FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 septembre 2008


 
 Les vacances de luxe,  c’est bientôt terminé….

J’allais gentiment fermer le bureau et rentrer à la maison.  Mais voilà que je tombe sur une news reprise et diffusée par l’ambassade d’Israël à Paris.  Lisez !  Miguel Garroté.  S’il est incriminé de blanchiment de fonds,  Olmert risque de faire de la prison ferme
– mercredi 10 septembre 2008 –  Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël   Selon une source au sein de l’appareil judiciaire citée par le Haaretz,  il y a de bonnes chances pour que le Premier ministre Ehud Olmert soit incriminé de délits relatifs à la loi sur le blanchiment de fonds.  Dans ce cas-là,  estime cette source,  il risque d’être condamné à une peine de prison ferme,  la peine maximale prévue par la loi pour ce genre de délits étant de dix ans d’emprisonnement.  En effet,  affirme une autre source juridique,  les délits relatifs au blanchiment de fonds sont des délits relativement faciles à prouver,  d’autant que selon la loi israélienne actuelle,  adoptée dans le cadre de l’adhésion israélienne à la campagne internationale contre le blanchiment de fonds,  il n’est pas nécessaire pour la police et le parquet de prouver qu’une activité criminelle est à l’origine des fonds non déclaré.



Dans le cas d’Ehud Olmert,  il suffirait d’établir qu’il ait reçu des sommes importantes en liquide sans en informer les autorités compétentes et sans garder de trace écrite officielle pour le condamner.  Une experte juridique citée par le journal explique que,  dans le cas des délits relatifs à la loi sur le blanchiment de fonds,  la gravité de la sanction dépend notamment de l’intention du condamné,  c’est-à-dire de sa volonté réelle de ne pas informer le fisc des fonds reçus,  et de l’importance des sommes.  Le Haaretz rapporte par ailleurs que la police et le parquet font pression sur deux proches d’Ehud Olmert,  son assistante personnelle Shula Zaken et son ancien associé Me Uri Messer,  afin qu’ils collaborent avec la justice et aident à incriminer le Premier ministre.  Avant-hier,  la police a recommandé d’inculper ces deux anciens collaborateurs du Premier ministre,  mais des sources impliquées dans l’enquête estiment que la principale raison de cette démarche est la volonté de les pousser à incriminer Ehud Olmert.  Jusqu’à présent,  Mme Zaken a refusé de collaborer avec les policiers,  toutefois son avocat a déclaré hier qu’après que la police ait recommandé d’inculper le Premier ministre,  les circonstances ont changé.  Le Maariv cite quant à lui des proches de Mme Zaken qui affirment qu’elle continuera à garder le silence au moins jusqu’à l’audition à laquelle elle a droit avant son inculpation.



   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz