FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 janvier 2009

  
  
  

  

Miguel Garroté     La future secrétaire d’Etat (Affaires étrangères),  Hillary Clinton,  déclare aujourd’hui mardi au Sénat américain que la nouvelle administration américaine tenterait d’ouvrir le dialogue avec l’Iran pour tester une nouvelle approche.  « Nous allons tenter une nouvelle approche,  peut-être différente »,  déclare Hillary Clinton,  interrogée au Sénat sur les plans du futur président Obama pour convaincre l’Iran de renoncer à son programme nucléaire.  « Ce en quoi l’administration Obama croit,  c’est qu’une attitude en faveur du dialogue pourrait porter ses fruits », raconte-t-elle aux Sénateurs.  « Nous n’avons aucune illusion :  nous savons que même avec une nouvelle administration cherchant à ouvrir le dialogue pour tenter d’influencer son comportement,  il est difficile de prédire le résultat »,  prévient tout de même Hillary Clinton qui,  pendant la campagne électorale,  avait contesté le souhait de Obama d’engager un dialogue avec l’Iran sans conditions préalables.  « Mais le président élu a promis de suivre cette politique et nous le ferons », conclut-elle.  C’est très différent de ce que Obama a raconté hier à la télé.  Ils ne se causent pas,  Barak et Hillary ?

Copyright 2009 Miguel Garroté


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz