FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 janvier 2009

  
  
  

Quand la terreur islamique frappe le Nord d’Israël
  
  

Miguel Garroté     Ci-dessous,  notre correspondante dans le Nord d’Israël,  Corine Rouffi,  nous raconte,  en live,  la situation sur place,  lors des récents bombardements effectués sur le Nord d’Israël,  depuis le Sud-Liban.  Pour mémoire,  je rappelle que  jeudi 8 janvier 2008,  pour la première fois depuis le début de l’opération israélienne contre les terroristes du Hamas et de sept autres organisations terroristes dans la bande de Gaza,  sept engins de mort Katioucha sont partis depuis le Sud-Liban,  sur le Nord d’Israël,  concrètement sur la Galilée,  plus exactement sur les secteurs de Nahariya,  Schlomi,  Tair Harfa  et  du kibboutz Kabri.  Bilan :  cinq blessés.  Une des roquettes est tombée sur une maison de retraite.  Le Hezbollah libanais – téléguidé par l’Iran – montre ainsi qu’il mène des attaques,  pour l’instant limitées,  à la frontière israélo-libanaise,  par le biais de groupes terroristes palestiniens établis de longue date au Liban aujourd’hui largement contrôlé par le Hezbollah (Sud-Liban,  Beyrouth-Ouest et la plaine de la Bekaa).  De ce fait,  l’armée israélienne est désormais en état d’alerte maximale à la frontière libanaise.  Ci-dessous,  le récit de Corine Rouffi qui a vécu jeudi ces événements sur place.

« Un bon réveil matin »,  par notre correspondante dans le Nord d’Israël,  Corine Rouffi (début du reportage sur place de Corine Rouffi) :  « J’avais passe une mauvaise nuit et je rêvassais a la grasse matinée que j’allais m’offrir.  Hélas,  comme Jésus l’avait dit a un paralytique mon cerveau me répétait Corine,  lever toi mais je refusais savourant le nid douillet de ma couette.  Cependant quand le sifflement  passa au dessus de la maison,  ce fut une walkyrie debout sur le lit,  enroulée dans un drap qui attrapa sa fille par son tee shirt dans un hurlement habille-toi.  L’impact l’a surprit a la 1 ère jambe de pantalon…  – vérifie ton sac,  ton portable,  ton chargeur allez vite ….  Une minute plus tard nous étions dehors a réconforter la pauvre aide a domicile hindoue qui ne pouvait pas descendre mamie yiddish a l’abri.  Apres quelques consignes tout en répondant au téléphone je sortais  ma voisine francophone en robe de chambre pour la pousser vers l’abri.  Nos téléphones  branches sur la radio de l’armée,  nous  écoutons les infos entrecoupes d’appels de nos potes dans la zone de l’impact.  Nous croisons un ouvrier arabe israélien rouge de colère le pauvre,  il était sur le toit entrain de travailler quand Katioucha est passée devant son nez.  ‘Regardez moi ceux la du nord au sud toujours entrain de se cacher dans les jupes d’une femme’.  On éclate de rire cela nous rappelle cet officier israélien à la télé haranguant le Hamas :  ‘Venez nous affronter comme des hommes’.   Eh oui un bon proverbe musulman du Burkina Faso dit :  ‘Quand tu provoques une bagarre au marche ne va pas te cacher dans la ceinture d’une femme’.  Passage a la banque vide et service restreint.  Flash black d’histoires de guerres.  Rencontres impromptus avec les irréductibles de la guerre du Liban 2.  On se marre,  on s’embrasse entre deux sonneries de téléphones.  Pas beaucoup de monde dans la rue,  on file vers le centre médical,  j’ai perdu ma carte.  Célia ne fait que me répéter :  ‘Maman viens a la mairie,  la sirène n’a pas retenti ce matin’.  Pour la énième fois je lui réponds :  Non quand la dites sirène sonne.  Célia marque un temps d’arrêt,  je la prends encore une fois par son tee shirt et la pousse en criant cours…  On se retrouve tous a l’abri de la mairie sous le regard des employés.  Flash back 2006,  le maire arrive en criant :  ‘Qui avait raison de refuser de re-ouvrir les écoles ?’.  On se retrouve face a face et il me sourit dans le genre,  je savais que tu serais là.  Pour celui qui connaît la réputation de Jacky Sebag,  le sourire du sheriff vaut tout un discours.  Les vrais militants sionistes ne parlent pas,  ils agissent.  Sorte de clans muets ou seul les regards sont vivants.  Une ado pleure,  je pose ma main sur son épaule.  Nous ressortons :  ‘tu vois Célia,  ce n’est pas si facile de vivre avec les sirènes et les katiouchots’.  Elle est blanche.  Son père lui envoi un texto :  ‘ne fait pas le héros’.  C’est vrai,  le pauvre la vie avec son ex femme n’était pas un long fleuve tranquille.  Voiture cassée avec mise en pile des K 7 des chanteurs juifs.  Une virée en voiture digne du Paris Dakar,  une rentrée fracassante dans la permanence du chef de file du FN.  Un surnom,  Golda.  On ne naît pas militant sioniste sans peur qui court après un idéal de monde sans haine.  On le devient suite a un traumatisme violent.  Le mien fut d’étudier pendant 18 jours la shoah sur les collines de Jerusalem.  18 jours qui ont change ma vie,  ma vison du monde et des Hommes.  Tour du voisinage avec des enfants en bas ages,  des personnes âgées.  La vie reprend son cours et les infos toujours les infos.  Encore un autre citoyen arabe israélien qui invective le Hezbollah.  Oui le Hezbollah qui se cache sous terre,  des lâches pour lui sans honneur.  Le Hezbollah jure que ce n’est pas lui mais c’est personne apparemment.  Allah aurait il déclenché lui même ses sournoises filles katiouchiots ?  Soirée entre amis ou chacun raconte son histoire,  un bon film avec Nicolas cage Lord of War ou la morale est claire.  Les populations sont toutes victimes de décisions prises à des niveaux auxquels nous n’avons pas accès.  Notre libre arbitre se situe à soulager les plus faible et à trouver refuge dans la prière,  la méditation pour nous ressourcer.  Comme l’écrivait Paulo Coello,  les guerriers de lumière doivent se retirer quand la tâche leur semble trop lourde pour revenir encore plus fort.  Quand je suis triste,  j’écoute de la musique yiddish,  je ferme les yeux et je me retrouve dans les rue de Cracovie.  Je pense aux révoltes du ghetto de Varsovie qui se disait tout les jours :  ‘J’ai de la chance’ car il avait conquis de haute lutte,  un jour de vie en plus.  Mordechai,  Anton Januz sont mes épaules consolatrices car comme il est écrit dans le Talmud :  ‘Certaines chutes nous entraînent dans le doute,  alors il faut chercher.  chercher.  jusqu’a transformer la chute en victoire’.  Un jour,  les armes se tairont à jamais et le monde vivra en Paix.  Il est le temps que le peuple juif redevienne la lumière de l’Humanité.  Hitler voulait détruire le peuple juif car il pensait qu’il détruirait l’Humanité toute entière.  Il y a 1000 et une façons d’être juif alors agissons ensemble que cette guerre soit la dernière.  Cette guerre est juste.  Un fanatique n’est pas un croyant,  son humanité a disparu de son âme.  Il croit qu’il sait mais il se trompe.  Des vies sont emportées,  des souffrances et traumatismes sont créer a jamais pourtant cette guerre est juste.  C’est vrai le combat n’est pas loyal mais la faute vient du faux croyant,  du fanatisme qui ne respectent pas la VIE comme le juif qui n’est plus errant depuis 1948 » (fin du reportage sur place de Corine Rouffi).

En ce jour de shabbat,  nos prières et nos pensées vont à toutes celles et à tous ceux,  civils et soldats,  qui    en dépit de l’ignominieuse mauvaise foi des médias    résistent à la terreur lâche et aveugle de l’islamisme radical qui veut « rayer Israël de la carte » (MG).

Copyright Miguel Garroté et Corine Rouffi 2009


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz