FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 février 2009

Lundi 2 février, le général Petraeus a quitté la Maison-Blanche blanc de rage.

En cause ? La conversation qu’il a eu avec Barack Obama. Celui-ci veut retirer les troupes d’Irak dans les seize prochains mois et couper le budget militaire de près de 55 milliards $ pour l’année 2010.

Ces propositions sont non seulement irréalisables, mais placeraient les Etats-Unis dans une situation sécuritaire gravissime alors que l’Iran développe des capacités nucléaires.

Mardi, l’ancien vice-président Cheney s’est déclaré« inquiet qu’un président s’inquiéte plus de lire les droits aux terroristes que de les prévenir de tuer des citoyens américains », une référence à une autre décision de Barack Obama, celle de fermer la base de Guantanamo, une proposition rejetée par une majorité d’Américains.  

La semaine dernière, le nouveau président avait provoqué l’indignation en proposant de réduire les capacités nucléaires américaines et renégocier le traité de désarmement avec la Russie, alors même que ce pays a envahi le nord de la Géorgie l’été dernier.

Drzz.info avait annoncé que le présidence Obama virerait à la catastrophe, et que l’homme deviendrait persona non grata au Pentagone. Mais il n’avait pas pensé que ce serait déjà le cas quinze jours après son investiture.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz