FLASH
Egypte : le bilan de l’attentat musulman à l’église copte après la messe dominicale monte à 20 morts et 35 blessés  |  Le Caire : l’attentat islamiste s’est produit à l’extérieur de la cathédrale copte Saint Marc dans un quartier chrétien  |  Istanbul : le nouveau bilan du double attentat islamiste est de 38 morts  |  Le Caire : nouveau bilan : 5 morts et 10 blessés lors d’un attentat islamiste  |  Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 janvier 2009

  
  
  

  

Miguel Garroté,  lundi 19 janvier 2009     Or donc,  Israël a décrété avant hier un cessez-le-feu unilatéral.  Mais chez nos médias préférés,  la propagande – cette autre forme de guerre – continue.  Guysen International News fournit d’intéressantes informations sur les tunnels utilisés par les terroristes du Hamas (ci-dessous).  En revanche,  nos médias ordinaires,  notamment Euronews,  donnent sur ces tunnels des « informations » qui ne sont que pure propagande (également ci-dessous).  J’ai quant à moi déjà fournis une première série d’informations dans ce contexte avec mon article de ce midi intitulé Israël / Gaza – De quoi parle-t-on au juste ? .

Ainsi,  peu avant 13:00 – heure de Paris – Guysen International News informe que  « Israël se réserve le droit d’agir sur l’axe Philadelphie si l’Egypte et les autres pays ne luttent pas efficacement contre la contrebande d’armes »,  affirme Tsipi Livni.  La ministre des Affaires étrangères a précisé qu’en vertu de l’accord conclu avec les USA,  « Israël pourra intervenir en cas de trafic d’armes vers Gaza,  même s’il n’y a pas de tirs contre son territoire ».


« Si le Hamas reprend ses tirs,  il essuiera encore des coups,  comme ceux qu’il a pris »,  a-t-elle ajouté.  L’accord israélo-américain sur la lutte contre le trafic d’armes à Gaza,  comprend une clause secrète.  Selon la radio publique Kol Israël,  cette clause stipule une intensification de la coopération opérationnelle et des services de renseignements entre les 2 pays,  ajoute  Guysen International News.


Les USA seront chargés de bloquer le transfert de roquettes d’Iran vers la péninsule du Sinaï et Gaza,  par voie maritime ou via les réseaux de contrebande est africains,  conclut  Guysen International News.

Mais à propos de ces mêmes tunnels du Hamas,  voici l’hallucinante propagande que diffuse aujourd’hui le Site Internet de la chaîne de télévision Euronews (début de citation Euronews) :  « C‘était l’un des objectifs de l’armée israélienne.  Situés dans le couloir de Philadelphie,  une étroite bande de terre qui sépare le territoire palestinien de l’Egypte,  ces tunnels ont été bombardé sans relâche par les chasseurs et les chars israélien.  Plusieurs centaines d’entre eux ont été détruits mais il en existerait encore des milliers, par lesquels transitent de la nourriture,  des médicaments,  des animaux,  des hommes mais aussi des armes.  Depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas,  les habitants de Gaza sont soumis à un blocus économique,  ils ont donc besoin de ces tunnels pour vivre,  et à moins qu’Israël ne décide d’ouvrir les points de passages avec Gaza,  il est donc probable que ces tunnels seront reconstruits un jour ou l’autre » (fin de citation Euronews).

Je reprends – mot pour mot – ce morceau d’anthologie,  avec mes commentaires personnels entre parenthèses :  « C‘était l’un des objectifs de l’armée israélienne.  Situés dans le couloir de Philadelphie,  une étroite bande de terre qui sépare le territoire palestinien de l’Egypte,  ces tunnels ont été bombardé sans relâche par les chasseurs et les chars israéliens (sans relâche ?).  Plusieurs centaines d’entre eux ont été détruits mais il en existerait (au conditionnel,  c’est donc une rumeur et non une info) encore des milliers (faux :  tsahal a détruit entre 60% et 70% des tunnels), par lesquels transitent de la nourriture,  des médicaments,  des animaux,  des hommes mais aussi des armes (mais aussi des armes ;  faux :  c’est surtout des armes).  Depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas,  les habitants de Gaza sont soumis à un blocus économique,  ils ont donc besoin de ces tunnels pour vivre (faux :  des milliers de camions ont transité depuis Israël et il n’y a jamais eu de blocus complet),  et à moins qu’Israël ne décide d’ouvrir les points de passages avec Gaza (c’est déjà le cas),  il est donc probable que ces tunnels seront reconstruits un jour ou l’autre (sous-entendu les opérations de tsahal contre le Hamas ne servent à rien) ».  Cela nous fait donc quatre phrases avec six bobards.  Un record.

A propos du Hamas,  aujourd’hui sur Mediarabe Info,  Chawki Freïha écrit avec pertinence :  « Le Hamas,  fort de sa résistance et de ses appuis syrien,  iranien  et  qatari (et de sa réhabilitation à Doha),  réclame déjà que les aides promises au sommet du Koweït (un milliard de dollars offerts par l’Arabie,  et 500 millions par le Koweït),  soient versés directement au gouvernement Haniyeh à Gaza,  et non pas à travers un mécanisme international qui devrait être mis en place,  impliquant la Banque Mondiale,  les pays donateurs et l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.  Le Hamas rejette cette perspective et tente d’imposer son propre point de vue,  partant du fait que ‘celui qui détient l’argent détient le pouvoir’.  Si la guerre s’arrête à ce stade,  il ne fait pas de doute qu’elle est profitable au Hamas ».

Copyright Miguel Garroté 2009


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz