FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 décembre 2008

  
  

Le temps de la confiance est terminé
  

Miguel Garroté     Des talibans pakistanais ont incendié aujourd’hui lundi 8 novembre 2008 – dans le nord-ouest du Pakistan – une centaine de véhicules de l’OTAN servant notamment à approvisionner la coalition internationale présente en Afghanistan.  Hakimullah,  un chef taliban pakistanais avait averti fin novembre dans la zone tribale d’Orakzai (nord-ouest du Pakistan à la frontière afghane) que les attaques contre la coalition internationale présente en Afghanistan allaient s’intensifier.  Ainsi donc aujourd’hui,  près de la ville de Peshawar,  des talibans pakistanais ont mis le feu à des camions devant approvisionner les troupes de l’OTAN.  Concrètement,  deux cents hommes armés ont mené l’attaque en arrosant les véhicules avec de l’essence avant d’y mettre le feu.  Il s’agit du même type d’attaque que celle menée par deux cents cinquante combattants armés dans la nuit de samedi à dimanche.  Cent véhicules ont été incendiés,  dont des jeeps et des poids lourds.

Dans la nuit de samedi dimanche, deux cents cinquante talibans avaient pris d’assaut deux dépôts de l’OTAN près de Peshawar,  incendiant deux cents camions et autres véhicules devant approvisionner les soldats de l’OTAN en Afghanistan. Comble du sarcasme,  la police pakistanaises juge – sans rire – que l’attaque des talibans afghans,  audacieuse et spectaculaire,  a été très bien préparée.  L’OTAN compte 53.000 soldats en Afghanistan ravitaillés essentiellement depuis le Pakistan.  Les camions détruits étaient remplis de matériels et provisions.  Il y a une semaine,  des talibans avaient mis le feu à des poids lourds chargés d’équipements pour l’OTAN.

Mi-novembre,  le Pakistan,  au lieu de protéger les convois de l’OTAN,  avait interrompu la traversée de la zone de Khyber,  proche de Peshawar,  par les convois transportant du matériel  destiné aux soldats de l’OTAN en Afghanistan.  La zone de Khyber est une ligne d’approvisionnement stratégique pour les forces de l’OTAN.  Le commandant en chef de l’armée pakistanaise,  le général Ashfaq Kayani,  s’était engagé (rires) le 19 novembre à protéger l’approvisionnement des troupes internationales en Afghanistan.  Comme on peut le constater,  l’engagement pris par le général Ashfaq Kayani n’était qu’une fausse promesse.  Une de plus.

Entre la complicité de l’ISI militaire pakistanaise dans la tragédie de Bombay (Mumbai) et la complaisance de la police et de l’armée pakistanaises envers les talibans afghans et pakistanais,  il serait peut-être temps :  primo,  que nous cessions de financer le Pakistan par FMI et Banque mondiale interposés ;  secundo,  de bombarder – par OTAN présente en Afghanistan interposée – le Nord Ouest du Pakistan,  sans ce soucier de ce qu’en pensent les militaires pakistanais qui de toute façon se fichent de nous – et nous mentent – depuis belle lurette,  et sans ce soucier de ce qu’en pensent les médias ;  tertio,  de renforcer davantage encore nos relations stratégiques et économiques avec l’Inde.

Entre un milliard d’Indiens sans jihad hindi mondial et deux cent millions de Pakistanais avec jihad islamique mondial,  notre choix envers l’Inde ne devrait plus faire l’objet du moindre doute.  Mais il est vrai qu’avec des acteurs intérimaires tels que Obama et Sarkozy,  on peut s’attendre à tout et à n’importe quoi,  ici comme ailleurs.

Copyright 2008 Miguel Garroté http://monde-info.blogspot.com


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz