FLASH
Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 octobre 2008

J’ai terminé mes dernières brèves du jour (http://www.rebelles.info/article-24024896.html) en regrettant la signature par le gouvernement somalien d’un accord avec les islamistes dont la finalité ultime est le départ des troupes ethiopiennes de Somalie d’ici le début de 2009. Ces troupes sont pourtant les seules capables de maintenir en place… le gouvernement somalien. Quel beau marché de dupes. Mais le retour inéluctable des islamistes au pouvoir ne sera pas seulement une mauvaise nouvelle pour les Occidentaux. Elle sera une mauvaise nouvelle avant tout pour les Somaliens et surtout les Somaliennes. Ainsi une Somalienne jugée coupable d’adultère par un tribunal islamique a été enterrée vivante jusqu’au cou, puis lapidée à mort par 50 fanatiques lundi 27 octobre dans la ville portuaire de Kismayo déjà contrôlée par l’insurrection islamiste. Cela promet !!!

Les Etats-Unis sont intervenus pour liquider des terroristes en territoire syrien. Terroristes dont la fonction principale était de faciliter le passage de la frontière syro-irakienne aux djihadistes internationaux afin qu’ils puissent s’y livrer à leurs opérations barbares. Bien entendu Damas a vivement protesté en qualifiant l’opération commando « d’acte terroriste » (rires). Mais en vérité Washington et Bagdad se moquent totalement des protestations officielles de la dictature syrienne. En revanche le communiqué du quai d’Orsay a retenu mon attention. La France souhaite que la lumière soit faite sur ce raid (Nicolas Sarkozy a t-il perdu le numéro de la Maison Blanche ?) et exprime sa « vive préoccupation » ainsi qu’un appel à la « retenue« . Naïvement, et oui encore aujourd’hui, je pensais que la diplomatie française pointait du doigt le régime syrien qui laisse les djihadistes internationaux traverser son territoire, lorsqu’il ne les aident pas, pour se rendre en Irak. Je pensais, tout aussi naïvement, que le quai d’Orsay demandait à Damas de prendre des mesures pour empêcher ces terroristes de nuire. Que nenni. La « vive préoccupation » de Paris vise l’intervention américaine pour liquider des partisans d’Al-Qaïda et c’est Washington qui doit faire preuve de retenue. Apparemment pour Paris on ne saurait porter atteinte à l’intégrité territoriale de la dictature syrienne. En revanche, la démocratie irakienne semble pouvoir subir sans broncher le viol quotidien de son territoire par des terroristes en provenance de la Syrie. Si en économie Sarkozy semble de plus en plus socialiste, il devient en politique étrangère de plus en plus chiraquien. Il doit se reprendre. Et vite !

En 1980, le montant de la dette de la France était de 91 milliards d’euros. En 2007, il atteint 1 210 milliards. Les seuls intérêts de la dette coûteront l’année prochaine 44 milliards d’euros. Viendront s’ajouter à cela les milliards du plan de sauvetage des banques qui creuseront la dette d’une manière ou d’une autre. Pourquoi ces chiffres. Parce que nos partenaires européens qui ont tous fait des efforts importants pour assainir leurs finances ne supportent plus de recevoir des leçons de la part de la cigale française. Parce que nos partenaires européens observent avec incrédulité les solutions préconisées par les autorités françaises pour répondre à la crise économique. Comme l’a dit Jean-François Touzé (président de la Nouvelle Droite Républicaine) : « en faisant appel aux recettes les plus éculées du dirigisme étatique et du socialisme, comme les emplois aidés par exemple, le Président de la République renoue avec les errements d’un passé que l’on espérait révolu« . Voilà qui ne va pas aider à combler notre déficit. Les mêmes erreurs provoqueront les mêmes drames. Or la France aujourd’hui ne peut plus jouer en solo. Comme le souligne l’excellent hebdomadaire « Valeurs Actuelles » dans son numéro de la semaine dernière : « En ratifiant le traité d’Union de 1992 et en signant le pacte de stabilité de 1996, la France a souscrit à une règle du jeu qui, quoi qu’on puisse penser des disciplines imposées par la Banque centrale, exprime désormais la crédibilité de l’économie de la zone euro. Pour que le dispositif fonctionne,les pays qui en font partie doivent respecter des règles communes et ne pas suivre de politiques opposées. En s’affranchissant de cette discipline et en s’autorisant un déficit budgétaire qui ne cesse d’accroître son endettement, la France s’est mise dans une situation qui, sous l’effet de la crise, pourrait, plus rapidement que prévu,se retourner contre elle. » Angela Merkel a décidé de ronger son frein en attendant la fin de la présidence française et le début de la présidence de la République tchèque, alliée indéfectible de Berlin. Mais ensuite elle s’empressera de mettre les Français devant leurs contradictions et si il le faut elle n’hésitera pas à préconiser des sanctions financières « Kolossales » contre Paris. Sonnera alors l’heure de la fourmi.

Un sondage CSA publié mercredi dans le « Monde des religions » a fait l’objet d’une véritable manipulation de la part de nos médias. Souvent les internautes ne lisent que le titre ou seulement les premières lignes d’une dépêche. Quelle importance ? Enorme. Ainsi sur le site du Figaro j’ai pu lire : « L’islam de France bien intégré (sondage) ». On peut logiquement déduire de ce titre que l’islam s’intégre à la société française et que ses membres respectent les valeurs républicaines et démocratiques. Notons que cette dépêche AFP a fait l’objet du même traitement sur tous les sites en ligne de la presse française. Je commence cependant à lire la dépêche : « La majorité des musulmans de France se sentent bien intégrés, favorables à la laïcité, au financement des mosquées par l’Etat et aussi au port du voile« . Me voilà interloqué. Dans la même phrase on peut lire tout et son contraire. Favorable à la laïcité mais favorable au financement des mosquées par l’Etat. Curieuse interprétation de la laïcité. Les musulmans se sentent bien intégrés mais sont favorables au port du voile. Curieuse interprétation de l’intégration. A moins qu’il ne s’agisse de l’intégration à l’envers. Mais le plus drôle, si je puis dire, est à venir. « Se sentent-ils musulmans et français ? 14% répondent qu’ils se considèrent « d’abord comme Français », 60% « autant comme Français que comme musulman » et 22% « d’abord comme musulmans » (4% ne se prononcent pas)« . Lorsque je repense au titre de la dépêche « L’islam de France bien intégré » je note que les journalistes de l’AFP ont une conception vraiment très particulière de l’intégration. Mais ce n’est pas fini. « Concernant la loi musulmane (charia), 38% répondent qu’elle n’a pas à s’appliquer dans un pays non-musulman, 37% qu’elle doit être appliquée en partie et adaptée aux règles du pays où on vit. Au contraire, 17% jugent que la charia doit être appliquée intégralement quel que soit le pays où on vit« . Cela fait tout de même 54 % des musulmans qui sont pour l’application de la charia en France d’une façon ou d’une autre. Même si nos journalistes de l’AFP, afin de ne pas relever l’existence de cette majorité, préfèrent associer les 37 % favorables à l’application en partie au 38 % qui y sont opposés. Il me semble pourtant qu’ils sont plus proches des 17 % qui sont pour une application intégrale. De quoi soulever de nombreuses questions sur la capacité de cette majorité à partager les mêmes valeurs humanistes que les autres Français. Ou sur leur capacité à partager la mythologie du « vivrensemble » si important aux yeux de nos bobos gauchistes. Puis vient l’inévitable question sur la soumission de la femme : « La femme doit-elle être soumise à son mari ? 68% ne sont « pas du tout d’accord » avec cette opinion et 11% « plutôt pas d’accord ». Ah, enfin une bonne nouvelle. Sauf que plus loin je peux lire : « 70% se disent « tout à fait » ou « plutôt » favorables au port du voile (43% et 27%), avec deux types de motivations, signe de soumission de la femme à son mari pour les uns, affirmation de la liberté individuelle au sein d’une société occidentale pour les autres« . N’y a-t-il pas ici une légère contradiction avec le résultat précédent ? Quant à l’affirmation du port du voile comme liberté individuelle (sic) au sein d’une société occidentale cela sonne comme une revendication (provocation ?) communautariste qui ne cadre pas très bien avec la volonté de s’intégrer. « Une très forte majorité (78%) est favorable au financement par l’Etat de la construction de mosquées en France« . Oui bon, au point où on en est… Certainement des partisans acharnés de la laïcité versus islam. Seule bonne nouvelle de ce sondage dont le titre de la dépêche était, nous ne le répéterons jamais assez « L’islam de France bien intégré« , « La polygamie doit rester interdite pour toutes les personnes résidant en France, quelle que soit leur religion, répondent 70% des personnes interrogées, alors que 22% estiment au contraire qu’elle « devrait être autorisée en France aux personnes dont la religion le permet« . Certains penseront que 22 % c’est énorme mais putain puisqu’on vous dit que « L’islam de France est bien intégré« . Il vous faudra combien de songage pour le comprendre !

David Bescond pour Rebelles.info (http://www.rebelles.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz