FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 septembre 2008
(Allez, histoire de détendre l’atmosphère, on change de sujet) 
La sortie récente et le triomphe du film Iron Man (plus de 550 millions de dollars sur toute la planète et des entrées supérieures à Indiana Jones aux USA) ont remis sous les projecteurs ce super héros peu connu chez nous, sauf bien sûr des lecteurs de Strange et des publications Marvel.


Du coup Marvel France a eu la très bonne idée de rééditer les deux premières années du Vengeur doré dans une édition intégrale. Au départ, Iron Man n’avait pas sa propre série, mais était publié dans Tales of Suspens, et ses épisodes faisaient entre 10 et 13 pages.

Se replonger dans ces vieilles aventures où le héros avait encore sa vieille armure style Michelin permet, outre redécouvrir des images bien naïves par rapport aux standards actuels, de se rappeler qu’Iron Man a toujours été un comics très politisé.

Qu’on en juge. Si dans le film, Anthony Stark devient Iron Man en Afghanistan, dans les années 60, l’ennemi n’est pas l’islamisme mais le communisme.

C’est donc au Vietnam que Stark, vendeur d’armes, tombe aux mains d’odieux vietcongs et va développer son armure en compagnie d’un savant venu, bien entendu, du Sud Vietnam.

Si le vengeur parvient à vaincre son ennemi, il devra continuer à combattre le communisme de retour aux USA. Les noms des supers vilains sont éloquents comme le Barbare rouge, sorte de super espion sans foi ni loi, cruel, rustre (il mange sa viande comme un Cro-Magnon) et amoral !!

Lors des présentations du personnage, dans les premiers épisodes, on nous rappelle bien que Stark lutte en tant qu’industriel de l’armement pour que les USA gardent leur supériorité militaire sur le bloc de l’Est et qu’Iron Man lui défend le pays contre la menace communiste.

Ce manichéisme étonnera sans doute ceux qui sont habitués à des scénarios plus complexes et plus subtils, mais cette intégrale montre à quel point l’Amérique des années 60 n’avait pas peur de nommer ces ennemis. D’autres séries comme Hulk feront également dans l’anticommunisme primaire, et il faudra attendre les années 70 et la critique de la guerre du Vietnam, dans un épisode mémorable de Spider-Man, pour voir Marvel se détacher de la pensée gouvernementale.

À l’heure où Iron Man est redevenu un personnage ambigu, autoritaire et adepte de la manière forte (dans la série Civil War, il oblige ses collègues super héros à se mettre au service du gouvernement et à dévoiler leur identité secrète, les réfractaires sont traqués par ses soins et envoyés dans une prison située dans une autre dimension), il est bien de se plonger dans une époque où le Comics se voulait, peut être plus que maintenant, le reflet de la société.

Pour 25 euros, tous ceux qui pensent que le communisme est l’une des pires inventions de l’humanité prendront plaisir à voir le vengeur doré botter le cul des vilains cocos. Les autres pourront toujours se défouler en se disant que les yankees ne respectent rien.

(Article original sur La pensée Néoconservatrice)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz