FLASH
Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 74%, celui des médias à 6%  |  Après l’attentat islamique à l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 décembre 2008

  
  
  

  

Miguel Garroté     En dessous de mon article du lundi 22 décembre 2008 publié sur drzz.info sous le titre « Israël :  qui est Binyamin Netanyahou ? »,  concrètement dans mon commentaire N° 1,  commentaire qui a suscité les commentaires N° 4 et N° 7 de Lavigie,  j’ai résumé ma proposition de plan d’action et ma proposition de la plateforme commune sur l’essentiel.  J’avais déjà développé dans divers articles antérieurs tant le plan d’action que la plateforme commune sur l’essentiel.  J’avais participé,  à Paris,  en avril dernier,  à une rencontre,  lors de laquelle j’avais réitéré ma proposition de plateforme commune sur l’essentiel (1).  En outre,  j’avais plusieurs fois développé l’idée d’un plan d’action (avec des objectifs,  des priorités et des moyens) notamment par rapport aux enjeux vitaux concernant Israël.

Maintenant,  le temps a passé,  nous sommes bientôt en 2009.  Je peux évidemment continuer à écrire en 2009,  2010, etc.,  sans me soucier de savoir si les intellectuels français de  droite (notamment ceux qui s’identifient avec ce que j’appelle la société libre de culture judéochrétienne) se sont mis d’accord sur un plan d’action (avec des objectifs, des priorités et des moyens) et sur une plateforme commune sur l’essentiel.  Pour moi,  l’intérêt de la blogosphère de droite est qu’elle donne naissance à un think tank (groupe ou institut de recherche et de réflexion).  Et qu’à son tour,  ce think tank influe sur les mouvements et partis politiques de droite.

C’est du reste ce qui s’est produit avec Reagan et pourtant à l’époque il n’y avait pas de blogosphère pour lancer le courant politique.  C’est aussi ce que propose,  en substance,  depuis plusieurs années,  Guy Millière,  pour la France.  Je peux contribuer à ce processus.  Mais je ne peux pas l’initier et le structurer.  C’est parmi nos lecteurs qu’un jour se dégagera un groupe de personnes prêtes à passer la vitesse supérieure,  notamment celle de la plateforme commune – j’en ai publié une première version il y a neuf mois (1),  celle du plan d’action  et celle  du think tank.  Des personnes comme Gad,  Lavigie,  Drzz,  Yehoudi,  Ofek,  David Bescond  et  d’autres ont le calibre nécessaire pour passer la vitesse supérieure tel que définie plus haut.

Le fait que désormais la République française   qui ne reconnaît aucun culte dans ses lois fondamentales –  décide néanmoins de financer à raison 30% les constructions de mosquées,  ce fait à lui seul n’est-il pas la preuve que la plateforme commune,  le plan d’action  et  le think tank sont devenus une urgence ?

A propos des mosquées,  non pas incendiées,  mais subventionnées par le contribuable,  Lavigie a écrit,  dans un tout récent commentaire :  « Il faudrait créer un Collectif du genre ‘les comptables de la nation’ qui demanderaient des comptes pour toute dépense jugée illégale – et dans ce cas seulement sinon ce serait la foire d’empoigne.  Exemple donc: financement des mosquées et incompatibilité avec la loi de 1905.  Assignation de l’Etat devant le Tribunal Administratif et refus de l’impôt jusqu’au jugement voire l’appel par tous ceux faisant partie du Collectif des plaignants.  Une variante :  l’on verse la somme sur un compte extraterritorial jusqu’à ce que cesse le trouble à l’ordre public ou que le jugement soit rendu !  L’avantage d’une telle formule est que si le TA donne raison à son employeur l’Etat,  il existerait alors un recours devant la Cour de Justice européenne qui elle pourrait constater l’illégalité des faits en plus grande impartialité ».

Ce commentaire de Lavigie peut parfaitement être intégré,  par exemple,  dans un plan d’action.  En annexe,  ci-dessous (1),  l’on trouvera ma proposition initiale de « plateforme commune sur l’essentiel »,  proposition initiale qui date d’avril dernier,  et qui de ce fait,  est donc sujette à modifications.

Copyright Miguel Garroté 2008


  

  

(1) Proposition de « Plateforme commune sur l’essentiel » de Miguel Garroté présentée sous le titre « Les médias et leur travail de sape quant à l’identité nationale, Israël, les USA et le libéralisme » à Paris le lundi 21 avril 2008 (début du texte intitulé « Plateforme commune sur l’essentiel ») :  « Les libéraux,  les conservateurs,  la droite française,  notamment l’aile droite de l’UMP,  nous avons tous besoin d’une plateforme commune sur l’essentiel.  Pour commencer de façon très concrète,  j’aimerais rappeler que 60 millions de Françaises et de Français se partagent 50 milliards d’euros de pertes et 1.200 milliards d’euros de dettes.   J’aimerais à ce propos mentionner Guy Millière,  lorsqu’il écrit que,  je cite,  ‘la France est un pays où ceux qui font le travail des idées et qui ne sont ni socialistes ni étatistes ont le plus grand mal à se faire entendre’.  Fin de citation ».

« J’aimerais également mentionner Yvan Rioufol,  lorsqu’il écrit,  à propos des troubles dans les banlieues que,  je cite,  ‘La République doit reprendre pied dans ces lieux surarmés,  laissés aux trafiquants et aux prêcheurs radicaux’.  Fin de citation.  J’ajoute quant à moi que la France est un Etat de droit doté d’une Constitution.  J’ajoute également que l’islam ne pratique pas la réciprocité.  Que les non musulmans en terre dite d’islam n’ont souvent droit ni à leurs églises,  ni à leurs synagogues.  A fortiori,  les musulmans n’ont donc pas droit chez nous à des lieux surarmés,  laissés aux trafiquants et aux prêcheurs radicaux.  Nous vivons une quatrième guerre mondiale,  celle déclarée et menée par des Etats terroristes et des réseaux terroristes,  islamiques et non islamiques,  contre la société libre de culture judéo-chrétienne.  Notre plateforme commune doit de ce fait rester attachée à l’idéal d’une société libre de culture judéo-chrétienne,  idéal qui demande,  au moins,  le respect de ces valeurs judéo-chrétiennes ».

« J’aimerais encore souligner ici la nécessité d’une économie libre de marché ;  de l’amitié avec les USA ;  et du soutient à Israël.  La société libre de culture judéo-chrétienne ne se limite pas aux catholiques pratiquants et aux Juifs pratiquants.  La société libre de culture judéo-chrétienne englobe tous les Juifs et tous les chrétiens,  pratiquants et non pratiquants,  croyants et non croyants (ndmg :  et les musulmans réformateurs de l’islam),  qui ont au moins le bon sens de reconnaître que les saintes écritures vécues,  consciemment ou inconsciemment,  dans le cadre de la laïcité,  des Lumières,  sont un mode vie radicalement différent du mode de vie basé sur la charia.  Notre plateforme commune ne peut pas inclure l’extrême droite car notre plateforme commune inclut l’amitié avec les USA et le soutient à Israël.  Or,  la lecture des textes,  mêmes récents qui circulent au sein de l’extrême-droite sont clairs :  selon ces textes,  se seraient soi-disant les USA et Israël qui seraient responsables de ce qui se passe en Afghanistan,  en Irak et en ‘Palestine’ entre guillemets ».

« J’aimerais ici mentionner encore une fois Guy Millière lorsqu’il écrit,  je cite :  ‘Je suis,  sans concession,  du côté de ceux qui affirment la liberté de parole et d’entreprise,  la liberté d’aller et venir,  et même de se tromper.  L’idée de ‘droits naturels’ de l’être humain telle qu’elle a avancé dans la réflexion occidentale depuis le temps de Thomas d’Aquin,  et l’idée de ‘rule of Law’ définie par John Locke sont des remparts essentiels et indispensables contre toute forme de barbarie’.  Fin de citation.  J’aimerais quant à moi ajouter pour conclure qu’il ne s’agit pas d’imposer une quelconque anthropologie judéo-chrétienne.  Il s’agit néanmoins de rappeler que le contraire de la barbarie,  ce n’est pas la simple absence de barbarie.  Pratiquant ou non pratiquant,  croyant ou non croyant,  Juif ou chrétien (ndmg :  et musulmans réformateurs de l’islam),  nous ne pouvons pas,  face au socialisme,  à l’étatisme et à l’islamisme,  ériger des remparts en carton pâte.  L’anthropologie judéo-chrétienne,  c’est la personne humaine dans l’unité de son corps,  de son âme et de son esprit,  c’est à dire,  en deux mots,  l’homme debout.  Je vous remercie de votre bienveillante attention » (fin du texte intitulé « Plateforme commune sur l’essentiel »).

Copyright Miguel Garroté,  conférence donnée sous le titre « Plateforme commune sur l’essentiel » à Paris le lundi 21 avril 2008 ;  reproduction autorisée avec mention de la source.

Texte intégral disponible sur :

http://www.resiliencetv.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=1097


  

   
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz