FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 novembre 2008


En lien avec :
L’opération du siècle : l’histoire secrète du 6 septembre 2007

La genèse de l’opération « Orchard » (6 septembre 2007)

La CIA diffuse une vidéo de Dar el-Zour (opération « Orchard »)


Tiré de l’excellent blog israélien « l’actualité vue par JSS », http://jss.over-blog.com/

Il etait temps ! L’AIEA d’El Baradaï à enfin trouvé des traces d’uranium sur le lieu du bombardement israélien en Syrie. Les Etats-Unis tout comme Israël et l’UE soupçonnent la Syrie de vouloir camoufler un réacteur nucléaire. Tout cela restant bien entendu « confidentiel » car aucun rapport officiel n’a pour l’instant été remis.

Selon « l’indic » de l’AIEA, les échantillons étaient traités et non sous une forme brute… Ce qui signifie selon les experts que la Syrie chercherait à construire une bombe et non à utiliser cette ressource énergétique pour une utilisation médicale ou agricole (comme annoncé officiellement). D’ailleurs, si tel était le cas, pourquoi une dizaine d’ingénieurs Nord-Coréens auraient étés retrouvés mort dans le bombardement israélien ?

La présence d’uranium n’est significative que parce qu’elle est associée avec d’autres éléments découverts dans les échantillons récupérés par les experts de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique lors de leurs visite sur le site. .

La Syrie ne fanfaronne plus. Elle à pourtant tout tenté. Elle à même, au lendemain du bombardement, détruit toutes les traces possibles. Elle à également labouré la terre pour que les particule d’uranium perdues à la surface de la terre puissent être enfouies quelques mètres en sous-sol. Malgré tout, selon les derniers rapports de la CIA, le régime de Bachar aurait même recommencé la construction d’un site secret… Au même endroit !

Officiellement, ces découvertes et d’autres précisions figureront dans un rapport sur la Syrie qui sera présenté aux représentants des 35 pays membres de l’AIEA la semaine prochaine, en amont d’une conférence de deux jours qui débute le 24 novembre.

L’ambassadeur syrien à Washington, Imad Moustapha a jugé sur CNN « ridicules » les affirmations américaines. Dans un communiqué, la Syrie a dénoncé une « campagne de fausses allégations » visant à affirmer « la présence d’une activité nucléaire » sur son territoire.

Un haut responsable américain, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a précisé que lors d’un raid aérien, Israël avait détruit ce réacteur alors qu’il était sur le point de devenir opérationnel. « Israël a pris seul sa décision d’agir. Il l’a fait sans aucun feu vert de notre part. On ne nous a rien demandé », a-t-il assuré.

(En photo : le site syrien bombardé par Israel en 2007)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz