FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 novembre 2008

  
  

  

Miguel Garroté     Après les « fonds souverains » arabes et chinois,  entendez les banques centrales et autres institutions publiques arabes et chinoises,  à la rescousse de la France,  voici la Poutinie qui galope en terre ibérique.  Le conglomérat russe Gazprom envisage le rachat des 20% du groupe pétrolier hispano-argentin Repsol YPF,  20% détenus par le groupe de BTP espagnol Sacyr Vallehermoso.  L’information est confirmée aujourd’hui mercredi 12 novembre 2008 à Madrid par le vice-Premier ministre russe Alexandre Joukov.  Le groupe de BTP espagnol Sacyr Vallehermoso a déclaré plusieurs fois ces derniers mois qu’il envisage de céder sa part de 20% dans le groupe pétrolier hispano-argentin Repsol YPF.  Les groupes français Total et anglo-néerlandais Shell sont également intéressés par cette participation de 20%.

La nouvelle stratégie de Repsol YPF consiste à diminuer la part de l’Amérique latine dans son chiffre d’affaires et à investir dans des pays aux législations plus stables.  Il est vrai qu’entre le Vénézuélien Chavez et l’Equatorien Correa,  il devient difficile d’investir là-bas si l’on n’a pas des relations fraternelles avec Poutine,  avec Ahmadinejad ou avec les banques off-shore du Hezbollah dans les Caraïbes.

L’entrée de la Russie (avec Gazprom) dans le capital de Repsol YPF serait un camouflet pour la France (avec Total) ainsi que pour la Grande Bretagne et les Pays Bas (avec Shell).  Repsol-YPF doit quitter l’Equateur,  a répété samedi 8 novembre dernier le président équatorien Rafael Correa,  au lendemain de l’annonce par son ministre du Pétrole de la rupture anticipée du contrat liant Repsol-YPF à l’Etat équatorien.  Repsol était un groupe pétrolier 100% espagnol qui opère également dans le gaz.  Ses deux marchés traditionnels sont l’Espagne et l’Amérique latine.

Repsol YPF est né en 1999 suite au rachat du groupe pétrolier argentin YPF par le groupe espagnol Repsol.  Si les Russes acquièrent d’un seul coup 20% – un cinquième – de Repsol YPF,  les autorités européennes à Bruxelles donneront-elles leur accord ?  La crise dite financière n’a pas fini de nous réserver des surprises.


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz