FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 novembre 2008

Miguel Garroté   Ci-dessous,  les présidentielles américaines vues par les médias écrits israéliens,  selon une revue presse effectuée à l’ambassade de France en Israël aujourd’hui mardi 4 novembre 2008.  Je m’abstiens de tout commentaire sur la presse israélienne et sur sa présentation par l’ambassade de France…

« Les quotidiens israéliens consacrent aujourd’hui la majeure partie de leurs éditions à la couverture des élections américaines. Certains commentateurs s’interrogent notamment sur les conséquences qu’aura pour Israël l’élection attendue de Barack Obama. Pour Amos Harel, commentateur militaire du Haaretz, Israël n’a rien à craindre de B. Obama : la sympathie pour Israël et le souci pour son destin sont bien ancrés dans l’administration américaine, et on ne doit pas s’attendre à un revirement anti-israélien dans la politique des Etats-Unis. L’accomplissement d’un tel revirement nécessiterait en tous cas de longues années, alors que Barack Obama promet de se consacrer plutôt à des changements dans d’autres domaines. Une seule exception : l’Iran. Le parti pris de Barack Obama en faveur de la reprise du dialogue avec le régime iranien inquiète Jérusalem. Mais, note M. Harel, les résultats d’une telle démarche peuvent s’avérer différents : l’échec des contacts diplomatiques avec l’Iran pourrait mener justement à un durcissement américain. Enfin, estime le commentateur, l’angle israélien est vraiment marginal dans ces élections par rapport aux nombreuses conséquences positives que cette victoire augure pour le monde : pour les relations interraciales en Amérique comme pour le statut des Etats-Unis dans le monde. Shimon Shiffer du Yediot est lui plus inquiet des implications que l’élection de Barack Obama aura sur la question iranienne. Selon lui, la pression israélienne a contribué au report de l’ouverture envisagée par George Bush du bureau d’intérêts américain à Téhéran ; après l’élection de Barack Obama, cette pression sera moins efficace. De plus, l’interdiction de rencontrer des membres du Hamas qui est actuellement imposée aux représentants américains, devrait être levée. De manière générale, note le commentateur, Barack Obama n’exclut de contacts avec aucun pays ou mouvement. Barack Obama, estime M. Shiffer, devrait également pousser en faveur d’un accord de paix israélo-syrien, qu’il juge plus réaliste qu’un accord israélo-palestinien à l’heure actuelle ».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz