FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 novembre 2008

Miguel Garroté     Décidément,  la société libre de culture judéochrétienne a la vie dure.  Ainsi,  du côté du Parti socialiste – déjà malmené lors du sacré congrès royal de Reims – voici qu’on nous ressert maintenant la soupe réchauffée du soi-disant complot juif.  C’est l’ineffable Bonifarce,  « directeur » de « l’Institut de Recherches Internationales et Stratégiques » (Internationale du Radotage Intra Socialiste) qui s’y colle.  Boniface – c’est son nom – est un récidiviste en matière de conspirationnisme.  De toute évidence,  il a omis de lire « La Judéophobie des Modernes » de Pierre-André Taguieff qui vient d’être édité par Odile Jacob.  De quoi s’agit-il concernant Boniface ?  Il s’agit des propos – tenus le 3 novembre dernier à Alger par ce Maliface – sur les Juifs.

C’est une récidive.  En 2001 déjà,  le Maliface de service avait écrit « qu’une politique équilibrée au Proche Orient, mettant sur le même plan Palestiniens et Israéliens, serait ressentie comme une injustice par la communauté arabo-musulmane, et la détournerait aux prochaines élections, de Lionel Jospin et du Parti Socialiste ».  Maintenant,  « l’expert » en « Recherches Internationales et Stratégiques »  déclare (début de citation) que « les Arabes et les Musulmans ne disposent pas d’un lobby en Occident,  capable de corriger l’image erronée de l’Islam,  alors que des célébrités médiatiques s’emploient à ternir leur image  (…)  Ces campagnes hostiles à l’islam sont commanditées par des intellectuels et des journalistes connus dans la sphère française,  comme Bernard-Henri Lévy,  Alain Finkielkraut et Philippe Val, ce qui rend plus facile d’injurier et d’insulter les musulmans… » (fin de citation).

Pas mal,  non ?  Des campagnes hostiles commanditées par des Juifs tels que Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut.  Il faut le faire.  Je reproduis ci-dessous intégralement un article de Itshak Lurcat qui reprend dans le détail ce qui s’avère être une nouvelle affaire Boniface.

Le vendredi 21 novembre 2008,  dans un article intitulé « Une nouvelle affaire Boniface ? »,  Itshak Lurcat, sur http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr,  écrit (début de l’article de Itshak Lurcat) :  « Pascal Boniface attaque les intellectuels juifs, depuis Alger. « Le Bonifacisme ne passera pas », avait déclaré il y a quelques années Michel Gurfinkiel, alors que venait d’éclater l’affaire Boniface. Pascal Boniface, directeur de l’IRIS (Institut de Recherches Internationales et Stratégiques) affirmait, dans une note interne au Parti socialiste sur la situation au Proche-Orient en avril 2001, qu’une politique équilibrée au Proche Orient, mettant sur le même plan Palestiniens et Israéliens, serait ressentie comme une injustice par la communauté arabo-musulmane, et la détournerait aux prochaines élections, de Lionel Jospin et du Parti Socialiste ».

« Sept ans plus tard, une nouvelle affaire Boniface est-elle sur le point d’éclater ? On peut le penser en lisant les propos de l’expert en géopolitique, prononcés dans une récente conférence en marge du Salon du livre d’Alger… Ces dernières années pourtant, Boniface avait voulu améliorer son image, quelque peu écornée par la polémique. Il avait été aidé en cela par la journaliste Elisabeth Schemla, qui avait cosigné un livre avec lui intitulé, avec hypocrisie et sans la moindre ironie, « Halte au feu« … Mais Boniface est resté Boniface, et il vient de le prouver en réitérant ses propos contre les Juifs, dans une conférence organisée à Alger. Ses propos, rapportés par le quotidien algérien El-Khabar, sont en effet sans équivoque ».

« Extraits : Les Arabes et les Musulmans ne disposent pas d’un lobby en Occident, capable de corriger l’image erronée de l’Islam, alors que des célébrités médiatiques s’emploient à ternir leur image’. Et pour enfoncer le clou, Boniface précise encore que ‘Ces campagnes hostiles à l’islam sont commanditées par des intellectuels et des journalistes connus dans la sphère française, comme Bernard-Henri Lévy, Alain Finkielkraut et Philippe Val, ce qui rend plus facile d’injurier et d’insulter les musulmans’ ».

« Ainsi, aux yeux de Pascal Boniface, ce sont des intellectuels juifs qui attisent la haine contre l’islam en France et qui « commanditent » des campagnes hostiles à l’islam… Vocabulaire qui suggère une sorte de complot contre l’islam, dirigé par BHL et Finkielkraut ! En clair, il y aurait un complot juif contre l’islam, affirmation qui constitue un leitmotive du discours islamiste contemporain, depuis Sayyid Qutb et le grand Mufti pronazi Al-Husseini, jusqu’à Qaradawi et Tariq Ramadan… On comprend la délectation du journal algérien, qui rapporte les propos de Pascal Boniface sous le titre trompeur « Règlement de comptes entre intellectuels Français en Algérie ». Mais en fait de règlement de compte, il n’y en a qu’un, le compte ancien de Boniface avec les Juifs… Le Bonifacisme ne passera pas ? Affaire à suivre » (fin de l’article de Itshak Lurcat).

Je conclus :  affaire à suivre,  en effet.  On peut déjà commencer par se poser la question de savoir comment un citoyen français – Directeur de Recherches Internationales et Stratégiques de surcroît – peut déclarer,  sans rire,  que les arabes et les musulmans ne disposent pas d’un lobby en occident.  Car entre nous soit dit,  la farce est ici monstrueuse.  En effet,  s’il y a bel et bien un puissant lobby en occident,  c’est précisément le lobby arabo-musulman :  pas une chaîne de télévision francophone ne traite du conflit israélo-arabe sans vilipender systématiquement Israël.  Le blocus de Gaza,  c’est Israël.  Les roquettes hamastaniques lancées sur des civils israéliens,  c’est Israël.  La terreur hezbollïaque au Liban,  c’est Israël.  Tout ce qui se passe là-bas n’est que la conséquence de l’existence d’Israël.  Et si de façon très sporadique,  Finkielkraut passe à la télé,  ce sont soi-disant des campagnes hostiles commanditées par des Juifs,  à en croire l’évangile selon Maliface.

J’ai vu Finkielkraut passer à la télé deux ou trois fois.  Pas plus.  En revanche,  dans le cadre du tsunami obambique,  j’ai subit et je subis encore,  tous les soirs,  l’islamophilie et l’arabophilie primaires,  systématiques et viscérales sur TF1 avec Mère Claire et Soeur Laurence ;  sur Arte avec le clown chauve qui serre les fesses et – en alternance – avec son homologue français qui se la pète ;  sur Eurabianews ;  sur France 2 ;  et enfin sur France 3,  avec « Plus nulle la vie »,  le feuilleton de science fiction qui raconte la planète virtuelle Marseille,  un lieu où la très gentille communauté arabo-musulmane est gravement menacée par « Bauer »,  un flic souchien,  blond,  con et lepéniste.  Mais à part ça,  Madame la Marquise,  les arabes et les musulmans ne disposent pas d’un lobby en occident.  Putain,  qu’est-ce que ce serait,  s’il y en avait un,  de lobby arabo-musulman…

Copyright 2008 Miguel Garroté

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz