FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 novembre 2008

Par, Chawki Freïha , www.Mediarabe.info

(merci à l’équipe de Mediarabe pour m’avoir transmis l’article)

Le rédacteur en chef du quotidien « Al Quds Al Arabi », Abdelbari Atwane (premier journaliste à avoir rencontré Oussama Ben Laden), revient dans son éditorial du 3 novembre sur les élections américaines. Sous le titre provocateur « l’Intifada historique d’Obama », qui fait référence à l’Intifada palestinienne tant louée par le quotidien, Atwane souligne qu’« en l’absence d’une catastrophe, Obama sera élu, et le peuple américain, à travers son vote, aura lancé sa plus importante Intifada ».

Pour Atwane, « les Américains donnent ainsi le coup d’envoi de leur Intifada historique contre le racisme, de leur révolution contre le sectarisme et l’extrême droite. Un soulèvement contre les anglicans et contre l’esclavagisme en général… ». « Barack Obama, issu de la communauté noire et pauvre, qui parviendra, grâce à sa lutte personnelle et à sa persévérance, à diriger la superpuissance à travers les urnes, est le seul à pouvoir réconcilier l’Amérique avec elle-même et avec le monde entier, après huit années de la politique de George Bush qui a ruiné le pays et dilapidé son crédit de sympathie… », souligne l’éditorialiste. Il ajoute que « la défaite d’Obama face à John McCain est impossible à ce stade, bien qu’elle puisse survenir grâce à une fraude organisée. Mais dans ce cas, elle pourrait signer la fin des Etats-Unis, provoquer des divisions interaméricaines, des manifestations, des émeutes et une colère inégalée… Ce qui précipiterait la défaite de l’empire américain » [NDLR : le même journal avait longtemps mis en garde contre une explosion des banlieues françaises en cas de victoire de Nicolas Sarkozy face à Ségolène Royal].

L’éditorialiste critique, avec virulence, le candidat républicain : « Ceux qui reprochent à Obama son manque d’expérience doivent nous expliquer ce que les Etats-Unis et le monde ont gagné avec l’expérience de Bush durant des années, et qu’ils nous présentent une alternative crédible à Obama. Ce n’est pas le vieux McCain, qui prolongera la politique de Bush, ni sa colistière Sarah Palin, qui n’a eu son passeport que depuis un an, qui sortiront les Etats-Unis de la crise et de la faillite économique et morale ».

Louant à l’avance les bénéfices de la victoire d’Obama, Atwane précise que « (…) le changement attendu aux Etats-Unis aura sans aucun doute ses répercussions positives sur nous, les Arabes et les Musulmans, qui avons souffert d’une administration passée depuis huit ans sous le contrôle des sionistes, avec le hold-up du lobby israélien, dont l’objectif est de détruire le monde arabe et l’islam… ». Pour l’éditorialiste, « le changement aux Etats-Unis entraînera sans doute le changement dans les pays arabes. Les régimes arabes, tyranniques et corrompus, ont vécu grâce à leur alliance avec Washington profitable à Israël (…). Nous possédons les plus importantes richesses susceptibles de sauver le monde de la crise. Si ces richesses sont bien exploitées, nous pourrions imposer notre point de vue et servir nos causes, comme la famille juive des Rothschild avait exploité ses richesses pour acheter Lord Balfour et obtenir sa fameuse promesse au lendemain de la Première Guerre qui avait ruiné la Grande-Bretagne. Les conditions sont aujourd’hui réunies pour que les Arabes exploitent leurs richesses pour obtenir une promesse américaine favorable et corriger les erreurs historiques commises en Palestine. Il est de notre droit aujourd’hui d’afficher notre soutien à Obama, non pas parce que son père s’appelait Hussein, ni parce qu’il est noir, encore moins parce qu’il est d’origine musulmane. Mais simplement parce qu’il se révolte contre le mépris ».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz