FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 septembre 2008



Encore un acte antisémite qui dérange les bien pensants

Les dépêches et communiqués reproduits ci-dessous ne le disent pas :  les Juifs agressés vendredi 5 septembre 2008 au soir ont été agressés par des voyous viscéralement antisémites et originaires du continent africain.  Et les dépêches ci-dessous plus particulièrement,  notamment celle de l’AFP,  formulent bien des phrases au conditionnel et avec des guillemets.  Curieux,  n’est-il pas ?  Il me semble pourtant que lorsque des tags arabophobes et islamophobes apparaissent ça et là,  le tintamarre tonitruant de la classe politico-médiatique est infiniment plus assourdissant,  sans conditionnel et sans guillemets.

Lemonde.fr dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 septembre 2008 reproduit une dépêche de l’Agence France Presse informant que « trois jeunes juifs,  dont certains portaient une kippa (ndlr :  et alors ?),  ont déposé plainte vendredi soir après avoir été victimes d’une agression ‘à caractère antisémite’,  selon eux (ndlr :  notez le style de l’AFP,  style repris tel quel par Le Monde,  le caractère antisémite,  c’est selon eux,  eux,  les Juifs),  dans le 19e arrondissement de Paris,  a déclaré à l’AFP le président des étudiants juifs de France,  Raphaël Haddad.  La police a confirmé que trois jeunes juifs avaient été ‘légèrement blessés’ (vous pourrez constater par vous mêmes ci-après que ce n’était pas si « légèrement » que ça) et précisé que l’affaire avait commencé par des jets de pierre (ndlr :  de la part des agresseurs antisémites,  aurait pu préciser l’AFP) sans se prononcer sur le caractère antisémite de ces violences  (ndlr :  ben voyons,  c’est tout à fait « normal » de jeter des pierre sur les Juifs le vendredi soir dans l’entrée du shabbat).  ‘Le parquet a saisi la 2e division de la police judiciaire avant le dépôt de la plainte’ a ajouté la porte-parole de la préfecture de police de Paris,  Marie Lajus.  Selon M. Haddad,  les victimes âgées de 17 et 18 ans,  ont été agressées par une dizaine de personnes qui les ont frappé au visage à coups de poings.  Le plus jeune a de nombreux bleus au visage.  Les deux autres ont le nez cassé.  Un d’entre eux a une ITT (Incapacité temporaire totale) de 3 jours.  Ils ont reçu des soins à l’hôpital avant de déposer plainte au commissariat et de rentrer chez eux.  Selon M.Haddad,  les agresseurs sont des gens du quartier.  L’agression s’est produite rue Petit,  non loin du square où un jeune Juif, Ruddy,  17 ans,  avait été roué de coups le 21 juin dernier.  Deux jeunes gens soupçonnés d’avoir participé à cette agression contre Ruddy ont,  depuis,  été mis en examen pour ‘tentative de meurtre et violence en réunion aggravées par leur caractère antisémite’,  des chefs passibles de la réclusion criminelle à perpétuité,  et écroués »  (ndlr :  au fait,  qu’en est-il,  plus concrètement,  les a-t-on relâchés pour bonne conduite ?).

Le soir du samedi 6 septembre 2008 le BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME (BNVCA) condamne la nouvelle agression de nature antisémite rue Petit Paris 19e commise ce 6 septembre 2008 vers 18:30 contre 3 jeunes Juifs se rendant à la synagogue. Le BNVCA réclame des mesures préventives urgentes dans un communiqué de son président,  Sammy Ghozlan :  « Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne la nouvelle agression pouvant être encore à caractère antisémite,  commise ce samedi vers 18:30 rue Petit à Paris 19 e.  Selon nos informations,un groupe de jeunes gens non encore identifiés ,  d’origines diverses et armés de coups de poings américains ont pris à partie trois jeunes Juifs ,  mineurs ,  reconnaissables du fait qu’ils étaient coiffés d’une kippa,  et les ont violemment frappés.  L’une des victimes a du être hospitalisée en raison des blessures au visage.  Les 2 autres,  traumatisés,  sont rentrés à leur domicile.  Sachant les pouvoirs publics très attentifs à la situation dans ce secteur de Paris,  nous faisons confiance aux services de police pour identifier et arrêter les agresseurs ,  et confirmer ou infirmer le mobile antijuif bien qu’il nous paraisse évident.  Conscient de la situation précaire dans cet arrondissement de Paris,  le BNVCA avait organisé une réunion le jeudi 4 septembre 2008 au cours de laquelle les membres présents,  de la communauté du 19e ont pu exprimer au Commissaire de Police leurs inquiétudes,  leurs appréhensions,  et le sentiment d’insécurité antisémite qu’ils éprouvent,  et qui se vérifie au regard des trop nombreuses agressions dons sont  victimes les jeunes Juifs dans ce secteur.  Le BNVCA appelle les jeunes Juifs à faire toujours confiance aux dirigeants des institutions communautaires ainsi qu’aux services de police pour endiguer ce phénomène .  Nous leurs demandons de la façon la plus ferme de n’exercer aucune tentative de revanche qui ne pourrait qu’aggraver la situation (ndlr :  commentaire révélateur,  on dirait que le BNVA sait pertinemment que certains en ont plus que marre de la passivité,  de la lâcheté et de l’hypocrisie des autorités) déjà fragile depuis l’agression du jeune Rudy H abandonné dans le coma sur la voie publique par des voyous antisémites le 21 juin 2008.  Nous demandons au Maire de Paris de prendre des mesures dissuasives en faisant équiper sans délai la rue Petit,  et le parc des Buttes Chaumont de caméras vidéo surveillance.  Nous demandons un renforcement des forces de police dans ce quartier notamment à l’approche des fêtes juives solennelles qui vont se dérouler tout le mois d’Octobre ».

L’agence américaine Associated Press,  dimanche 07.09.2008 à 03:36 du matin dans une dépêche informe que  « le Bureau national de lutte contre l’antisémitisme et l’Union des étudiants juifs de France ont réagi à une agression à caractère antisémite qui a eu lieu samedi vers 18:30 dans le 19e arrondissement de Paris,  à l’endroit même où un jeune avait déjà été agressé au mois d’octobre.  Une bande de cinq jeunes de diverses origines s’en serait pris à trois jeunes Juifs pratiquants identifiables à leur kippa,  rue Petit,  à proximité du parc des Buttes Chaumont.  Selon Raphaël Haddad,  président de l’Union des étudiants juifs de France,  qui a rencontré l’une des victimes,  seul ce signe religieux a déclenché l’incident.  ‘Le plus costaud des trois (juifs) a traversé pour affronter ses agresseurs après avoir reçu un caillou,  selon Raphaël Haddad.  Il a été frappé,  puis les deux autres également quand ils l’ont rejoint.  Les victimes présentent des fractures au nez,  des contusions au visage.  L’une des victimes a été hospitalisée et a nécessité 8 points de suture.  Plainte a été déposée au service spécialisé de la police judiciaire au commissariat du 10e arrondissement,  rue Louis Blanc,  de même source.  Les deux associations avaient exprimé à la municipalité du 19e et au maire Roger Madec leurs inquiétudes.  Pour l’UEJF,  elles n’ont pas été entendues.  ‘Nous réclamons une mobilisation des élus et acteurs locaux, la mise en place d’actions concrètes et bien sûr l’arrestation des coupables’ indique l’association (Union des étudiants juifs de France) dans un communiqué ».

NOUVELOBS.COM le dimanche 07 septembre 2008 à 13:33 informe :  « Voici les principales réactions après la plainte pour agression antisémite déposée dans le 19e arrondissement de Paris.  A DROITE :  Michèle Alliot-Marie,  ministre de l’Intérieur,  a condamné ‘avec la plus grande fermeté les violences antisémites perpétrées samedi à l’encontre de trois jeunes qui se rendaient à une synagogue’.  Elle a exprimé toute ‘sa solidarité aux familles concernées et à l’ensemble de la communauté juive une nouvelle fois éprouvée’.  Elle a assuré ‘que tous les moyens (étaient) déployés par les services de la préfecture de police pour identifier et interpeller les auteurs’ (communiqué dimanche 7 septembre).  Dominique Paillé,  porte-parole de l’UMP ,  a ‘dénoncé haut et fort l’agression manifestement à connotation antisémite de trois jeunes gens dans le XIXe arrondissement de Paris’.  ‘Ce type d’acte inadmissible dans notre République est contraire aux valeurs humanistes sur lesquelles elle se fonde et notamment celles de tolérance de respect de l’autre,  de ses croyances et de ses convictions’.  ‘L’UMP souhaite que les coupables soient rapidement arrêtés et que les sanctions prévues par la loi pour de tels agissements scandaleux soient totalement appliquées’ conclut-il en exprimant ‘tout son soutien’ aux victimes et à leurs familles (communiqué dimanche 7 septembre).  A GAUCHE :  Jean-Christophe Cambadélis,  député socialiste de Paris :  ‘Ca commence à faire beaucoup.  Il faut maintenant prendre des mesures pour que cette tension cesse’.  Il demande ‘que les coupables soient identifiés et punis au terme de la loi’ et que ‘le dialogue reprenne’,  estimant qu’il n’y avait ‘aucune raison pour que cette tension perdure dans ce quartier (communiqué dimanche 7 septembre).  Roger Madec,  sénateur-maire du 19e arrondissement de Paris,  a ‘condamné avec la plus grande fermeté cet acte de violence et demandé à la police et à la justice de mettre tout en oeuvre pour arrêter et punir les auteurs et déterminer de manière exacte les circonstances et la motivation de cette agression (communiqué dimanche 7 septembre).  Julien Dray,  porte-parole du Parti socialiste,  a condamné dans un communiqué distinct ‘l’agression qui a eu lieu dans le 19e arrondissement de Paris où les tensions sont très fortes,  cette agression,  dont les auteurs doivent être sévèrement punis’ (communiqué dimanche 7 septembre) ».

dimanche 7 septembre 2008 à 12:20 Clément Dossin et Jean-Philippe Lefief du bureau français de l’agence de presse britannique Reuters  écrivent que  « trois jeunes juifs ont été victimes samedi d’une agression à caractère antisémite dans le 19e arrondissement de Paris,  selon le président de l’Union des étudiants juifs de France,  Raphaël Haddad.  La ministre de l’Intérieur,  Michèle Alliot-Marie,  a condamné dimanche avec la plus grande fermeté ‘les violences antisémites’ commises à l’encontre des trois jeunes gens qui se rendaient à une synagogue.  Elle a assuré dans un communiqué que tous les moyens étaient déployés par la police pour identifier et interpeller les auteurs de l’agression.  Julien Dray,  porte-parole du Parti socialiste,  a également condamné fermement ces faits dans un quartier ‘ou les tensions sont très fortes et ou des agressions antisémites répétées ont déjà eu lieu’.  ‘La police doit faire rapidement toute la lumière sur cette agression,  dont les auteurs doivent être sévèrement punis’,  écrit-il dans un communiqué.  Haddad (président de l’Union des étudiants juifs de France) a précisé que l’agression avait eu lieu samedi vers 18:30,  rue Petit,  non loin de l’endroit ou un autre jeune juif,  Rudy,  avait été roué de coups,  le 21 juin dernier.  Il a ajouté que les victimes avaient été brièvement hospitalisées puis avaient porté plainte auprès du commissariat du Xe arrondissement.  La préfecture de police fait également état de trois blessés à l’issue d’une bagarre consécutive à des jets de pierres et précise que les auteurs de l’agression ont pris la fuite.  Les trois personnes visées,  qui souffrent de contusions au visage et,  pour deux d’entre elles,  d’une fracture du nez,  sont un mineur de 17 ans et deux majeurs de 18 ans.  Ils auraient été pris à partie par une dizaine de jeunes du même âge au seul motif,  a dit Haddad,  qu’ils avaient ‘un profil de juif traditionnel’ et qu’ils ‘portaient une kippa’.  Dans un communiqué, l’UEJF s’inquiète de la multiplication des manifestations antisémites dans le 19e arrondissement ces derniers mois et en particulier de la violence croissante des agressions ».

A lire toutes ces dépêches et tous ces communiqués,  j’ai surtout l’impression que le Maire de la Ville de Paris ne s’est pas trop bougé le postérieur pour mieux protéger la communauté juive de France dans les zones multiculturelles.  Par paresse ou par complicité ?  En tous les cas,  ce ne serait pas la première fois.  Irene Elster,  une journaliste juive parisienne,  qui a été physiquement agressée il y a plusieurs années peut en témoigner (voir http://ajm.ch/wordpress/?p=381).

Miguel Garroté

  

  
  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz