FLASH
[24/05/2017] Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  |  Massive présence policière dans un immeuble de Manchester, possible bombe dans un appartement  |  François Bayrou sur Richard Ferrand : « C’est un connard ! C’est qui, ce député socialiste ? »  |  Israël nul en blocus : 607 personnes ont traversé la frontière de Gaza et Israël hier  |  Espagne : plus de 60% de Catalans rejettent la déclaration unilatérale d’independance  |  Confirmation de Scotland Yard : un homme armé d’un couteau arrêté près de Buckingham Palace, mais pas incident d’ordre terroriste  |  Londres : l’homme arrêté par la police près de Buckingham Palace était en possession d’un couteau de grande taille  |  Londres : un homme a été arrêté par la police près de Buckingham Palace juste avant le passage de la Reine. Motif encore inconnu  |  3 musulmans ont été interpellés en rapport avec l’attentat de Manchester  |  Philippines : ISIS prend un prêtre et des chrétiens en otage pour prendre le contrôle du sud  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 décembre 2008

Un homme recherché par Interpol pour ses liens avec une oragnisation terroriste a été conseiller en anti- pour Scotland Yard dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme musulman. C’est ce qu’a découvert une enquête du Times. 


Mohamed Ali Harrath est l’objet d’une notice rouge d’Interpol depuis 1992 en raison de ses prétendues activités en Tunisie, où il a co-fondé le Front Islamique Tunisien (FIT).

La Tunisie accuse M. Harrath, directeur de la chaîne ‘Islam Channel’ en et membre du pannel de conseillers musulmans de l’unité anti- de Scotland Yard, d’avoir demandé l’aide d’Oussama Ben Laden. Le FIT voudrait établir “un État islamique par le biais de la violence armée révolutionnaire”.


M. Harrath a été reconnu coupable par contumace pour plusieurs délits criminels et liés au 
par les tribunaux tunisiens et condamné à 56 ans de prison. La Tunisie est un allié de l’Occident dans la lutte contre le , mais est considéré par la critique comme un État policier au parti unique. L’État laïque perçoit  ceux qui prônent un Etat islamique comme une menace pour sa stabilité.


Le Times a également appris qu’en 2003 un témoin appartenant au MI5 (service de renseignement Britannique), avait signalé que le FIT était accusé d’activités terroristes en France devant la Commission d’Appel  pour l’Immigration. M. Harrath le nie, en disant que son mouvement a été accusé à tort par les tribunaux français d’avoir fondé un réseau de guerilla détenant des armes de guerre prohibées.


Personne n’a encore produit de preuves liant M. Harrath à toute activité terroriste. Cependant, il est toujours l’objet d’une notice rouge d’Interpol – soit le plus haut niveau d’alerte – comme un suspect de
  et tous les pays sont instamment priés de l’arrêter et de l’extrader.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz