FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 janvier 2009

Alors que le second volet du film de propagande sur Che Guevara va sortir en France le 28 janvier ; alors qu’à cette occasion déboulent dans les librairies plusieurs livres à la gloire du tueur « romantique » marxiste ; alors que les produits dérivés font le bonheur des marchands du temple communiste ; alors que Castro évoque sa mort et qu’à ce propos commence à fleurir dans la presse française des articles… nostalgiques sur le dictateur cubain ; alors que des responsables politiques de gauche s’épanchent dans nos médias pour défendre ou relativiser l’horreur de l’expérience communiste cubaine, j’ai décidé de reproduire un article que j’avais écris le 13 décembre 2006 à l’occasion de la mort d’Augusto Pinochet. J’y dénonçait les réactions hypocrites et indécentes de la gauche française. Je constate hélas que rien n’a changé depuis deux ans.

Le général Pinochet est mort. A l’annonce de cette nouvelle, sur le plateau de l’émission « Ripostes » de France 5, Nicolas Sarkozy a déclaré n’avoir aucun commentaire à faire. L’attitude du ministre de l’Intérieur à ce moment a été digne. Tout le contraire de ce qu’allait être l’attitude hypocrite et indécente des représentants de la gauche française. Prenons simplement deux exemples :

La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet a ainsi déclaré lundi : « Il meurt mais impuni alors que ça a été un des dictateurs les plus sanguinaires que nous avons connus en Amérique latine. »

Quant au Premier secrétaire du PS, François Hollande, il a déclaré le même jour : « Un dictateur, qui a pu décider du massacre de milliers de Chiliens, de l’exil de près d’un million de sa population, mérite (…) la condamnation la plus ferme de cette période. Et de la part de tous ceux qui sont attachés aux idées de la démocratie et des droits de l’homme, le mépris. »

Qu’y a-t-il d’hypocrite et d’indécent dans ses déclarations ? Augusto Pinochet n’est-il pas responsable de la mort de milliers de personnes ? Oui. Ne fut-il pas un dictateur ayant du sang sur les mains ? Oui. Mais lorsqu’on veut donner des leçons de démocratie, des leçons d’histoire, il convient d’être irréprochable. Au-delà du spectacle ridicule de voir la secrétaire d’un parti communiste français, qui a soutenu ces dernières décennies tant de dictatures sanglantes à travers la planète, se permettre de s’ériger en moralisatrice indignée, interrogeons-nous sur la pertinence de son affirmation.

Ouvrons le Quid à la rubrique « Pinochet » : 2600 morts sur 15 millions de Chiliens. Ces victimes ont payé de leur vie le prix de leur opposition à un coup d’Etat qui venait de renverser Salvador Allende, président démocratiquement élu en 1973. Intéressons-nous maintenant à Fidel Castro : 9200 morts sur 12 millions de Cubains – soit presque quatre fois plus que le putschiste chilien. Ceci sans compter les 77 000 Cubains noyés après avoir tenté de fuir le régime castriste sur des embarcations de fortune. Pinochet a rendu le pouvoir au bout de dix-sept ans, et laissé élire ses successeurs. Le Chili est aujourd’hui un pays prospère. Fidel Castro après quarante-huit ans de dictature a préféré le confier à son frère. Cuba est un pays exangue.

Cela n’a pas empêché récemment des sections du Parti communiste français d’adresser leur soutien au dictateur cubain à la suite de l’annonce de sa maladie. Comme le prouve cette adresse de la section du parti communiste français du 14ème arrondissement de Paris : « Membres du Conseil national, instance dirigeante du Parti communiste français, nous vous transmettons l’assurance du soutien total et de la solidarité active de dizaines de milliers de communistes français au peuple cubain et à la révolution socialiste cubaine dans les circonstances présentes. Nous souhaitons un prompt et complet rétablissement au Président Fidel Castro« .

Jusqu’à preuve du contraire ce soutien à l’un des dictateurs les plus sanguinaires d’Amérique latine par des militants du parti communiste français n’a fait l’objet d’aucune sanction de la part de Marie-Georges Buffet. Vous avez dit hypocrisie ?!!!

Interrogeons-nous maintenant sur les leçons de démocratie et de respect des droits de l’homme de François Hollande. Cet été, Jack Lang, membre éminent du parti socialiste français, soutien de la candidate socialiste à la présidentielle a déclaré sur France 2 à propos de Fidel Castro : « C’est un libérateur face à l’impérialisme américain (…) il est entré dans l’histoire et dans la légende« .

L’opprobe pour Pinochet mais la légende pour Castro. Jack Lang n’a pas du se rendre compte qu’il y avait plus de barques de fortunes en partance du paradis Cubain pour les USA que le contraire. Vous avez dit indécence ?!!!

Mais à gauche, Jack Lang n’est pas le seul à faire preuve d’indécence lorsqu’il s’agit du dictateur cubain. Danielle Mitterrand a reçu Castro à l’Elysée en 1995 et a même qualifié Cuba de « paradis socialiste« . Ignaciot Ramonet, directeur du « Monde diplomatique » et grande figure moralisatrice de gauche, a exprimé sa solidarité avec Fidel Castro à la suite de l’annonce de sa maladie. Il serait fastidieux et long, très très long de faire la liste des politiques, intellectuels ou artiste de gauche qui ont soutenus ou soutiennent encore le dictateur cubain. Il me semble que François Hollande si attaché aux idées de la démocratie et des droits de l’homme n’a jamais affiché son mépris pour les socialistes qui affirment leur soutien ou leur solidarité à Fidel Castro. Vous avez dit hypocrisie ?!!!

Vous ne trouverez personne à droite qui soutienne Augusto Pinochet. Du moins ouvertement. En revanche la gauche ne cache pas son soutien à Fidel Castro. Mais il y a pire. Récement, dans une émission de Thierry Ardisson sur Paris Première, « 93 faubourg St Honoré » le psychanaliste de gauche, Gérard Miller, n’a pas hésité à se déclarer toujours maoïste, à défendre la mémoire de Mao  en affirmant sans rire qu’il ne voyait pas ce qu’on pouvait lui reprocher !!! Belle leçon de démocratie celle qui consiste à insulter la mémoire de millions de victimes. Cela ne l’empêche nullement de donner quotidiennement, chez Laurent Ruquier, des leçons d’esprit démocratique à la droite. Indécence, vous avez dit indécence !!! Mais rassurez-vous, tout ce beau monde s’est racheté une bonne conscience démocratique à peu de frais en allant cracher sur la tombe de Pinochet.

David Bescond pour Rebelles.info (http://www.rebelles.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz