FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 novembre 2008
(Mise au point : je suis issu d’une famille qui a compté des immigrants, je me fous totalement de la couleur de peau d’Obama, mais je m’inquiète de son programme économique et de ses idées en politique étrangère. Alors que les trolls qui voudront m’accuser de racisme aillent se faire voir ailleurs)

Vous pensez que je fais de la provoc avec cette question ?

Pas du tout !! C’était le titre d’une émission d’Europe 1 le 1er novembre 2008.

En fait, la campagne électorale américaine a remis le facteur racial au centre du débat. Et pas forcément de la façon la plus élégante.

Explications.

Si Obama n’est pas élu mercredi, ce sera la preuve que les Américains sont de gros cons racistes. Personne ne se dira que, finalement, les votants auront jeté un œil sur le délirant programme du candidat démocrate. Ou bien qu’ils auront préféré l’expérience d’un McCain.

Si Obama est élu, alors ce sera la preuve que les Américains ont jeté leurs préjugés aux vestiaires. Personne ne se dira que finalement, les votants auront envie de tenter l’expérience que leur propose le candidat démocrate. Ou bien qu’ils auront eu envie de ne pas continuer l’aventure commune avec le GOP.

Les médias estiment que seule la couleur compte dans cette élection.

Le problème du racisme est donc à géométrie variable. Il est d’ailleurs amusant de voir que la France, qui n’a jamais connu de candidat de couleur, se permet de donner des leçons d’anti-racisme aux USA. Les immigrés en France peuvent d’ailleurs tous témoigner de l’excellent accueil que leur a toujours réservé notre pays. Les mots « ritals », « polacs » ou « bougnoules » sont sans doute des surnoms affectueux.

Qu’on n’oublie pas que ce sont les Républicains qui ont nommé des Noirs , des Hispaniques à des postes de responsabilité importants, que Bush a été le premier président à nomme un Powell ou une Rice à de tels niveaux de pouvoirs.

Obama a joué la carte raciste durant les primaires. La moindre attaque d’Hillary Clinton était forcément une attaque raciste. Il a ensuite repris cette rhétorique contre McCain. Il est interdit de critiquer Obama sans être taxé de racisme.

Vous osez dire que le programme d’Obama est à gauche ? Racisme !!

Vous osez dire que Obama a des fréquentations douteuses ? Raciste !!

Les réactions qui fusent sur le blog sont claires : puisque nous n’aimons pas  Obama et son programme, nous ne sommes que de gros beaufs racistes. Et tant pis si nous exprimons nos craintes de voir le pouvoir américain aux mains d’un homme qui veut ruiner les efforts en Irak, négocier avec l’Iran, avec Chavez, avec Castro, qui veut faire exploser les impôts de ses compatriotes et surtout qui cache de telles zones d’ombres dans sa vie.

McCain n’a pas que l’age comme handicap, sa couleur l’est aussi. Car après tout, soyons absurdes, si le peuple américain plébiscite Obama mardi soir, pourquoi ne serait-ce pas un signe de racisme anti-blanc ? Pourquoi peut-on pendre Sarah Palin en effigie mais pas Obama ?

Si Obama perd les élections, la presse traînera alors l’Amérique dans la boue, elle qui aura refusé le poste suprême à un métis.

S’il les gagne, alors, la presse sera heureuse. Pas longtemps, sans doute, mais on l’aura prévenu.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz