FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 septembre 2008

 

 

 

 

  
  


Photo-portrait d’un dictateur « respectable »
   
  
Miguel Garroté   Les agences informent que dix-sept personnes ont été tuées et quatorze blessées aujourd’hui samedi 27 septembre 2008 dans un attentat à la voiture piégée à Damas,  capitale de la Syrie,  pays dirigé par une minorité alaouite.  C’est l’attaque la plus sanglante en Syrie depuis les années 1980,  soit depuis plus de 25 ans.  Selon les médias gouvernementaux syriens,  la voiture bourrée de 200 kg d’explosifs a explosé dans une rue passante près d’un poste des services de sécurité,  à une intersection menant à l’aéroport international de Damas  et  à la tombe de Sayyeda-Zeinab – un haut lieu de pèlerinage chiite – où des flots de pèlerins chiites en provenance de l’étranger se rendent quotidiennement.  A la télévision syrienne,  le ministre syrien de l’Intérieur,  le général Bassam Abdel Majid :  « Nous ne pouvons montrer du doigt une partie précise mais l’enquête dirigée par l’unité de lutte antiterroriste nous mènera aux responsables ».  Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière en Syrie depuis les années 1980,  à l’époque où des attentats sanglants étaient commis par les terroristes du mouvement des Frères musulmans sunnites (la majorité des Syriens sont sunnites).  La Syrie fait mine de sortir,  ces derniers mois,  de son isolement sur la scène internationale,  par des négociations indirectes avec Israël via la Turquie et avec  la visite controversée faite par Sarkozy en Syrie au dictateur Bachar Al-Assad.  Cela dit,  la dictature syrienne continue de soutenir la guerre de la terreur en appuyant concrètement le groupe terroriste Hezbollah,  en facilitant l’infiltration de terroristes en Irak et en maintenant son alliance active avec la dictature génocidaire de l’Iran nucléarisé.
  
  
  

Photo souvenir :  les Syriens font règner la « paix » au Liban.
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz