FLASH
[24/03/2017] 10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 décembre 2008

8 morts samedi soir dans l’explosion d’une usine de fabrication d’armes de Zarinshahr, dans la province d’Isaphan, au centre de l’Iran. La déflagration, survenue à 22h40, heure locale, a détruit une partie de la ligne de production.

La province d’Isaphan regroupe des éléments du programme nucléaire iranien, notamment la centrale de Natanz. L’agence d’informations iranienne a annoncé la destruction de l’usine avant de retirer la nouvelle précipitemment, probablement sur ordre du régime.

L’usine visée fabriquait du matériel biologique, chimique et même, selon la même source, des composants du programme nucléaire iranien.

Il est clair qu’il s’agit d’une opération de sabotage de l’Hamisrad [« bureau », tel que le Mossad est nommé à l’interne]. Drzz.info avait couvert une autre opération de l’Institut dans la même province. Le 15 janvier 2007, le professeur Ardeshir Hosseinpour, directeur du centre de recherche nucléaire d’Isaphan,  avait été éliminé dans une attaque au gaz menée par des « combattants » israéliens.

Ajoutons que la nature du site visé rappelle une autre opération à succès du service, celle du 26 juillet 2007 lorsque les commandos du Mossad ont fait sauter une fabrique de Scud C contenant des agents chimiques. Le site était caché dans la base militaire top secrète de  Moussallamiya, au nord d’Alep (Syrie), mais le Mossad avait pu l’infiltrer.

Ce sabotage avait tué plusieurs dizaines d’ingénieurs et de conseillers militaires iraniens dépêchés auprès d’Assad. L’explosion d’hier, à Isaphan, relève à l’évidence du même mode opératoire.

Remarquable opération que cette nouvelle victoire contre l’Iran, passée inaperçue. Alors que les commandos de l’armée s’activent à Gaza, où il ont pris le Hamas par surprise, le Mossad s’attaque à la maison-mère du côté de Téhéran.


 

Suivez les opérations des services secrets israéliens avec notre dossier
RENSEIGNEMENT

(cliquez sur l’image)

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz