FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 janvier 2009

(NOUVEL OBS) Une équipe de télévision a été expulsée de la salle où se tenait jeudi 22 janvier à Genève un débat de l’ONU sur la liberté d’expression et la diffamation des religions, a constaté l’AFP.


Les deux journalistes de la chaîne culturelle franco-allemande ARTE ont été priés de quitter la salle du Palais des Nations où se déroulait une séance publique consacrée au projet de déclaration pour la conférence mondiale de suivi “Durban II” contre le racisme, prévue en avril à Genève.


Ironie de l’histoire, ces journalistes préparent un documentaire sur la manière dont les droits de l’homme sont débattus dans les instances onusiennes.


Selon une source diplomatique, l’interdiction prononcée par le président de séance, le Russe Youri Boychenko, a été demandée par l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et par le groupe africain.


L’interdiction a pris effet alors que les débats devenaient très vifs sur la question de la liberté d’expression et de la diffamation des religions, deux points extrêmement sensibles du projet de déclaration opposant Européens et pays musulmans.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz