FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 janvier 2009

  
  
  

  

Miguel Garroté     Dans un article intitulé « Gaza :  France 2 piégée par la propagande palestinienne »,  Jérôme Bouin,  sur lefigaro.fr,  ce mardi 6 janvier 2009,  écrit :  « La chaîne admet une «erreur» après la diffusion des images d’une explosion accidentelle datant de 2005 pour illustrer les conséquences de l’offensive israélienne dans le territoire palestinien.  France 2 reconnaît son erreur. La chaîne de télévision avait diffusé lundi dans son journal de 13 heures une vidéo censée illustrer les ravages causés par l’offensive israélienne en cours à Gaza. Accompagnant les images, ce commentaire en voix off : «Pour montrer la violence des combats, les télévisions arabes et Internet diffusent ces images filmées par un téléphone. Il s’agirait d’une frappe de missiles le 1er janvier. Les militaires portent les brassards du Hamas. Sur le sol, des combattants mais aussi beaucoup de cadavres de civils.»  Or la chaîne de télévision semble avoir fait erreur sur la véritable nature des images qu’elle a diffusées. Celles-ci ne dateraient pas du 1er janvier 2009 mais du 23 septembre 2005, comme l’a signalé au Post, qui a révélé l’information, un des contributeurs du site. Il ne s’agirait pas non plus d’images consécutives à une frappe israélienne sur Gaza mais des conséquences de l’explosion accidentelle d’un camion transportant des roquettes, à Jabaliya, dans un camp de réfugiés palestinien.
  

  
La supercherie, émanant vraisemblablement de militants pro-palestiniens, a déjà été détectée par plusieurs
blogs et sites Internet. Photos à l’appui, ces derniers ont remarqué l’étrange ressemblance entre la scène de carnage dont témoigne cette vidéo et les photos de l’explosion accidentelle de 2005, telle qu’elle avait été relatée à l’époque dans plusieurs médias. Autre élément troublant, sur le site de partage de vidéos LiveLeak, il est bien précisé que la vidéo a été enregistrée le 23 septembre 2005. Depuis que celle-ci circule de plus belle sur Internet, comme une preuve supposée des ravages de l’offensive de l’État hébreu, le site a publié une note qui précise le contexte du tournage de la vidéo incriminée.  Interrogé par Le Post, Etienne Leenhardt, directeur-adjoint de l’information de France 2, a reconnu «une erreur», due à «un dysfonctionnement interne de vérification de l’info». «C’est une erreur de notre part d’avoir diffusé ces images, qui datent en effet de 2005», reconnaît-il. «La séquence que nous avons diffusée était censée illustrer la guerre des images sur Internet. Les personnes qui ont préparé le sujet sont allées trop vite», poursuit Leenhardt pour qui «c’est une bonne piqûre de rappel. Cela nous rappelle que nous devons être très attentifs sur la vérification des sources». Le directeur-adjoint de l’information annonce que des excuses seront présentées aux téléspectateurs lors du journal de 13 heures, mardi ».

Copyright Miguel Garroté 2009

– 
  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz