FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 décembre 2008

  
  

Miguel Garroté     C’est donc l’ex-président finlandais Martti Ahtisaari qui reçoit le prix Nobel de la paix aujourd’hui mercredi 10 décembre 2008 à Oslo,  capitale de la Norvège (pléonasme).  Dans la foulée,  Ahtisaari appelle Barack Obama à privilégier la recherche d’un accord de paix global au Proche-Orient dès son entrée en fonction,  ajoutant qu’aucun conflit n’est insoluble.  Certes,  certes,  aucun conflit n’est insoluble.  Cela dit,  les Finlandais ne sont pas forcément les meilleurs conseillers en matière de conflit soluble. « J’espère que le nouveau président des USA,  qui prêtera serment le mois prochain,  donnera la haute priorité au conflit au Proche-Orient pendant la première année de son mandat »,  raconte Ahtisaari dans son « discours d’acceptation » du prix Nobel (vu le pognon,  il aurait tort de refuser).

Les agences allèguent que pour Ahtisaari (récompensé,  nous dit-on,  pour plus de 30 ans d’efforts de paix à travers le monde),  la clé au Proche-Orient réside aussi dans l’implication de l’Union européenne,  de la Russie et de l’ONU et passe par un accord global  « allant d’Israël et la Palestine à l’Irak et l’Iran ».  « Si l’on veut obtenir des résultats durables,  nous devons considérer l’ensemble de la région », aurait raconté Ahtisaari.  Là je reste sceptique.  Qu’un Finlandais qui s’est planté dans les Balkans (voir ci-dessous) se croie expert en Moyen Orient me laisse songeur.  Mais qu’en plus il veuille impliquer encore d’avantage la Désunion européenne,  la très poutinesque Russie et la très anti-israélienne ONU,  voilà qui me fait carrément sourire.




Ahtisaari,  71 ans,  a notamment oeuvré dans les Balkans.  « Tous les conflits peuvent être résolus », a encore raconté Ahtisaari qui – soit dit en passant – reste cependant sur un cuisant échec au Kosovo,  où,  en tant que « Envoyé spécial de l’ONU » (toujours ces formules alambiquées…),  il n’est pas parvenu à obtenir de solution négociée entre les Serbes et les Kosovars albanophones musulmans.  Les agences nous précisent – pudiquement – que « peuplé par une forte majorité albanaise,  le Kosovo a finalement unilatéralement proclamé son indépendance de la Serbie en février dernier,  au grand dam de Belgrade et de la Russie ».  Merci,  nous nous en étions aperçus.  Du reste,  la pudique formulation prêterait à discussion…

« Personne ne peut résoudre tous les problèmes de la planète.  Parfois,  les protagonistes sont trop éloignés les uns des autres.  Dans ces cas-là, on doit se réjouir que le problème fasse ne serait-ce que quelques pas en direction d’une solution »,  nous explique-t-on,  pour justifier l’échec de Ahtisaari dans les Balkans.  Ahtisaari récuse l’idée selon laquelle le conflit au Proche-Orient est dû à la religion.  « Les religions elles-mêmes sont pacifiques :  elles peuvent aussi être une force constructive pour la paix dans la région »,  affirme-t-il.  C’est l’âge,  je suppose.  Ou en tous les cas moi je n’avais pas remarqué que la religion elle-même était pacifique en Iran, en Afghanistan,  au Pakistan,  au Hezbollistan et au Hamastan.

Le prix Nobel proprement dit consiste en une médaille,  un « diplôme » (de quoi au juste ?) et,  attention,  un chèque de près d’un million d’euros.  Pour un retraité de 71 ans,  cela doit suffire à payer les pop-corn.  Et même le dentier.

Copyright 2008 Miguel Garroté http://monde-info.blogspot.com



  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz