FLASH
[26/03/2017] 5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 septembre 2008

  
  

Comme il a l’air gentil Kordan….
  

C’est une histoire de marchands de faux tapis persans. Le ministre iranien de l’Intérieur, et donc ministre de la police répressive du régime des mollah iraniens, ministre se nommant Ali Kordan avoue enfin que son doctorat honoris causa de l’université britannique d’Oxford est un faux.  Mais ce bon Ali Kordan accuse aussitôt un « intermédiaire ». Kordan raconte qu’il ne s’est jamais douté que son doctorat pouvait être un faux. L’université d’Oxford indique dans un communiqué ne posséder « aucun dossier selon lequel M. Ali Kordan a reçu un diplôme honorifique ou un quelconque autre diplôme de l’université ». Kordan allègue qu’il a obtenu ce doctorat grâce à un « intermédiaire » qui s’était présenté, comme ça, les mains dans les poches et en sifflotant, comme un délégué en Iran de l’université d’Oxford. « Le doctorat a été délivré sur la base de mon expérience et d’une thèse que j’avais envoyée à l’université d’Oxford grâce à cet intermédiaire », radote Kordan.

  

Chat persan en liberté


Evidemment, Kordan n’a pas identifié ce délégué et Kordan n’a pas non plus précisé s’il a versé de l’argent pour obtenir son doctorat. Sans complexe, le ministre iranien de l’Intérieur a également rejeté toute idée de démission. Et Kordan en rajoute une couche : « Lorsque mon représentant s’est rendu à Oxford, j’ai été surpris que l’université ne confirme pas le doctorat (…) j’ai essayé de contacter mon intermédiaire, mais je ne l’ai pas trouvé et je suis arrivé à la conclusion que c’est lui qui avait commis une faute ». Et question de finir en beauté, le chef des flics du tyran Ahmadinejad conclut notamment que tout ça lui donne « encore plus de motivation pour servir la révolution, le pays et la population ».  En faisant encore plus fouetter et pendre les opposants au régime ?

Miguel Garroté


Couvertes sous peine de fouet.

  

  

Nous,  nous préférons les femmes à visage découvert….

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz