FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2008

Timothy Geithner

©AFP WASHINGTON     Timothy Geithner, 47 ans, sera le secrétaire au Trésor de Barack Obama, a confirmé dimanche David Axelrod, conseiller du président élu Barack Obama.  M. Geithner, qui est actuellement le président de la banque centrale de New York et vice-président du comité monétaire de la Fed, avait été donné comme favori pour ce poste-clé depuis plusieurs jours et sa nomination devrait être annoncée lundi par le président élu.  « De par son tempérament et son expérience, il est l’homme qu’il faut pour diriger le Trésor », a déclaré M. Axelrod.  Wall Street avait déjà salué vendredi les rumeurs d’une nomination de M. Geithner avec un spectaculaire rebond de près de 500 points.  L’ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton, Lawrence Summers, devrait en outre être nommé conseiller économique à la Maison Blanche.

En revanche, M. Axelrod n’a pas souhaité confirmer le nom de Bill Richardson, le gouverneur du Nouveau Mexique, dont le nom est avancé par les médias pour occuper le ministère du Commerce.  « Nous avons besoin des meilleurs, des meilleurs cerveaux de notre pays pour nous aider à accomplir le plan » de relance, annoncé samedi par Barack Obama et qui doit permettre la création de 2,5 millions d’emplois sur deux ans, a ajouté M. Axelrod. Timothy Geithner et Lawrence Summers « sont des personnalités reconnues hors de nos frontières comme des pointures en matière économique », a-t-il ajouté.  Il a rappelé l’expérience de Timothy Geithner « pour lutter contre les crises économiques » lorsqu’il était en poste au Département du Trésor dans les années 90.  En espérant que le nouveau Congrès se réunisse dès le début du mois de janvier, il a estimé: « nous n’avons pas de temps à perdre ». « Les projections montrent que les choses vont aller moins bien avant d’aller mieux », a insisté le conseiller du président élu. 

A propos de l’industrie automobile, alors que le Congrès a demandé aux PDG des trois plus grosses entreprises (GM, Chrysler et Ford), en péril, de revoir leur copie avant de leur concéder 25 milliards de dollars supplémentaires, M. Axelrod a rappelé qu’il était impossible de « donner un chèque en blanc à une industrie qui n’est pas prête à se réformer elle-même ».  Il a espéré que les trois patrons reviendraient à Washington, comme le Congrès le leur a demandé début décembre, avec « un plan » et par des « vols commerciaux ».  Les parlementaires américains avaient émis de vives critiques la semaine dernière en apprenant que les trois dirigeants étaient venus à Washington dans trois avions privés aux frais de leurs entreprises.

Interrogé sur la possibilité que Robert Gates, nommé au Pentagone par George W. Bush, puisse rester à son poste, et que Hillary Clinton soit nommée secrétaire d’Etat, M. Axelrod a affirmé: « il y a une personne qui va donner les orientations politiques dans cette administration, c’est le président des Etats-Unis ». « C’est vrai pour l’économie, c’est vrai pour les affaires étrangères », a-t-il ajouté.

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz