FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 décembre 2008

  

  

Miguel Garroté     Il fallait s’y attendre.  L’Agence gouvernementale subventionnée France Presse raconte que les dirigeants israéliens vont examiner ce soir une « proposition française » (personne ne leur à rien demandé aux Français…) en vue d’un cessez-le-feu provisoire dans la bande de Gaza.  C’est – paraît-il – un « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » qui aurait indiqué cela à l’AFP.  Le Premier ministre du gouvernement de transition Ehud Olmert,  la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et le ministre de la Défense Ehud Barak,  toujours selon ce fameux « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » cité par l’AFP,  vont se rencontrer « dans une heure » pour une évaluation de la situation au cours de laquelle sera examinée une proposition française de cessez-le-feu de 48 heures.  Cela ne prouve rien :  « au cours de laquelle »,  c’est une façon diplomatique de dire « vous ne pensez pas que nous allons nous réunir spécialement pour examiner votre proposition ».  Le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » aurait indiqué que Barak avait reçu la proposition de cessez-le-feu de 48 heures du chef de la diplomatie française Bernard Kouchner,  « dont le pays assure la présidence de l’Union européenne »,  précise l’AFP pour donner du poids à la « proposition française ».  « Barak a reçu une proposition » du ministre français des Affaires étrangères, aurait dit le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat »,  en précisant que Kouchner et Barak auraient discuté « à deux reprises au téléphone » (et alors ?).  « Une décision de cessez-le-feu relève du Premier ministre Ehud Olmert et du cabinet de sécurité »,  aurait ajouté le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat ».  « Nous poursuivons toutes nos opérations et nous nous préparons à passer à l’étape suivante »,  aurait dit le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » sans plus de précisions.  Au nom de quoi la France se mêle de cette affaire,  plutôt que de gérer la France pour commencer,  et ensuite éventuellement l’Afrique où il y urgences au pluriel  ?  Le ministre israélien des Affaires sociales Yitzhak Herzog,  membre du cabinet de sécurité,  a indiqué qu’Israël garde toutes ses options sur la table ;  qu’il y a des propositions comme celle du chef de la diplomatie française (« comme celle »,  autrement dit une parmi tant d’autres),  une sorte de trêve humanitaire ;  que si elle est concrète (sous-entendu pas si elle est farfelue),  Israël l’examinera.  Oui,  c’est cela.  Que la France s’occupe de ses SDF et du chaos de ses Urgences hospitalières qui cette nuit on laissé mourir un citoyen français.  Pour Gaza,  personne n’a sonné.


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz