FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 janvier 2009

Miguel Garroté     Le dernier film de Pallywood,  « Gaza nombril du monde »,  est sur nos écrans depuis 10 jours.  Résumé du Jour 10 :  Sarkovazy a discuté aujourd’hui lundi 5 janvier 2009 avec Moucasselabarak d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.  Moucasselabarak et Sarkovazy se sont rencontrés à Charm el-Cheikh,  la luxueuse station de charme balnéaire égyptienne sur et pour les cheiks de la mer Rouge qui ne s’ouvre plus.  Sarkovazy est en route pour Ram-allah,  en Judée Samarie,  où il doit rencontrer A-bàs-Mahmoud.  Puis Sarkovazy montera à Jérusalem,  pour un dîner mondain avec Ecoute Olmert,  un escroc multirécidiviste connu des services de police.  Demain  mardi,  Sarkovazy rencontrera le dictateur syrien Boa-char-alasalad à Damas et le président de pacotille libanais Mickey Selesmange à Beyrouth.

De son côté,  le régime islamique au pouvoir en Turquie s’agite lui aussi pour un cessez-le-feu et pour mettre un fin à l’offensive militaire israélienne à Gaza.  Le projet turc devrait impliquer une mission internationale d’observateurs,  a raconté – sans pouffer de rire – aujourd’hui lundi le chef de la diplomatie turque,  Caverne Ali Baba-can.  La Turquie a condamné hier dimanche l’offensive terrestre dans la bande de Gaza et appelé à la fin de l’opération israélienne.  A l’instar de Sarkovazy,  le Premier ministre turc Reception Taille-ip Mer-d’Ogan a débuté des tractations dans toutes les positions pour mettre un terme à la crise de Gaza.  Reception Taille-ip Mer-d’Ogan s’est rendu en Syrie,  en Jordanie,  en Egypte  et  en Arabie Saoudite pour parler de Gaza.

Faites le compte :  pour la petite bande de Gaza,  se mobilisent la France,  l’Egypte,  la Turquie,  la Syrie,  le Liban et l’Arabie Saoudite.  Il faut encore ajouter le secrétaire très général de l’ONU,  le Conseil d’Insécurité de la même ONU,  les hallucinés de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI),  les Green Brothers de la Ligue arabe,  la DésUnion dite Européenne,  les diplomates sous occupés,  les politiciens de gôche en quête d’interviews et l’ineffable Leila Chahid,  comédienne sur le retour qui représente les activistes du Fatah palestinien et leurs cousins assassins.  « Gaza nombril du monde »,  le meilleur western spaghetti ketchup 2008-2009.  On parle déjà d’un remake,  « Gaza nombril du monde II »,  avec Sigoulène Royalcouscous et Barak Hussein Obamba,  dans les deux rôles principaux.  Quant à « Gaza nombril du monde »,  les analystes prédisent qu’il sera primé à Cannes.  D’aucuns parlent même d’un paire d’oscars pour Sarkovazy.

Copyright Miguel Garroté 2009

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz