.  La dictature délirostalinienne de Corée du Nord envisage aussi de réactiver le réacteur de Yongbyon.  « Yongbyon » est l’épine dorsale du programme nucléaire militaire nord-coréen précise l’Agence Télégraphique Suisse (qui pourrait éventuellement changer de nom vu que le télégraphe au 21e siècle ça fait franchement plouc).  Intéressante coïncidence en tous les cas – ça c’est moi qui l’écrit et non le télégraphe – puisque la réactivation du nucléaire offensif nord-coréen fait suite à la réactivation par la Russie d’une politique impérialiste crypto soviétique.

L’Agence France Presse – à 10:40 – confirme que le destroyer américain USS Mc Faul et le garde-côte américain Dallas sont attendus demain mercredi 27 août dans le port géorgien de Poti où sont toujours stationnés illégalement des troupes russes d’occupation.  Les deux navires apportent de l’aide humanitaire aux Géorgiens.  Des forces militaires russes et américaines pourraient ainsi se retrouver face à face en Géorgie pour la première fois depuis le début du conflit russo-géorgien.  L’USS Mc Faul était arrivé dimanche 24 août à Batoumi,  dans le sud-ouest de la Géorgie,  où il a déjà déchargé de l’aide.  Le garde-côtes Dallas a franchi dimanche les détroits des Dardanelles et du Bosphore en direction de la Géorgie.  Rendez-vous demain à Poti les enfants.


  
  


Toujours aujourd’hui mardi 26 août 2008 – au Pakistan – des terroristes ouvrent le feu en direction du véhicule du consul américain en poste à Islamabad sans réussir à l’atteindre.  Et – toujours au Pakistan – une explosion en marge d’une manifestation fait 20 blessés au Baloutchistan,  au centre du Pakistan.  Les participants à cette manifestation revendiquent – paraît-il – « l’indépendance » du Baloutchistan.  Décidément,  la liste des provinces de tout poil atteinte d’indépendantite aiguë s’allonge :  Ossétie du Sud et Abkhazie en Géorgie,  Transnistrie en Moldavie,  Crimée en Ukraine,  Baloutchistan et Waziristan au Pakistan,  sans compter les entités qui pourraient s’y mettre aussi (sans remonter à plus de 500 ans en arrière et en me limitant à la Géorgie et à ses voisins pas trop lointains) entitiés telles que :  Daghestan, Vainakh, Noghastan, Kabardian, Imereti, Kartli, Kakheti, Samtskhe, Trebizond, Mamlyuk, Kara-Koyunloo, Vaspurakan, Sasun, Bahrevand, Shirvan, Karabakh, Syunio,  et,  sans pinailler,  un peu plus loin,  les Kurdes,  les Azéris et  d’autres encore.  Tout ceci étant – évidemment – la faute du Kosovo indépendant et,  surtout,  la faute des USA.  Non,  désolé,  la liberté,  c’est aussi la liberté de commettre parfois des erreurs.  Et Ceci étant dit,  une erreur côté USA,  concernant le Kosovo,  ne va tout de même pas nous inciter à accepter,  10 ou 100 erreurs,  côté russe et côté islamique dans le Caucase ou ailleurs.  Ou alors nous avons perdu tout bon sens.

Toujours aujourd’hui mardi 26 août on nous raconte sur le wire que le Premier ministre israélien corrompu et démissionnaire Ehoud Olmert et la Cheffe de la politique étrangère américaine à géométrie variable Condoleezza Rice – cette dernière est en Israël depuis hier lundi 25 août – sont paraît-il convaincus qu’un accord de paix peut être signé avant fin 2008.  Puis on nous raconte – toujours aujourd’hui sur le wire – que Rice a affirmé au cours d’un entretien accordé à des journalistes israéliens avoir apparemment échoué dans sa mission.  Enfin on nous raconte – encore et toujours aujourd’hui sur le wire – que la rencontre agendée hier entre Rice et Olmert a été ajournée à aujourd’hui mardi 26 août après avoir été annulée par Olmert  pour raison de santé.  Cela ne s’arrange vraiment pas côté diplomatie.  Vivement l’entrée en fonction du futur président américain en janvier 2009.  Quel que soit l’élu nous en aurons au moins terminé avec ces mascarades diplomatiques commencées l’an dernier à Annapolis et depuis lors en croissance exponentielle.


  
  


Au registre du soi-disant réchauffement climatique (changeons de sujet pour nous détendre un peu) je lis aujourd’hui que la canicule n’a pas (encore) sévi en France cet été.  Ni au pôle Nord :  selon les derniers relevés cartographiques,  la calotte glaciaire de l’Arctique a augmenté de 30% en un an.  Au pôle Sud la calotte glaciaire s’est étendue en un an d’un million de kilomètres carrés.  Cela tombe bien.  On va enfin pouvoir se concentrer sur le réchauffement islamo-poutinique de la planète.

J’apprends avec tristesse que Mgr Jia Zhiguo – évêque de Zhengding dans le nord de la Chine – a été arrêté et conduit dans un lieu secret dimanche 24 août peu avant la clôture des Jeux olympiques.  L’évêque célébrait la messe dans la cathédrale de Wuqiu quand il a été arrêté sans motif et sur le champ par la police politique chinoise.  Allez,  une « médaille d’or olympique de la liberté » pour Mgr Jia Zhiguo.

J’apprends avec toujours autant de tristesse qu’en Inde des intégristes hindous soutenus par le parti politique officiel Vishwa Hindu Parishad attaquent depuis deux jours les églises,  les couvents et les orphelinats en hurlant : « Tuez les Chrétiens ! ».  Ont notamment été détruites une église à Kandhamal et une chapelle à Sundergarh.  Une religieuse catholique a été brûlée vive – informe asianews.it – par des intégristes hindous qui ont ravagé l’orphelinat qu’elle tenait à Bargarh.  Un prêtre a été violenté et est hospitalisé pour brûlures.  Une sœur à Bubaneswar a été violée.  À Phulbani une église a été incendiée.


  
  


Sachez pour conclure que dimanche 24 août 2008,  à propos de la situation en Géorgie notamment,  Benoît XVI a déploré la situation internationale qui manifeste des tensions croissantes et une détérioration progressive du climat de confiance et de collaboration entre les Nations.  Benoît XVI a concrètement et explicitement déploré les contrapositions nationalistes actuelles qui ont eu des conséquences tragiques en d’autres périodes de l’histoire.  Les évènements récents – a précisé Benoît XVI – rappellent des expériences que l’on croyait définitivement attribuées au passé.

Croyez-moi,  lorsqu’un pape sort de sa réserve pour parler ainsi,  c’est en général parce que les temps se durcissent.  Je suis catholique sans être papolâtre et je crois bon de citer Benoît XVI,  le pape qui,  à Ratisbonne,  osa parler de l’islam radical,  vous vous souvenez ?


Miguel Garroté


Post Scriptum N°1 :
 les informations fusent minute après minute.  Les forces d’occupation russes tiennent toujours des positions à l’entrée du port géorgien de Poti,  port,  rappelons-le,  de première importance pour l’économie de la Géorgie.  Le destroyer USS Mc Faul et le garde-côte USS Dallas arriveront comme prévu à Poti demain mercredi 27 août pour livrer l’aide humanitaire demandée par les autorités géorgiennes.  Les deux bâtiments – qui sont déjà arrivés au large des côtes géorgiennes – seront rejoints à la fin de ce mois d’août par l’USS Mount Whitney,  un navire amiral de la 6e flotte américaine,  déployée en Méditerranée. 
Le président russe poutinien Medvedev déclare que la Russie n’a pas peur d’une nouvelle Guerre froide avec l’Occident.  L’Otan rejette la reconnaissance par la Russie de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.  Gorbatchev met en garde contre une nouvelle scission du monde.  Le secrétaire général de l’Otan Jaap de Hoop Scheffer rejette la reconnaissance par la Russie de l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie et juge qu’elle viole l’intégrité territoriale de la Géorgie.  « Je rejette la décision du gouvernement russe de reconnaître l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie,  régions de la Géorgie »,  déclare le chef de l’Otan.  « Il s’agit d’une violation des nombreuses résolutions de l’Onu concernant l’intégrité territoriale de la Géorgie,  résolutions qui ont été approuvées par la Russie elle-même », ajoute Jaap de Hoop Scheffer.  La présidence (française) de l’Union européenne fait savoir qu’elle consulte ses partenaires pour adopter une condamnation commune de cette décision.  La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice évoque un acte regrettable.  La chancelière allemande Angela Merkel qualifie la décision russe d’inacceptable car elle contredit le principe d’intégrité territoriale,  un principe de base du droit international des peuples.  Le gouvernement britannique l’a rejette catégoriquement.  Plusieurs pays jugent que la reconnaissance des indépendances est illégale et s’inquiètent de ses effets sur la stabilité régionale.  Réaffirmant la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie,  la Grande Bretagne affirme que la décision russe est contraire aux obligations que la Russie a prises à plusieurs reprises lors des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et cela ne fait rien pour améliorer les perspectives de paix dans le Caucase.  Evoquant une balkanisation sur une base ethnique du Caucause,  le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini juge que la décision unilatérale de Moscou ne s’appuie pas sur un cadre juridique international et constitue un sérieux danger pour tous.  « Cette décision signifie une violation claire et délibérée contre le droit international et les principes fondamentaux pour la stabilité en Europe »,  déclare son homologue suédois Carl Bildt. 
Même condamnation de la part de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe qui,  par la voix de sa présidence (finlandaise),  estime qu’il s’agit d’une violation des principes de l’OSCE.

Post Scriptum N°2 :  La Russie va mettre en place des relations diplomatiques avec l’ Ossétie et l’Abkhazie.  L’Ossétie du Sud est prête à héberger une base militaire russe.  L’Abkhazie est prête à signer un accord militaire avec la Russie.

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz