FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 octobre 2008

  
  

  

La terreur islamique se niche au Pakistan

Miguel Garroté   Un attentat suicide contre un député dans le centre du Pakistan a fait – avant-hier lundi 6 octobre 2008 – 18 morts et 60 blessés,  parmi lesquels le député.  Cette attaque s’ajoute aux attentats suicide commis au Pakistan par des islamistes talibans et d’Al-Qaïda,  qui ont fait 1.300 morts en un an.  Il s’agit du troisième attentat en cinq jours contre des hommes politiques pakistanais.

Jeudi 2 octobre 2008,  quatre personnes avaient été tuées dans le nord-ouest du Pakistan lorsqu’un kamikaze s’était fait exploser en essayant de pénétrer dans la demeure d’un leader de parti de la coalition gouvernementale.  Cet attentat suicide a eu lieu dans la ville de Chars Adda,  dans la Province de la Frontière du Nord-Ouest.  Cette province touche les zones tribales frontalières avec l’Afghanistan où l’armée pakistanaise affronte des combattants islamistes talibans et d’Al-Qaïda.  Cette région est le principal front contre le terrorisme où les talibans afghans et d’Al-Qaïda ont concentré leurs forces avec l’apport de talibans pakistanais.

Dans le district de Bajour,  l’armée pakistanaise mène depuis deux mois une offensive contre les combattants islamistes qui a fait plus de 1.000 morts chez les terroristes.  Bajour – au même titre que Chars Adda – est une base pakistanaise des talibans afghans qui combattent les troupes internationales en Afghanistan et un refuge de combattants proches du réseau Al-Qaïda regroupés dans le Mouvement des Talibans du Pakistan.  Les autorités ont ordonné hier mardi 7 octobre 2008 l’expulsion de 50.000 Afghans résidant dans la région tribale de Bajour.  Mais le problème majeur au Pakistan se résume à la collaboration du renseignement (ISI) de ce pays avec le terrorisme.



  

Une réalité cette fois confirmée par le Centre d’intelligence des Forces armées espagnoles,  diffusée par la radio Cadena Ser,  reprise par le Figaro et publiée par David Bescond sur rebelles.info :  « Les services secrets pakistanais ont collaboré avec les talibans en Afghanistan,  en contribuant à leur fournir des explosifs et en les entraînant au Pakistan,  selon un rapport du renseignement militaire espagnol datant de 2005 et rendu public jeudi par la radio Cadena Ser.  ‘Les talibans,  avec l’appui d’Al-Qaïda et de l’Inter Services Intelligence (ISI) pakistanais ont reçu des explosifs devant être activés à distance’,  selon ce rapport du Centre d’intelligence des Forces armées espagnoles dont la Cadena Ser publie des extraits en fac-similé sur son site internet.  ‘Le plan est que les talibans utilisent ces dispositifs contre des véhicules pour assassiner (…) bien qu’il n’a pas été précisé contre quel type d’objectifs’,  selon un extrait de ce rapport classé ‘confidentiel’.

En 2005,  le renseignement espagnol jugeait aussi ‘possible l’existence de camps d’entraînement pour la fabrication d’engins explosifs improvisés (IED, Improvised Explosive Device) en territoire pakistanais,  où les talibans ont reçu entraînement,  appui et renseignements des services secrets pakistanais’.  Le renseignement espagnol jugeait également possible que de ‘nouveaux explosifs IED notamment de type magnétique’ inspirés de tactiques développées en Irak ‘soient en train d’être développés’ dans ces camps,  selon le rapport.  La Cadena Ser relève que les talibans emploient régulièrement des engins explosifs de type IED dans leurs attaques contre les convois des forces afghanes ou multinationales.  Ces engins ont notamment causé la mort de quatre soldats espagnols et d’un interprète afghan lors de trois attaques contre le contingent espagnol déployé en Afghanistan entre juillet 2006 et février 2007,  selon la Ser ».

Concernant le terrorisme en général et le Pakistan en particulier,  je ne peux que recommander,  d’une part,  les analyses (en anglais) de Walid Phares publiées sur :

http://www.defenddemocracy.org.

Et d’autre part,  les dépêches (en anglais également) publiées sur :

http://www.esisc.org

Quant à moi,  j’écrivais le 21 août 2008,  soit il y a un mois et demi :  « malgré le départ du président pakistanais,  le Pakistan glisse doucement mais sûrement du statut de pays allié au monde libre au statut de république islamo-chaotique,  détentrice de la bombe atomique et infestée – dans sa partie nord-ouest notamment – par al-Qaïda et par les taliban ».

L’Occident n’a pas fini d’en découdre avec le terrorisme.  L’Afghanistan et l’Iran ne sont plus ses seules cibles prioritaires.  La terreur islamique se niche au Pakistan.

© Miguel Garroté 2008

  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz