FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2008

Timothy Geithner

©AFP WASHINGTON     Timothy Geithner, 47 ans, sera le secrétaire au Trésor de Barack Obama, a confirmé dimanche David Axelrod, conseiller du président élu Barack Obama.  M. Geithner, qui est actuellement le président de la banque centrale de New York et vice-président du comité monétaire de la Fed, avait été donné comme favori pour ce poste-clé depuis plusieurs jours et sa nomination devrait être annoncée lundi par le président élu.  « De par son tempérament et son expérience, il est l’homme qu’il faut pour diriger le Trésor », a déclaré M. Axelrod.  Wall Street avait déjà salué vendredi les rumeurs d’une nomination de M. Geithner avec un spectaculaire rebond de près de 500 points.  L’ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton, Lawrence Summers, devrait en outre être nommé conseiller économique à la Maison Blanche.

En revanche, M. Axelrod n’a pas souhaité confirmer le nom de Bill Richardson, le gouverneur du Nouveau Mexique, dont le nom est avancé par les médias pour occuper le ministère du Commerce.  « Nous avons besoin des meilleurs, des meilleurs cerveaux de notre pays pour nous aider à accomplir le plan » de relance, annoncé samedi par Barack Obama et qui doit permettre la création de 2,5 millions d’emplois sur deux ans, a ajouté M. Axelrod. Timothy Geithner et Lawrence Summers « sont des personnalités reconnues hors de nos frontières comme des pointures en matière économique », a-t-il ajouté.  Il a rappelé l’expérience de Timothy Geithner « pour lutter contre les crises économiques » lorsqu’il était en poste au Département du Trésor dans les années 90.  En espérant que le nouveau Congrès se réunisse dès le début du mois de janvier, il a estimé: « nous n’avons pas de temps à perdre ». « Les projections montrent que les choses vont aller moins bien avant d’aller mieux », a insisté le conseiller du président élu. 

A propos de l’industrie automobile, alors que le Congrès a demandé aux PDG des trois plus grosses entreprises (GM, Chrysler et Ford), en péril, de revoir leur copie avant de leur concéder 25 milliards de dollars supplémentaires, M. Axelrod a rappelé qu’il était impossible de « donner un chèque en blanc à une industrie qui n’est pas prête à se réformer elle-même ».  Il a espéré que les trois patrons reviendraient à Washington, comme le Congrès le leur a demandé début décembre, avec « un plan » et par des « vols commerciaux ».  Les parlementaires américains avaient émis de vives critiques la semaine dernière en apprenant que les trois dirigeants étaient venus à Washington dans trois avions privés aux frais de leurs entreprises.

Interrogé sur la possibilité que Robert Gates, nommé au Pentagone par George W. Bush, puisse rester à son poste, et que Hillary Clinton soit nommée secrétaire d’Etat, M. Axelrod a affirmé: « il y a une personne qui va donner les orientations politiques dans cette administration, c’est le président des Etats-Unis ». « C’est vrai pour l’économie, c’est vrai pour les affaires étrangères », a-t-il ajouté.

  

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz