FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 septembre 2008

Mensonges français et présidentielles américaines

Une réflexion De Dominique Aubuisson,  chercheur français résidant dans le Michigan (USA), réflexion reprise par http://www.libertepolitique.com.  Extraits adaptés et illustrés par Miguel Garroté :  « La manière dont la campagne américaine est répercutée en France est tout simplement atterrante.  Depuis un an,  les médias français,  de quelque tendance qu’ils soient,  content aux français une histoire pleine de rebondissements imprévus,  de détails ‘qui en disent beaucoup’,  et d’analyses définitives.  Seul hic  dans le scénario :  il s’agit d’une création imaginaire,  fruit d’une distillation de sources non critiquées,  et que la réalité ne cesse de déjouer.
  

  
Il faut du temps pour l’admettre mais la vérité est que les journalistes ne font pas leur travail correctement.  L’Obamania se mettait en place aux États-Unis car il était bien entendu que les candidats républicains n’étaient que de pauvres bougres de conservateurs honnis de tous.  Et la preuve était que leur tête de liste s’avérait être un homme de 72 ans,  vétéran du Vietnam.  Pas même besoin d’en parler.  En dire du mal de temps en temps suffisait.  A suivre les médias français depuis un an,  le coude à coude entre McCain et Obama dans les sondages est tout simplement incompréhensible.
  

  
Vous vous résoudrez donc à gober l’explication ultime,  le mistigri des analystes paumés :  l’Amérique est toujours aux mains des racistes,  des brandisseurs de Bible,  des manieurs d’armes à feu et des ploucs.  La preuve :  le choix de Sarah Palin,  chrétienne décidée,  chasseresse à ses heures et ancien maire d’un trou en Alaska où l’on n’a rien d’autre à faire que de s’offrir un caribou et de chevaucher sa motoneige.  La belle analyse.  Elle est le résultat d’une transmission partiale des événements,  repassée au filtre des attentes supposées de la société française.  Lire aujourd’hui les journaux français sur les USA,  c’est à peu de choses près lire l’Humanité il y a trente ans sur l’Union soviétique :  au-delà des variantes,  un unique son de cloche ».
  

   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz