FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 septembre 2008

Rencontre avec un Ministre israélien en exercice !

Corine Rouffi a rencontré Effi Eitam en Israël pour le compte du blog drzz. Les photos de cet article ont été aimablement transmises par Effi Eitam lui-même. 

Effi EITAM

Actuellement Ministre sans portefeuilles au sein du gouvernement de l’Etat d’Israël.

Ancien Ministre des Infrastructures
Ancien Ministre du Logement

Il est le chef du Parti Religieux israélien et siège à la commission des Affaires Etrangères et de la Défense de la Knesset.

Effi Eitam possède deux Master of Arts de l’Université de Haïfa en relations internationales et sciences politiques. Il a également fréquenté la Yeshivat Merkaz HaRav (Jérusalem) et la Royal Military Academy Sandhurst (Grande-Bretagne)

Considéré comme un héros par l’Etat d’Israël et détenteur d’une médaille pour bravoure pour ses exploits pendant la guerre du Kippour, monsieur le Ministre est brigadier-général de réserve dans Tsahal. 

Effi Eitam a participé au raid d’Entebbé (1976) à la tête de la Sayeret Golani (l’une des unités d’élite les plus prestigieuses de Tsahal).


Celui  qui se nourrit de la presse pourrait prendre Effie Eitam pour un extrémiste dangereux qui plus est  religieux. Ses prises de position claires et sans détour lui vaut une image de raciste, anti arabe, anti évolution, anti social.  J’ai eu l’immense privilège de rencontrer ce personnage tant décrié et je suis ressortie sous le charme de cet homme complètement à l’opposé de l’image médiatisé. Indianna Jones peut se perdre dans le fin fond de l’Amazonie, nous avons 10000 fois mieux.

Le député Effie Eitam est né en 1952 au kibboutz Ein Guev d’obédience travailliste dont l’un des fondateurs était Teddy Kollek, maire de la ville de Jérusalem pendant 28 ans. Apres un cycle d’études dans le secteur séculaire, Effie Eitam étudie à la yechiva Mercaz à Rav de Jérusalem et à la yechiva du Golan.


Il poursuit aussi un cursus
à l`Académie de Londres pour la Sécurité Nationale et la Stratégie, puis obtient son MBA (Maitrise) à l`Université de Haïfa


Le parcours militaire
Effie Eitam est exceptionnel et sans faute.


Commandant de l`unité
d`élite de Golani, E.Eitam participe au Raid sur Entebbe pour libérer les otages du vol Air France.  Les preneurs d’otages issus du
Front populaire de libération de la Palestine  et de la fraction armée rouge plus connue sous le nom de bande à Baader ont détourne l’avion  vers Benghazi en Libye et ils atterrissent sur l’aéroport international d’Entebbe. Ce jour la,  commence pour l’état Hébreu une course contre la montre. Succès fulgurant pour l’armée israélienne qui en trente
minutes effectue l’opération de sauvetage.


Après cette réussite
, Lors de la session de l’ONU, l’Ambassadeur Chaim Herzog déclara :

« Nous avons un message simple au conseil : nous sommes fiers de ce que nous avons fait, parce que cela démontre au monde entier que pour un petit pays, Israël en la circonstance, avec lequel les membres du conseil de sécurité sont maintenant tous familiers, la dignité, la vie humaine et la liberté constituent les valeurs les plus élevées. Nous sommes fiers, non seulement parce que nous avons sauvé la vie d’une centaine de personnes innocentes – hommes, femmes et enfants – mais aussi parce que la signification de notre acte signifie la liberté humaine. »
    
— Chaim Herzog, Heroes of Israel, p. 284


Pour l`anniversaire des
30 ans de cette opération, Eitam a déclaré devant la Knesset: « … comme tout individu, et comme n`importe quelle nation, nous ne sommes jamais au même point sur la rivière du temps… mais même sur cette rivière interminable, il y a des signes. Il y a des phares pour aider à diriger les événements quotidiens.

L`opération Entebbe était de ce type.
 
De nos jours, nous sommes confrontés au même genre de dilemmes concernant la responsabilité de l`état envers ses citoyens, et quel prix les individus doivent payer pour pouvoir marcher fièrement et non pas dans la peur d`actes de terreur. Reprenons l`esprit d`Entebbe avec nous, confrontons le avec les problèmes dans notre nouvelle réalité, et cet esprit nous mènera vers la sécurité… »


Pendant la guerre de Yom
Kippur, il combat sur le front syrien. Eitam qui est resté à l`entrée de Nafah avec deux cellules de bazooka, se retrouve seul avec son sergent. Il stoppe les tanks syriens en utilisant le peu d’explosifs qu`il a tout en tirant dessus à l`artillerie lourde.


Il a plus tard essayé
d`emmener des unités de secours pour évacuer les blessés. Il recevra la Médaille de la Bravoure.


A  seulement
42 ans, il est nommé général de brigade et commandant de Tsahal au Liban.


Lorsqu’ il dirigeait
  la division 91, il avait mis en garde le premier ministre d`alors, Ehud Barak, contre les graves conséquences militaires d`un retrait précipité et sans accord du sud Liban. Il s`est aussi opposé à l`abandon des soldats de l`armée du sud Liban, alors alliés d`Israël pendant les années d`occupation de la zone de sécurité. Il fut le dernier commandant à combattre le Hezbollah avant le retrait du Liban en 1982.


En 1987 Eitam est devenu
le deuxième commandant de la division récemment établie, Givati. Pendant la première Intifada, Eitam, et ses soldats, ont mené une lutte impitoyable contre les terroristes.


La Knesset


En  2002, Eitam rejoint
le parti Mafdal (National religieux) et il est élu à sa tête. Dans le cadre du premier gouvernement d`Ariel Sharon, Eitam a d`abord été ministre sans portefeuille. En 2002-2003 il fut Ministre de l`Infrastructure nationale. Il a alors favorisé le projet national du gaz, projet qui était une victoire importante pour l`environnement, puisqu`elle obligeait la Compagnie d`Électricité à produire l`électricité au moyen du gaz naturel, produit moins polluant.
Une autre mesure importante fut la fermeture de Pi Glilot aire stockage de gaz et pétrole, un emplacement qui pendant des années  fut un danger pour les résidents de la région du Centre.


Il a aussi dirigé le développement
des usines de dessalement de l`eau de mer  à Ashkelon et dans le Néguev.


Effie Eitam fut l`un des
adversaires les plus francs du plan de désengagement. Son opposition et la
conviction que les chefs doivent être des exemples personnels ont conduit  Eitam à démissionner du gouvernement et du parti, et de partir s`installer avec sa famille à Nezer Hazani dans le Gouch Katif.


Pour protester contre
le démantèlement du Gouch Katif, il participe à toutes les manifestions de protestation, aux cotes de milliers de citoyens contre la retraite unilatérale de Gaza.


Pendant le désengagement
, il sert de liaison officieuse entre les habitants et les forces de sécurité, et il  gagne le respect des deux parties.


Entre autres, il organise
la collecte des armes des habitants, mais aussi des soldats et des policiers, pour éviter toute violence pendant l`évacuation. Il a initié également une série des règles appliquées pendant le démantèlement afin d`éviter toute violence.


La haute hiérarchie
militaire lui reproche ses propos choquants  pour réprimer la première Intifada. La gauche israélienne l’accuse de racisme notamment pour ses interventions concernant « la palestinisation » des Arabes d’Israël et pourtant il a raison.


La jeunesse arabe israélienne
se radicalise de plus en plus dans le Nord d’Israël. Les raisons sont simples le manque de travail, d’avenir, des difficultés identitaires et le choix de l’agence juive de développer des programmes d’alyah sans une réelle de concertation de la population des villes ou la minorité citoyenne arabe est forte. Il n’y a pas d’opposition a l’immigration pour les juifs en danger auprès de la minorité citoyenne arabe mais un réel problème de positionnement dans la société.


Son programme
: empêcher la déjudaïsation de l’Etat hébreu qui invite à s’interroger sur sa raison d’être.

« Israël n’est pas un  pays comme les autres.  La seule chose qu’il puisse offrir, c’est d’être un Etat juif. »


Celui qui penserait
que cet homme n’a pas une dimension internationale se tromperait lourdement. Trop discret sur ses activités au conseil de l’Europe, ou il a pourtant participe à plusieurs échanges de vue dans le cadre des commissions. Ses rencontres aux states sont aussi passées sous silence. 


Cependant pour lui
Israël ne doit pas être une pale copie des states. D’ailleurs comment copier ce qui n’est même pas comparable.

300 millions d’habitants aux Etats-Unis, 6 millions en Israël

9.4 millions de Km2 pour 22 000 km2.

4 juillet 1776 déclaration d’indépendance américaine, 14 mai 1948 déclaration d’indépendance israélienne.

Des députés par régions, états fédérés ; plus niveau local pour les states.

Pas députés par régions et difficile d’organiser des états fédérés…

Immigration choisie pour les candidats américains, immigrations d’urgence pour les citoyens juifs de part le monde.


 
Avec son projet de AHI, il souhaite rassembler laïcs et religieux sous la bannière de l’identité pour rendre sa force au peuple. Il intègre la démocratie participative dans l’environnement politique israélien. Son credo  ” Rendre le pouvoir et la liberté de choisir au peuple’’.


Et c’est en comptant
sur ses doigts qu’il m’a présenté mes choix pour les prochaines elections:

         1 le pouce Shaoul Mofaz

         2 l’index Bibi

et tout en tournant sa main et en levant le majeur 3 lui-même !!! … je le regardais avec amusement et je relevais son humilité car j’en connais plus d’un qui aurait dit moi simplement, pas lui en homme de terrain, il sait analyser et trancher. En tout cas, connaissant Mofaz et Bibi, il n’aurait jamais commis cette dégradation populaire…

Et comment vas-tu convaincre le public laïque ? et la de me raconter, les yeux brillants de plaisir, qu’il avait eu une rencontre avec des jeunes de la banlieue chic de Hertziliya, qu’il avait expliqué les valeurs de la Torah et que les jeunes lui avaient dit :

– apprends-nous …………….. car, oui la Torah, c’est aussi un code de comportement social, humain ….


AHI, frère en hébreu
est le seul parti qui aujourd’hui propose a ses adhérents d’élire eux même leurs représentants a la Knesset et par région. Effie a son franc parler cela peut choquer, déranger mais le bon sens, la foi en l’homme  sont présents dans ses propos Citons-le :


Notre peuple est sage
, moral et particulier, et il faut lui rendre le pouvoir de choisir ses dirigeants de manière directe, sans intermédiaires qui, au lieu d’être les émissaires du peuple, finissent le plus souvent par ne représenter qu’eux-mêmes.


Il propose aussi
de reformer le système politique proportionnel par étape car le scrutin de liste ne laisse pas la place comme dans d’autres démocraties d’élire nominativement la personne de son choix. Cette transformation politique permettra aussi de lutter contre la corruption.


AHI se veut le rassembleur
et l’innovateur. Les juifs qui ont étés un peuple sans terre  ont transforme un morceau de désert en pays.   A 60 ans, leurs petits enfants doivent faire évoluer la démocratie israélienne et  s’orienter vers une démocratie réelle ou le citoyen est responsable de ses choix politiques.


La religion et l’état peuvent
ils faire bon ménage ensemble ? Oui, puisque AHI ne souhaite pas imposer ou contraindre ses citoyens, ni encore moins porter atteinte a leur vie privée.  


Combattre l’inégalité
sociale, renforcer les classes défavorisées, restaurer les quartiers pauvres et réajuster le salaire minimum.


Un programme ambitieux
que la gauche israélienne pourrait défendre et pourtant il est issu des valeurs du judaïsme, du groupe de AHI. D’ailleurs, on se demande tous pourquoi le parti des travailleurs, le parti Avoda, ne parle jamais des problémes sociaux.


Dans la pénombre
à Haïfa, je l’ai vu arriver seul éclairé par les lampadaires. Comme tout homme habitué à la guerre, il a senti mon regard qui le suivait et il a levé les yeux. Malgré le manque de clarté, j’ai pris de pleins fouets ses yeux d’une limpidité qui vous transperce au plus profond de votre âme.


Je suis allée lui ouvrir
la porte, il émanait le bonheur tranquille, je l’ai conduit jusqu ‘au buffet et il m’a dit :

– On peut toucher ? et la, un fou rire m’a pris et je lui ai répondu; 

– Oh tu peux même  manger…


Où court Effie Eitam
 ?, ou veut il aller ? lui, le baroudeur, plein de pudeurs sous ses airs bourrus et ses déclarations fracassantes qui dérangent. 


Que veut il réellement
 ?  Si des chansons résumaient son engagement politique, nous aurions …


La maladie d’amour
… car oui c’est qui anime Effie Eitam

– C’est l’amour de cette terre malgré ses violences et le sang verse régulièrement.

– Son amour de l’Homme, c’est le grand frère que l’on aimerait tous avoir car son seul soucis,  lui qui a vu tant destins disparaître à  jamais, nous protéger.


La deuxième chanson
Over the Rainbow car s’il obtenait la majorité à la prochaine Knesset, le citoyen aurait toute sa place dans la vie publique et l’histoire nous a souvent montre que les meilleures colombes de la Paix ont étés de grands faucons aux déclarations fracassantes et dérangeantes.


Franchement toute
ma vie a été jalonnée de rencontres. Le capitaine du bateau Exodus. Des personnes de la Haganah, de l’Irgoun, de la sécurité israelienne, des rescapés des camps, Mme Neher, Mr Elie Wiesel…


 
J’ai eu vraiment de la chance mais c’est la première fois ou j’ai pu comprendre ce concept talmudique.

 -Tout ce lit dans les yeux car les yeux sont le reflet de l’Ame.


A tout ces détracteurs
, je ne dirais qu’une seule chose comment vous un juif jugez vous sur le paraître et non sur l’Etre ?.  Et il est rassurant de savoir que des hommes foncièrement droits s’engagent en politique……


J’avoue, vous l’avez
compris même si c’est interdit dans notre religion ; je frise l’idolâtrie avec Effie, lui aussi a un long chemin à faire pour convaincre les foules….

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz