FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2008

Un document officiel de l’Etat  envisage une option militaire contre l’Iran afin de l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire. Selon ce document, Israël s’inquiète d’un possible rapprochement entre Washington et Téhéran, et craint une montée du Hamas.

L'Iran espère mettre en service en 2009 la centrale nucléaire de Bouchehr (Reuters)

L’Iran espère mettre en service en 2009 la centrale nucléaire de Bouchehr (Reuters)

Le journal israélien Haaretz a diffusé, dimanche 23 novembre, un document officiel envisageant une attaque contre l’Iran pour l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire. Le rapport préconise également d’empêcher des élections palestiniennes pour contrer l’ascension du Hamas.

Rapprochement de Washington avec Téhéran

Selon le journal, ce document d’un organe de sécurité israélien met en garde contre le risque qu’Israël puisse se retrouver virtuellement seul en 2009 face à l’Iran nucléaire à la suite d’un rapprochement de la prochaine administration à Washington avec Téhéran et le monde arabe qui mettrait en question sa suprématie militaire.
Le document, qui doit être présenté en décembre dans le cadre du rapport annuel du Conseil national de sécurité, recommande de coopérer étroitement avec les Etats-Unis pour empêcher un éventuel accord entre Washington et Téhéran qui nuirait aux intérêts d’Israël.

« Fenêtre » limitée

« Israël est pratiquement seul face à la menace stratégique de l’Iran et à celles des missiles balistiques et des roquettes des divers pays de la région », écrit ce document.
Il assure qu’Israël doit préparer une option militaire car il ne dispose que d’une « fenêtre » limitée pour agir avant que l’Iran obtienne l’arme atomique, si les autres pays renoncent à l’en empêcher.

Montée du Hamas

Le document met par ailleurs en garde contre l’éventuelle « disparition » politique du président palestinien Mahmoud Abbas, dont le mandat doit normalement s’achever le 9 janvier prochain.
Le texte avertit contre une éventuelle désintégration de l’Autorité palestinienne et d’une montée en puissance du mouvement islamiste Hamas. Il préconise « d’empêcher des élections au sein de l’Autorité palestinienne, même au prix d’une confrontation avec Washington et la communauté internationale ».

Accord avec la Syrie

Enfin, le document estime par ailleurs qu’Israël devrait, avec le soutien des Etats-Unis, « progresser en vue d’un accord avec la Syrie, même si cela suppose un prix élevé à payer », en référence au plateau du Golan occupé depuis 1967 dont Damas réclame la restitution.
Selon les estimations, un tel accord avec la Syrie pourrait conduire à un accord avec le Liban, susceptible d’affaiblir l’alliance de Damas avec le Hezbollah chiite libanais et le Hamas.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz