FLASH
Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 décembre 2008

A la suite des attaques contre Bombay par des islamistes on a eu droit  dans les médias français au cortège des idiots-utilles de l’islam venus nous décrire le malheur des….musulmans indiens (Christopje Jaffrelot http://www.rebelles.info/article-25320424.html par exemple). Et d’argumenter que les Indiens de cette confession sont plus pauvres et moins instruits que les autres Indiens. Qu’en ville, ils sont 38 % à vivre sous le seuil de pauvreté soit beaucoup plus que n’importe quel autre segment de la population et patati et patata. Il y a des pauvres et des populations défavorisées partout dans le monde. Est-ce pour cela qu’elles massacrent des innocents ? Non. Et il ne vient pas à l’idée de ces pleureuses que l’islam qui sclérose tout, non seulement les libertés, mais également l’innovation, l’individualisme, les sciences, la culture etc… puisse expliquer en grande partie la situation des musulmans indiens. C’est incroyable cette capacité qu’ont les musulmans à faire endosser à autrui, et ce un peu partout dans le monde, la responsabilité de leurs échecs. Tous coupables… sauf les musulmans. L’autre « argument » pour expliquer (comprendre ?) les attentats des terroristes à Bombay sont les pogroms antimusulmans de 2002 au Gujarat, état situé au nord de Bombay, et qui avaient fait 2.000 morts. Mais curieusemen aucun de ces prétendus spécialistes de l’Inde ne vient expliquer l’origine de de ces pogroms. Et pour cause !  Quelques jours avant le début du pogrom une foule de 2 000 musulmans avait arrêté le Sabarmati Express peu de temps après son départ de Godhra. Le train comportait plusieurs wagons, plein de pélerins hindous qui retournaient à Ahmedabad après avoir participé au Poorna Ahti Yagya à Ayodhya. La foule a attaqué le train avec des cocktails Molotov et des bombes d’acide. Quatre wagons furent éventrés et au moins 57 personnes dont une douzaine d’enfants ont été brûlés vifs. Les hindous n’étant pas des chrétiens occidentaux qui auraient dans leur grande tolérance (lâcheté ?) tendu l’autre joue se sont livrés à des représailles sanglantes.

Le président pakistanais Asif Ali Zardari, après une rencontre avec la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré que « Le gouvernement ne se contentera pas d’aider à l’enquête, mais il mettra également en oeuvre des actions fermes contre tout Pakistanais dont l’implication dans les attaques serait démontrée« . Je doute que cela sera le cas car les puissants services secrets militaires de l’ISI ne permettront sans doute pas qu’on s’en prenne à leurs protégés islamistes. Je doute de cette bonne volonté lorsque la déclaration présidentielle précise : « Le Pakistan est déterminé à s’assurer que personne n’utilise son territoire pour des actes de terrorisme quelles qu’ils soient« . Avouez qu’il y a de quoi se tordre de rire lorsqu’on sait que le Pakistan est la principale base dans le monde des groupes terroristes islamistes. Les autorités pakistanaises se foutent ouvertement de nos gueules avec le sourire complice de Condoleezza Rice. En attendant une question commence à parcourir les chancelleries du monde entier. L’Inde va t-elle bombarder le Pakistan ? Les autorités pakistanaises peuvent difficilement livrer les complices des atrocités de Bombay. Complices qu’elles ont protégés, formés, armés depuis plusieurs années et qui connaissent beaucoup de choses (trop ?) sur les liens entre Islamabad et les groupes terroristes islamistes. L’Inde de son côté peut difficilement ne rien faire. Le gouvernement doit affronter en 2009 des législatives délicates. L’opinion ne comprendra pas, alors que les preuves contre le Pakistan s’accumulent, que New Delhi reste les bras croisés. Puisqu’il est peu probable que les autorités pakistanaise s’en prennent à leurs alliés du Lashkar Taiba, et autres groupes terroristes islamistes qu’elles soutiennent, les autorités indiennes doivent sérieusement envisager de bombarder les infrastructures de ces organisations présentes au Pakistan. J’ai hâte d’entendre, si cela devait se produire, les explications alambiquées de nos idiots-utiles de l’islam.

Il est temps de poser clairement et directement la question. Qu’attendent les pays occidentaux pour se débarasser de la taupe des dictatures musulmanes qui prédide l’Agence Internationale de l’énergie Atomique ? Déjà sur le dossier du nucléaire iranien Mohamed ElBaradei (photo) n’a cessé de trouver des excuses au régime des mollahs et a toujours fait mine de croire en la bonne foi de ces fanatiques. Il a toujours lutté pour retarder, limiter ou même empêcher les sanctions contre Téhéran. Résultat ? L’Iran est aujourd’hui au porte de l’atome militaire. Désormais, alors que les preuves s’accumulent pour démontrer la duplicité du régime syrien sur son programme nucléaire secret, le même Mohamed ElBaradei récidive. Pourquoi changer une stratégie qui a fait ses preuves ? Le rapport de l’AIEA sur le programme nucléaire syrien est pourtant accablant. Jugez-en plutôt : ce rapport note que les caractéristiques du bâtiment de Dair Alzour (détruit par un raid de l’aviation israélienne en septembre 2007) ajoutées aux capacités de pompage d’eau attenantes « sont similaires à ce que l’on pourrait trouver en relation avec un site de réacteur« . Le rapport note également que les échantillons de sols prélevés sur place par des inspecteurs révèlent « un grand nombre de particules d’uranium artificiels » provenant d’un traitement chimique. La Syrie en outre a refusé de communiquer les plans du bâtiment détruit ni permis l’inspection de trois autres sites liés au bâtiment de Dair Alzour. Sites que les inspecteurs soupçonnent d’abriter des installations de retraitement ce qui est une preuve flagrante d’un programme nucléaire militaire. Or les photos satellites de ces trois sites démontrent que des travaux de terrassement ont eu lieu et que des grands conteneurs ont été évacués. Ces photos ont également mis en évidences différentes opérations de dissimulation. Malgré cela Mohamed ElBaradei a décidé de minimiser l’ampleur des soupçons qui reposent sur Damas. Mieux encore, il a condamné le raid israélien qui a permis de détruire les installations nucléaires. Et cerise sur le gâteau il a obtenu avec le soutien des pays non alignés, comprendre les pays qui haïssent l’Occident et Israël, que la Syrie puisse bénéficier d’une coopération technique de l’AIEA dans le domaine du nucléaire civil en dépit des soupçons qui pèsent sur Damas. Il n’y a pas à dire Mohamed ElBaradei semble un chaud partisan de l’atome islamique. Il serait peut-être temps qu’une enquête internationale soit ouverte pour fouiller ses différents comptes bancaires…

Au Zimbabwe une épidémie de choléra a déjà provoqué la mort de 500 personnes et ce bilan risque malheureusement de s’élever. Ce pays dirigé par un dictateur raciste et paranoïaque est aujourd’hui dans un état catastrophique. Le régime en place aura réussi à détruire toutes les infrastructures du pays en quelques années. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a expliqué les raisons de l’épidémie : « La rapide détérioration des services de santé au Zimbabwe, les déficiences de la distribution d’eau, le manque d’assainissement et les déficiences dans les réparations des égouts bouchés va continuer à contribuer à l’escalade et l’expansion de la maladie« . En dépit de cela le guignol qui sert de vice-ministre (cela devait être le seul vice qui lui manquait) de la santé dans ce pays, Edwim Muguti, a déclaré que le responsable de l’épidémie était… l’Occident. « Peut-être qu’ils ont décidé de nous tuer à petit feu » a t-il déclaré. Et oui, n’allez surtout pas croire que la faute incombe, entre autre, au pillage des richesses et à l’accumulation des millions que le dictateur se précipite de cacher sur des comptes numérotés dans les principaux paradis fiscaux de la planète. Cet argent qui aurait pu servir à entretenir et améliorer les infrastructures sanitaires héritées de la colonisation. N’allez surtout pas penser que la réforme agraire qui a conduit à chasser les paysans blancs du pays est responsable de la pauvreté et de la famine. N’allez surtout pas penser cela… Une fois pour toute retenez ceci : l’Occident est COU-PA-BLE !

David Bescond pour Rebelles.info (http://www.rebelles.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz