FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 janvier 2009

(adaptation d’un article paru en novembre 2006) 

De toutes ces années
où l’Europe a collaboré avec les Soviétiques, en pleine guerre froide, alors que cette alliance lui promettait la terreur et la soumission, de toutes ces années de lâche compromission, il reste les portraits de Che Guevara. Quel brave homme, une légende, nous dit-on ! Ah oui…

Cet immonde personnage qu’était Che Guevara était  responsable de l’édification des premiers camps de concentration à Cuba (dans la baie de Guanaha, là où Fidel Castro envoya pourrir les dissidents du régime puis, dès les années 80, les sidéens de l’île). Tête pensante de l’instrumentalisation de la jeunesse cubaine, responsable de centaines de morts arbitraires, Guevara, cet assassin psychopathe, grand admirateur de Lénine, est porté par des centaines de milliers d’imbéciles à travers tout l’Occident.


« Je ne peux accepter

quelqu’un qui n’a pas le même avis que moi » se plaisait à dire Guevara, dont le premier fait d’arme a été d’avoir ordonné la mort d’un gosse de douze ans qui, affamé, avait volé de la nourriture alors qu’il marchait avec les guerrilleros dans la montagne.

Parmi les autres « exploits » du grand révolutionnaire socialiste qui passait sa vie dans le quartier le plus riche de la Havane, rappelons la ruine de la banque centrale cubaine, dont il eut la direction pendant un certain temps – ainsi que l’exécution sommaire de guerrilleros luttant contre Battista mais comptant également lutter contre la dictature nouvelle instaurée par Fidel Castro.  (voir « le livre noir du communisme », Paris,  Robert Laffont, 1997, pp. 763-764)

De son propre aveu, Che Guevara voulait insuffler à la jeunesse « cette haine froide qui transforme un homme en machine à tuer« . Il montra l’exemple en traînant les détenus de la prisons de la Cabaña jusqu’au poteau et les assassinait à bout portant.

Il serait sain de s’interroger pourquoi, il y a quelques années, nous avons entonné une chanson populaire dédiée à cet assassin, pourquoi, tous les jours, nous voyons passer des centaines de personnes arborant la tête de l’un des plus grands malades du XXe siècle. Il se trouve que la gauche a toujours eu un faible pour les hommes qui étripent, assassinent, créent camps de concentration et logent balles dans la tête.

Un scandale que Heydrich soit mort si tôt, sinon la gauche lui aurait consacré un film hagiographique.  


Alors que nous fêtons

Le portrait du monstre illustré par ses victimes :


la mort et la descente aux enfers d’une autre idole de la gauche – Mao -, je propose à tous les lecteurs de ce blog de sortir le champagne. Cela fait 41 ans que la CIA a descendu cette pourriture d’Ernesto Guevara. Cela se fête.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz