FLASH
[24/03/2017] Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2008

Un document officiel de l’Etat  envisage une option militaire contre l’Iran afin de l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire. Selon ce document, Israël s’inquiète d’un possible rapprochement entre Washington et Téhéran, et craint une montée du Hamas.

L'Iran espère mettre en service en 2009 la centrale nucléaire de Bouchehr (Reuters)

L’Iran espère mettre en service en 2009 la centrale nucléaire de Bouchehr (Reuters)

Le journal israélien Haaretz a diffusé, dimanche 23 novembre, un document officiel envisageant une attaque contre l’Iran pour l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire. Le rapport préconise également d’empêcher des élections palestiniennes pour contrer l’ascension du Hamas.

Rapprochement de Washington avec Téhéran

Selon le journal, ce document d’un organe de sécurité israélien met en garde contre le risque qu’Israël puisse se retrouver virtuellement seul en 2009 face à l’Iran nucléaire à la suite d’un rapprochement de la prochaine administration à Washington avec Téhéran et le monde arabe qui mettrait en question sa suprématie militaire.
Le document, qui doit être présenté en décembre dans le cadre du rapport annuel du Conseil national de sécurité, recommande de coopérer étroitement avec les Etats-Unis pour empêcher un éventuel accord entre Washington et Téhéran qui nuirait aux intérêts d’Israël.

« Fenêtre » limitée

« Israël est pratiquement seul face à la menace stratégique de l’Iran et à celles des missiles balistiques et des roquettes des divers pays de la région », écrit ce document.
Il assure qu’Israël doit préparer une option militaire car il ne dispose que d’une « fenêtre » limitée pour agir avant que l’Iran obtienne l’arme atomique, si les autres pays renoncent à l’en empêcher.

Montée du Hamas

Le document met par ailleurs en garde contre l’éventuelle « disparition » politique du président palestinien Mahmoud Abbas, dont le mandat doit normalement s’achever le 9 janvier prochain.
Le texte avertit contre une éventuelle désintégration de l’Autorité palestinienne et d’une montée en puissance du mouvement islamiste Hamas. Il préconise « d’empêcher des élections au sein de l’Autorité palestinienne, même au prix d’une confrontation avec Washington et la communauté internationale ».

Accord avec la Syrie

Enfin, le document estime par ailleurs qu’Israël devrait, avec le soutien des Etats-Unis, « progresser en vue d’un accord avec la Syrie, même si cela suppose un prix élevé à payer », en référence au plateau du Golan occupé depuis 1967 dont Damas réclame la restitution.
Selon les estimations, un tel accord avec la Syrie pourrait conduire à un accord avec le Liban, susceptible d’affaiblir l’alliance de Damas avec le Hezbollah chiite libanais et le Hamas.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz