FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 décembre 2008

 


Docteure ès sciences politiques de l’Université
de Harvard, avec une spécialisation sur le Moyen Orient acquise à l’Université américaine du Caire, Laurie Mylroie a été professeure de sciences politiques à Harvard et à l’école navale des Etats-Unis. Proche de Paul Wolfowitz, elle est une grande spécialiste de l’Irak et a travaillé pour le Pentagone entre 2000 et 2002.

Elle est aujourd’hui chercheuse à l’American Enterprise Institute, le think tank néoconservateur de Washington DC. Pour le Washington Post, Mylroie était « le cerveau derrière la guerre en Irak ».  

Proche amie de James Woolsey, l’ancien directeur de la CIA, Laurie Mylroie s’est spécialisée dans la connaissance de l’ancien régime irakien, en particulier de la Moukhabarat, ses services secrets. Elle a publié plusieurs ouvrages, dont le très célèbre « Study of Revenge » (AEI Press, 2000).

Le Dr Mylroie a enquêté sur les attentats commis contre les Etats-Unis depuis celui de 1993, contre le World Trade Center. Son ouvrage a été  jugé comme « l’un des travaux de recherches les plus brillants que j’aie jamais lus » par Vincent Cannistraro, directeur du centre de contre-terrorisme de la CIA. Le chef du FBI de New York, James Fox, lui a apporté son soutien, de même que l’ex-directeur adjoint du conseil sur le renseignement de la CIA, Herbert Meyer, qui a déclaré dans les médias : « Laurie Mylroie a raison. Laurie Mylroie a toujours raison ». Il a signé la postface de l’un de ses livres.

En 2002, le Dr Mylroie a témoigné devant la Commission du 11 septembre.

 

La rédaction de drzz.info est en contact avec le Dr. Mylroie depuis décembre 2007. Elle a été l’une des premières personnalités à nous accorder une interview. Nos échanges se sont poursuivis pendant toute l’année 2008. Etant une habituée des couloirs de Washington, Mylroie a un accès privilégié aux organes de pouvoir. Cet été, elle me parlait d’une allocution du Secrétaire à la Défense Robert Gates qui évoquait la naissance d’Al-Qaeda. Intriguée par la teneur de ce discours, Mylroie est allée dîner avec le directeur de cabinet de Gates !

Dernièrement, nous lui avons envoyé la version anglophone de notre entretien avec Ishmael Jones, l’ancien agent sous couverture de la CIA (1987-2006). Cet interview exclusive réalisée à la mi-décembre sera traduite et diffusée sur drzz.info entre fin décembre et début janvier.

Sa réponse :

 

   
   
 

Merci ! Beau travail.
J’ai passé
[l’entretien]
à des contacts, en insistant sur la réaction de la CIA dans les mois qui ont suivi le 11 septembre : elle a repris son attitude arrogante une fois qu’elle a réalisé qu’elle ne serait pas punie pour ses erreurs.

Amicalement,

Laurie Mylroie

    

Laurie Mylroie sur le plateau de Charlie Rose, en janvier 2002 (à partir de la 39e minute)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz