FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 décembre 2008

  
  

Bruno Lohse (deuxième à droite) examinant un catalogue avec Hermann Göring (premier plan) à la Galerie du Jeu de paume, à Paris. Sur ordre d’Hermann Göring, l’historien Bruno Lohse a volé à des Juifs et gardé au secret, pendant plus de soixante ans, des chefs-d’oeuvre prestigieux.
  
  

Miguel Garroté     je reproduis ci-dessous intégralement une dépêche de l’AFP en provenance de Berlin sur les œuvres d’arts volées aux Juifs présentes dans les musées allemands.

BERLIN – Le ministre de la Culture Bernd Neumann a appelé jeudi les musées allemands à « faire enfin toute la lumière » sur la provenance de leurs oeuvres,  lors d’une colloque à Berlin sur la spoliation des juifs à l’époque nazie.  « Aucun musée ne peut avoir bonne conscience en ayant dans ses collections des tableaux dont l’origine est inconnue.  Cela vaut aussi bien pour les collections publiques que les privées »,  a déclaré M. Neumann.  L’Etat allemand finance à hauteur d’un million d’euros par an la recherche de bien spoliés aux juifs pendant le régime nazi,  a rappelé le ministre.

Ce colloque organisé à l’occasion des dix ans de la conférence de Washington sur la confiscation de biens culturels juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale,  réunit pendant deux jours plus de 300 scientifiques,  juristes et représentants d’organisations juives à Berlin qui débattent de l’état actuel de la recherche et la restitution d’oeuvres spoliées.  « Les musées allemands n’ont pas encore surmonté leur histoire du IIIe Reich » et il est temps « qu’ils prennent leurs responsabilités sérieusement »,  a déclaré le représentant de la Jewish Claims Conference,  fédération d’organisations juives qui défend les victimes du national-socialisme et leurs ayant droit,  Georg Heuberger,  jeudi sur une radio publique.

La veille,  des représentants de la succession Max Stern ont expliqué lors d’une conférence de presse à Berlin qu’un grand nombre des 400 oeuvres ayant appartenu au marchand d’art juif allemand se trouvait aujourd’hui encore en la possession de musées,  d’entreprises et de collectionneurs privés allemands.  Les universités Concordia et McGill de Montréal,  ainsi que l’Université hébraïque de Jérusalem,  héritières de Max Stern,  ont récupéré cette semaine deux toiles,  « Jeune fille sabine » de Franz Xaver Winterhalter  et  « Fuite en Egypte » de Jan Wellens de Cock,  confisquées par les nazis en 1937.

©AFP / 11 décembre 2008 17h41.

    

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz