FLASH
Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 janvier 2009

  
  
  

  

Miguel Garroté     A moins de savoir lire dans une langue autre que le français,  ou de visiter des Sites Internet francophones politiquement incorrects,  il y a,  chaque jour,  des nouvelles que vous ne lirez pas dans votre presse préférée.  Ci-dessous,  vous trouverez un update à mi-journée sur les divers Fronts – militaire,  humanitaire,  diplomatique et électoral – de la Guerre contre la Terreur à Gaza.

Pendant la nuit de jeudi à vendredi,  les Forces Aériennes Israéliennes (IAF) ont traité une quarantaine de cibles du Hamas,  essentiellement des tunnels de contrebande d’armes et des bases de lancements de roquettes.  Ce matin vendredi 16 janvier 2009,  trois engins de mort ont été tirés par le groupe terroriste Hamas,  depuis la bande de Gaza,  sur Israël,  concrètement sur les secteurs civils d’Eshkol.  Hier jeudi,  quinze roquettes ont été tirées par le Hamas sur des zones civiles en Israël.  Ce qui n’empêche nullement ce même Hamas de vouloir négocier une trêve immédiate et en posant ses propres conditions par dessus le marché…  Aucun doute,  nous sommes au Proche Orient.

Comme annoncé hier jeudi sur ce blog,  une trêve de quatre heures à partir de 10:00 permettra aujourd’hui vendredi l’entrée de 130 camions humanitaires dans la bande de Gaza aux points de passage de Kerem Shalom et de Karni.  A noter dans ce contexte,  que contrairement à ce que laisse entendre le radotage médiatique,  1.136 camions avec 26.000 tonnes de biens,  sans compter les camions acheminant du fuel et du personnel médical,  sont entrés dans la bande de Gaza depuis le début de l’opération israélienne.  Autrement dit,  la levée du « blocus » demandée par les terroristes du Hamas fait allusion au blocus d’armes et de munitions,  mais cela,  l’ONU et nos médias feignent de l’ignorer.

Et à propos de blocus,  de trêve et de cessez-le-feu,  aujourd’hui vendredi 16 janvier 2009 à 10:53 heure de Paris,  Guysen International News informe :  « Le Premier ministre (Ehoud Olmert) s’oppose à tout cessez-le-feu avec une limite de temps.  ‘Peu importe si on le qualifie de renouvelable ou autre chose, il ne peut pas être limité dans le temps’,  a déclaré à l’AFP un responsable gouvernemental alors que le Hamas aurait proposé un cessez-le-feu d’un an avec l’Etat hébreu en échange d’un retrait de Tsahal à Gaza et de la suspension du blocus imposé au territoire palestinien,  selon un haut responsable de l’organisation terroriste ».

Au plan diplomatique,  le négociateur israélien Amos Gilad retourne aujourd’hui vendredi en Egypte tandis que la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni se rend aujourd’hui aux USA.  Dans ce contexte,  il est hautement agaçant de constater que dès qu’il s’agit d’Israël,  l’ONU et autres machines diplomatiques se montrent toujours très tendancieuses et terriblement pressées de trouver une soi-disant solution.  Ce qui permet à de grands criminels,  au pouvoir au Zimbabwe et au Soudan par exemple,  de poursuivre en toute impunité leurs activités génocidaires.

Et puisque nous parlons des pressions disproportionnées exercées sur Israël,  citons cet excellent commentaire de Metula News Agency (la Ména) :  « A la Ména,  l’ensemble des analystes et rédacteurs situés au Moyen-Orient sont persuadés de la nécessité stratégique de démanteler le régime fondamentaliste de Gaza.  Mais le vent qui souffle ce soir (ndmg :  jeudi) sur la région ne tient pas compte de notre point de vue d’experts.  On se dirigerait plutôt vers un cessez-le-feu à brève échéance,  quoique rien ne soit scellé.  La tentation existe,  après les succès remportés par l’armée,  même au sein du triumvirat (ndmg :  Olmert – Livni – Barak), une fois n’est pas coutume, de laisser gagner Tsahal ».

Il faut dire que les élections israéliennes approchent et Ehud Barak (gauche travailliste),  actuel ministre de la Défense,  est en compétition avec Tzipi Livni (le parti centriste Kadima),  actuelle ministre des Affaires étrangères.  Le dernier sondage – effectué avant-hier mercredi 14 janvier par Shvakim Panorama pour la radio israélienne Hakol Diburim – donne 28 sièges parlementaires au Likoud,  le parti de droite dirigé par Benyamin Netanyahou,  21 sièges à Kadima et 15 sièges au parti travailliste.

Tiens,  à propos de sondages,  d’après un sondage du Pew Research Center Poll paru hier jeudi 15 janvier dans la presse américaine,  les deux tiers des Américains considèrent les dirigeants du Hamas comme responsables de la crise humanitaire actuelle dans la bande de Gaza.  Et la majorité des Américains tiennent les Palestiniens pour responsables du conflit actuel dans la bande de Gaza.  Normal :  aux USA il existe encore quelques médias qui INFORMENT.  Alors que nous,  nous dépendons à 99% du groupe France Télévisions et de l’Agence France Presse.  Qui en vertu de la lutte contre la soi-disant islamophobie diffusent des (dés)informations israélophobes provenant de sources onuhamassiques.

Copyright Miguel Garroté 2009


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz