FLASH
Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 74%, celui des médias à 6%  |  Après l’attentat islamique à l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 février 2009

Lundi 2 février, le général Petraeus a quitté la Maison-Blanche blanc de rage.

En cause ? La conversation qu’il a eu avec Barack Obama. Celui-ci veut retirer les troupes d’Irak dans les seize prochains mois et couper le budget militaire de près de 55 milliards $ pour l’année 2010.

Ces propositions sont non seulement irréalisables, mais placeraient les Etats-Unis dans une situation sécuritaire gravissime alors que l’Iran développe des capacités nucléaires.

Mardi, l’ancien vice-président Cheney s’est déclaré« inquiet qu’un président s’inquiéte plus de lire les droits aux terroristes que de les prévenir de tuer des citoyens américains », une référence à une autre décision de Barack Obama, celle de fermer la base de Guantanamo, une proposition rejetée par une majorité d’Américains.  

La semaine dernière, le nouveau président avait provoqué l’indignation en proposant de réduire les capacités nucléaires américaines et renégocier le traité de désarmement avec la Russie, alors même que ce pays a envahi le nord de la Géorgie l’été dernier.

Drzz.info avait annoncé que le présidence Obama virerait à la catastrophe, et que l’homme deviendrait persona non grata au Pentagone. Mais il n’avait pas pensé que ce serait déjà le cas quinze jours après son investiture.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz