FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 novembre 2008

 

Marc Brzustowski, à partir de sources du NYT, Bloomberg, Ynet.news, Debkafiles


Selon les experts nucléaires qui ont analysé le dernier rapport des inspecteurs de l’AIEA : l’Iran a, désormais suffisamment produit de matériaux nucléaires pour fabriquer, après une phase ultime de purification du combustible, une bombe atomique.


C’est la conclusion qui découle du rapport publié par l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique à Vienne, le mercredi 19 novembre, et qui sera soumis à l’approbation du bureau de l’Agence les 27 et 28 novembre. Ces développements alarmants ont fait la Une du New York Times, du Site Internet de Boomberg, le jeudi 20 novembre, d’un article sur Ynet. news, le lendemain 21, mais n’ont pas encore donné lieu à d’autres commentaires officiels de la part des responsables israéliens.


Dans les toutes dernières semaines, l’Iran a doublé et même triplé le rendement de son processus d’enrichissement d’uranium. Des sources au sein des observatoires du nucléaire rapportent qu’on savait qu’en octobre, l’Iran avait accumulé 480 kgs d’uranium enrichi à un niveau encore faible de 5%, une première étape encore éloignée du but visant à atteindre le niveau suffisant pour des armes atomiques (90%).


Aux alentours de la mi-novembre, les Iraniens ont encore augmenté cette puissance de 630 kgs, un gain de 150 kgs en moins de 6 semaines. Selon les experts, c’est l’équivalent de la puissance de la Bombe A employée par les Américains sur Nagazaki, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. On peut estimer qu’à ce rythme, vers la fin 2009, l’Iran aura enrichi suffisamment d’uranium pour 2 à 3 bombes nucléaires.

  

Selon le rapport de l’AIEA, l’Iran a travaillé dur pour doubler également le nombre de ses centrifugeuses opérationnelles. D’après le Times, les diplomates européens pensent que Téhéran devrait au moins disposer de 6000 centrifugeuses activées à fournir de l’uranium enrichi, dès la fin de cette année –et qu’elle prévoit d’en installer 3000 autres au tout début de l’année prochaine.


Téhéran a, d’ores et déjà, gagné 3 mois d’avance sur les prévisions des agences américaines et israéliennes de renseignement, qui fixaient cette obtention d’uranium enrichi pour la fabrication d’une seule bombe à février 2009. Les experts s’interrogent sur le temps encore nécessaire pour que l’Iran dispose du savoir-faire en matière de purification du combustible et de la conception balistique assez perfectionnée pour une tête nucléaire.



Mais il semble bien, si l’on se fie aux sources de Debkafiles, que Téhéran ait déjà acquis cette technologie depuis plusieurs années auprès du trafiquant nucléaire pakistanais, le Dr A.Q Khan.

Le risque d’une frappe israélienne en Iran semble plus probable que jamais.


Des sources du renseignement ont laissé entendre aux journalistes du Times londonien (http://www.timesonline.co.uk/tol/news/) que les chances pour une action préventive de l’Etat Juif contre les installations nucléaires de la République islamique sont devenues significativement plus importantes dans les dernières semaines.


 Selon les sources du renseignement, une attaque contre les installations nucléaires iraniennes devrait, à tout le moins, requérir une coopération américaine tacite, parce qu’elle engagerait avec une quasi-certitude des avions de la chasse israélienne à travers l’espace aérien irakien contrôlé par les Etats-Unis.


 Le porte-parole du Département d’Etat américain Sean Mc Cormack a commenté ce rapport jeudi (20 nov) en ces termes : «  C’est très préoccupant. C’est un sujet qui sera examiné la semaine prochaine durant la réunion des Gouverneurs du Bureau de l’AIEA. »


 Lorsqu’on lui demande si l’Iran dispose à ce stade de suffisamment de matériaux pour fabriquer une bombe, il rétorque qu’il existe differents points de vue, “Certains disent que oui, d’autres que ce n’est pas assez, mais très proche, de toutes les façons, personne ne souhaite que l’Iran s’en rapproche”.


On s’attend à ce que dossier du nucléaire iranien soit le sujet essentiel de la rencontre entre le Premier Ministre Ehud Olmert et le Président George W. Bush, au tout début de la semaine à venir. Il est également prévu qu’Olmert rencontre le vice Président Dick Cheney et la Secrétaire d’Etat Condoleeza Rice.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz