FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 janvier 2009


Les studios de Pallywood au Hamastan

Miguel Garroté     L’abjecte mise en scène pallywoodienne que nous redoutions depuis le début s’est produite hier mardi 6 janvier 2009 :  1- des terroristes du Hamas tirent des obus sur tsahal depuis une école de l’ONU ;  2- tsahal,  qui ne peut pas systématiquement deviner ce qui est devenu une rampe de lancement d’obus et ce qui dans ce contexte resterait néanmoins une « école de l’ONU »,  tsahal donc,  riposte ;  3- or, les terroristes du Hamas avaient volontairement utilisé les enfants réfugiés dans l’école comme boucliers humains et donc comme otages ;  4-  la clase politico-médiatique se déchaîne contre Israël avec l’histoire d’une « école de l’ONU »,  mais sans préciser qu’elle a été transformée en poste de tir par des terroristes assassins ;  5- le gouvernement israélien cède à la mise en scène du Hamas,  cède au tintamarre tonitruant des médias palestinophiles et israélophobes ;  et ce même gouvernement décide de faire marche arrière.

C’est donc tout naturellement – si j’ose dire – qu’aujourd’hui mercredi 7 janvier 2009,  on apprend sur le wire,  à 09:44,  qu’une porte-parole militaire israélienne déclare :  « Il a été décidé de cesser les bombardements à Gaza entre 11:00 GMT et 14:00 GMT tous les jours à partir d’aujourd’hui ».  On apprend aussi que dans ce cadre,  il y aura un « couloir humanitaire » dans la bande de Gaza,  comme le confirme tôt ce matin le cabinet du Premier ministre israélien Ehud Olmert.

Si l’on décode ces deux messages,  celui de la porte-parole militaire israélienne qui du reste n’y peu rien et celui du cabinet du Premier ministre israélien qui lui en revanche porte l’entière responsabilité,  cela signifie que le gouvernement israélien a capitulé face à la mise en scène ;  que le Hamas disposera – chaque jour – de trois heures pour se réorganiser ;  qu’un couloir présumé humanitaire va désormais compliquer le travail de tsahal.  Cette mise en scène est un grand classique du genre.  Elle a déjà fonctionné ailleurs,  notamment au Liban.

Cette mise en scène a été soigneusement préparée par le Hamas et par les médias hamassophiles,  car cela faisait déjà 48 heures que les journaleux utilisaient – question de nous préparer au coup de « l’école de l’ONU » – les formules choc « carnage » et « massacre des innocents ».  Je reviendrai un peu plus tard dans la journée sur la situation du Front à Gaza aujourd’hui.

Copyright Miguel Garroté 2009

  

Et si l’on additionnait les victimes de la terreur depuis 2001 ?

  


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz