FLASH
[27/06/2017] Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 décembre 2008

  

  

Miguel Garroté     Il fallait s’y attendre.  L’Agence gouvernementale subventionnée France Presse raconte que les dirigeants israéliens vont examiner ce soir une « proposition française » (personne ne leur à rien demandé aux Français…) en vue d’un cessez-le-feu provisoire dans la bande de Gaza.  C’est – paraît-il – un « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » qui aurait indiqué cela à l’AFP.  Le Premier ministre du gouvernement de transition Ehud Olmert,  la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et le ministre de la Défense Ehud Barak,  toujours selon ce fameux « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » cité par l’AFP,  vont se rencontrer « dans une heure » pour une évaluation de la situation au cours de laquelle sera examinée une proposition française de cessez-le-feu de 48 heures.  Cela ne prouve rien :  « au cours de laquelle »,  c’est une façon diplomatique de dire « vous ne pensez pas que nous allons nous réunir spécialement pour examiner votre proposition ».  Le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » aurait indiqué que Barak avait reçu la proposition de cessez-le-feu de 48 heures du chef de la diplomatie française Bernard Kouchner,  « dont le pays assure la présidence de l’Union européenne »,  précise l’AFP pour donner du poids à la « proposition française ».  « Barak a reçu une proposition » du ministre français des Affaires étrangères, aurait dit le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat »,  en précisant que Kouchner et Barak auraient discuté « à deux reprises au téléphone » (et alors ?).  « Une décision de cessez-le-feu relève du Premier ministre Ehud Olmert et du cabinet de sécurité »,  aurait ajouté le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat ».  « Nous poursuivons toutes nos opérations et nous nous préparons à passer à l’étape suivante »,  aurait dit le « haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat » sans plus de précisions.  Au nom de quoi la France se mêle de cette affaire,  plutôt que de gérer la France pour commencer,  et ensuite éventuellement l’Afrique où il y urgences au pluriel  ?  Le ministre israélien des Affaires sociales Yitzhak Herzog,  membre du cabinet de sécurité,  a indiqué qu’Israël garde toutes ses options sur la table ;  qu’il y a des propositions comme celle du chef de la diplomatie française (« comme celle »,  autrement dit une parmi tant d’autres),  une sorte de trêve humanitaire ;  que si elle est concrète (sous-entendu pas si elle est farfelue),  Israël l’examinera.  Oui,  c’est cela.  Que la France s’occupe de ses SDF et du chaos de ses Urgences hospitalières qui cette nuit on laissé mourir un citoyen français.  Pour Gaza,  personne n’a sonné.


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz