FLASH
Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 septembre 2008


  
  

  
  

« Il DOIT ÊTRE ARRÊTÉ »,  Sarah Palin sur Ahmadinejad.

New York Sun,  22 septembre 2008.

Traduction par Albert Soued.

Extraits adaptés et illustrés par Miguel Garroté

Le Gouverneur de l’Alaska,  Sarah Palin,  candidate à la vice-présidence,  avait été invitée au  rassemblement sur la place Dag Hammarskjold à New York pour protester contre la présence à l’ONU du Président Iranien Ahmadinejad. Sa participation a été décommandée,  du fait que Hillary Clinton avait décliné l’invitation.  Voici ce que Mme Palin devait dire (publié sous forme d’article dans le New York Sun) :  « Mahmoud Ahmadinejad viendra à New York   au coeur de ce qu’il appelle le grand Satan   et il va parler librement,  dans un pays dont il a réclamé la destruction. (…) sous sa rhétorique se cache un programme qui menace tous ceux qui recherchent un monde plus sûr et plus libre. (…) Il doit être arrêté.




Le monde doit se réveiller devant la menace que cet homme représente pour nous tous.  Ahmadinejad nie que l’holocauste ait jamais eu lieu.  Il rêve d’être l’agent d’une ‘solution finale’,  de l’élimination de la nation juive.  Il a qualifié Israël de ‘corps puant’ qui est ‘en voie d’annihilation’.  De tels propos ne peuvent pas être écartés comme des divagations d’un fou   pas quand l’Iran a procédé cet été justement à des essais de missiles Shahab-3 à longue portée,  capables de frapper Tel Aviv,  pas quand le programme nucléaire iranien est en voie d’achèvement  et  pas quand l’Iran commandite des terroristes qui menacent et tuent des personnes innocentes à travers le monde.



Sans sionisme veut dire sans Sion,  c’est à dire sans Juifs à Jérusalem….

Le gouvernement iranien veut des armes nucléaires.  L’Agence internationale de l’énergie atomique signale que l’Iran fait tourner au moins 3.800 centrifugeuses et que sa capacité d’enrichissement de l’uranium s’améliore rapidement.  Selon les informations reçues,  les agences du Renseignement des États-Unis croient que les Iraniens peuvent avoir assez de matière fissile pour produire une bombe dans un an.  Le monde a condamné ces activités d’enrichissement.  Le Conseil de sécurité de Nations Unies a exigé que l’Iran suspende ses activités nucléaires illégales d’enrichissement.  Il a décrété trois séries des sanctions.  Comment Ahmadinejad a-t-il répondu ?  Il a répondu que ‘la nation iranienne ne retirerait pas un iota de son programme nucléaire’.  Alors,  que devrons-nous faire devant cette menace croissante ?




D’abord,  nous devons réussir en l’Irak.  Si nous échouons là,  ceci compromettra la démocratie pour laquelle les Irakiens ont tellement oeuvré et donnera du pouvoir aux extrémistes de l’Iran voisin.  L’Iran a armé et entraîné des terroristes qui ont tué nos soldats en Irak et c’est l’Iran qui tirera profit d’une défaite américaine en Irak.  Si nous quittons l’Irak sans laisser un pays stable,  les ambitions nucléaires de l’Iran en seront amplifiées.  Si l’Iran acquiert les armes nucléaires   il pourra les partager demain avec les terroristes qu’il finance,  arme et entraîne aujourd’hui.  Les armes nucléaires iraniennes déclencheraient en outre une course aux armements régionale dangereuse et personne ne serait en sécurité.  Mais l’Iran est non seulement une menace régionale;  il menace le monde entier.




C’est le commanditaire Numéro 1 du terrorisme.  Il commandite les groupes les plus brutaux,  comme le Hamas et le Hezbollah.  Ensemble,  l’Iran et ses terroristes sont responsables de la mort d’Américains au Liban dans les années 80,  en Arabie Saoudite dans les années 90 et en Irak aujourd’hui.  Ils ont assassiné des Irakiens,  des Libanais,  des Palestiniens et d’autres musulmans qui ont résisté à la volonté de l’Iran de dominer la région.  Ils ont persécuté nombre de personnes simplement parce qu’elles étaient juives.




L’Iran est responsable des attaques non seulement contre des Israéliens,  mais contre des Juifs vivant aussi loin que l’Argentine.  La négation de l’holocauste font partie de l’idéologie officielle de l’Iran,  comme le meurtre fait partie de sa politique officielle.  Les citoyens iraniens eux-mêmes ne sont pas en sécurité,  le pouvoir iranien est une constante menace pour ceux qui veulent vivre,  travailler et prier en paix.  Les enlèvements politiques,  la torture,  la mort par lapidation,  la flagellation et les amputations sont juste certaines des punitions de l’Etat iranien.  On dit qu’on mesure le niveau de tolérance d’un pays de la manière dont il traite ses citoyens les plus vulnérables.  Selon cette norme,  le gouvernement Iranien est à la fois contraignant et barbare.




Sous la férule d’Ahmadinejad les femmes iraniennes sont parmi les citoyens les plus vulnérables.  Si une femme iranienne montre trop de cheveux en public,  elle risque d’être battue ou tuée.  Si elle descend dans la rue portant un vêtement qui viole le code vestimentaire d’Etat,  elle pourrait être arrêtée.  Mais face à ce régime dur,  les femmes iraniennes ont montré du courage.  En dépit des menaces pour leurs vies et leurs familles,  les femmes iraniennes ont recherché une vie meilleure en procédant à ‘une campagne d’un million de signatures demandant des changements dans les lois discriminatoires’.  Les autorités ont réagi avec une barbarie prévisible.  L’année dernière,  Delaram Ali une activiste des droits de la femme a été condamnée à 20 coups de fouet et à 10 mois de prison pour avoir commis le crime de ‘propagande contre le système’.



Souriez pour la photo Monsieur Ahmadinejad !

Plus tôt cette année,  le sénateur Clinton a dit que l’Iran cherchait à obtenir des armes nucléaires et que le corps des Gardiens de la Révolution iraniens était à la tête de cet effort.  Le sénateur Clinton a demandé que notre réponse comporte des sanctions plus fortes,  y compris la condamnation des Gardiens ou IRGC,  comme organisation de terroristes.  John McCain et moi,  nous sommes tout à fait d’accord.  Le sénateur Clinton comprend la nature de cette menace et ce que nous devons faire pour y faire front.  C’est un sujet qui devrait unir tous les Américains.  On ne devrait pas permettre à l’Iran d’acquérir des armes nucléaires.  Point à la ligne.  D’une seule voix,  nous devons nous faire entendre du monde entier :  ‘Arrêtez l’Iran!’.




L’Iran a beaucoup de vulnérabilités,  y compris un régime affaibli par des sanctions et une population désireuse de vivre comme en Occident.  Nous devons augmenter la pression économique sur l’Iran pour que ce pays change de comportement. (…) Notre tâche est de concentrer l’attention du monde sur ce qui peut être fait pour l’arrêter.  Nous devons rassembler le monde pour encourager de véritables et dures sanctions à l’Onu ou avec nos alliés si les alliés de l’Iran continuent à bloquer toute action à l’Onu.  Nous devons commencer par restreindre les importations de pétrole raffiné de l’Iran.  Nous devons réduire notre dépendance du pétrole brut étranger pour affaiblir l’influence économique de l’Iran.  Nous devons viser les avoirs du régime à l’étranger,  les comptes bancaires,  les investissements et les partenaires commerciaux de l’Iran.




Le Président Ahmadinejad devrait être rendu responsable d’incitation au génocide,  un crime puni selon le droit international.  Nous devons sanctionner la banque centrale d’Iran et le corps des Gardiens de la Révolution dont personne ne devraient douter qu’ils forment une organisation de terroristes.  Ensemble,  nous pouvons arrêter le programme nucléaire de l’Iran.  Le sénateur McCain a pris un engagement solennel que j’approuve vigoureusement.  Jamais nous ne risquerons un nouvel holocauste.  Et ceci n’est pas un simple souhait,  une demande ou un appel aux ennemis d’Israël.  C’est une promesse que les Etats-Unis et l’Israël honoreront,  contre tout ennemi qui chercherait à nous mettre à l’épreuve ».




   
   
    

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz