FLASH
Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 février 2009

 

Dans mon dernier article intitulé « donnez nous notre steak quotidien ! » j’ai proposé à chacun de se réveiller, de se lever, de se tenir debout en êtres libres, vivants et indépendants.

Et bien aujourd’hui je vais vous livrer une réflexion sommaire (sujet intarissable) qui concerne la santé de l’être humain. Je ne parlerai pas volontairement ici du système de santé français qui mériterait à lui seul la rédaction d’un article : il y a beaucoup à dire ( dans le sens d’une critique constructive et non pas destructrice comme nous savons si bien le faire : la critique ne devrait être formulée que dans un sens constructif, bref quand je sens que c’est pas le cas je « me la ferme » plutôt que d’occasionner des dégâts relationnels qui sont après difficiles à réparer ).

Pourquoi parler de santé sur le blog de drzz ?

Quel est le rapport de la santé de l’Homme avec la géopolitique, la géostratégie, le renseignement ?

La réponse est que nous avons besoin de toutes nos capacités physiques et mentales, de tous nos sens à 100% voire 200% efficaces et disponibles pour comprendre et je dirais même, mieux comprendre, tous les événements qui gravitent autour de notre vie quotidienne. J’entends par comprendre, savoir identifier et traduire le sens profond des idées, leurs portées, leurs intentions, mais pour aller plus loin sentir les choses et savoir les appréhender, développer son intuition…

Le constat : état des lieux.

Je ne vais pas détailler les différentes affections et maladies qui touchent un très grand nombre de nos citoyens qui traversent parfois des souffrances terribles.

A ceux là et à leurs familles, je transmets maintenant toute ma sympathie et mon affection, sachez que je pense à vous dans votre désarroi, vous qui vivez dans l’épreuve de la chair mise à nue et à mal par toutes ces maladies ou accidents qui rongent l’être. Je transmets aussi mes amitiés à tout le personnel soignant, accompagnant, bénévole qui fait de leur mieux avec ce qu’il a (ce que l’on ne lui a pas enlevé pour des raisons budgétaires !) pour accompagner, soulager voire guérir les malades. Je sais que ce personnel exerce un métier difficile avec des moyens de plus en plus limités, et des familles de plus en plus exigeantes. Mais n’oubliez pas que le vrai salaire que vous recevez, c’est le soulagement et la satisfaction de celui qui a confié sa vie entre vos mains. Passez outre les difficultés innombrables que vous avez à affronter au quotidien pour se consacrer à l’essentiel : le patient, sa maladie,son corps, son âme, son esprit.

Les pathologies : l’hérédité, mon environnement, l’alimentation et les addictions

Il apparaît qu’en voyant le jour, chacun de nous hérite de gênes de ses ancêtres : ça on ne l’a pas choisi et il faudra faire avec toute sa vie sauf dans de rares cas ou la médecine a pu se révéler efficace.

Je dirais que pour ce premier point, il faut apprendre à se connaître et ne pas s’insurger contre ce patrimoine (bon ou moins bon), on traine tous des fardeaux plus ou moins lourds mais la souffrance n’est pas toujours inutile, elle est parfois source de renaissance et de vie.

En ce qui concerne mon environnement, il est composé de l’eau, de l’air, de la terre et du feu (le soleil). Vous pouvez constater rapidement que dans chacun de ces domaines, on peut être exposé à des agents pathogènes sources de maladie; en bref çà peut nous avoir à l’usure. Notre organisme est exposé en permanence à ces quatre composants, on peut difficilement y échapper. Par contre, chacun peut trouver des solutions pour améliorer l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’organisme… mais la perfection n’est pas de ce monde !

L’environnement c’est aussi celui de mon travail et de mes relations sociales: souvent source de tension et de stress. Produire toujours plus et toujours plus vite et toujours moins cher, on voit ou çà nous a conduit […] Je pense que l’on peut être acteur de changements constructifs pour le système et les personnes là ou on est : il suffit de le vouloir. Cela ne s’opère pas du jour au lendemain mais petit à petit, il faut recréer des relations plus humaines, réintroduire la notion de reconnaissance (on dit souvent quand ça va pas mais on oublie toujours de dire merci ou de dire c’est bien quand c’est réussi: c’est simple, gratuit et je vous le garantie çà rapporte gros à la sortie !)

Il est normal que l’homme soit agressif aujourd’hui : trop, beaucoup trop de choses reposent sur ses épaules. Si j’ai un conseil à vous donner, faîtes le tri dans votre vie et débarrassez vous de ce qui ne vous n’apporte pas grand chose. Prenez du recul, prenez du temps pour vous et vous seul, accordez vous un temps quotidien ou vous serez injoignable, seul, tranquille, déconnecté du monde : vous verrez çà fait du bien.

Limitez le temps consacré aux médias et choisissez méticuleusement vos sources d’information : ce temps précieux épargné sera pour vous, votre famille ou pour les autres.

L’alimentation : la littérature sur le sujet ne manque pas. Le plus dur c’est de se faire une opinion sur le sujet qui fait l’objet de milliers d’ouvrages plus ou moins farfelus. Je ne peux qu’inciter celui qui le peux à se faire pousser ses fruits et légumes mais ce n’est pas toujours possible.

Je pense que celui qui cherche peut trouver son bonheur mais je dirais qu’il faut éviter d’adopter des régimes trop drastiques ou radicaux qui perturbent l’organisme. A ce propos, je dirais que chacun doit s’accepter tel qu’il est même si certains points sont perfectibles (poids, esthétique…). Laissez tomber les jugements fouareux de ceux qui vous regardent bizarrement : ils ne vivent que selon l’apparence, les pauvres ! Oubliez les icônes top mode des temps modernes. Attachez vous plutôt à la vrai valeur de la personne : ce qu’il y a à l’intérieur. Prenez du temps pour le découvrir et l’apprécier et souvenez vous du « Petit Prince »de Saint Saint-Exupéry, s’apprivoiser les uns les autres dans le respect mutuel pour construire une relation vrai et durable.

Les addictions

Ce sont toutes les dépendances dont on ne peux pas se passer sans avoir des syndromes de manque et qui par conséquent nous empêchent d’être libres.

Parmi elles on peut citer le tabac, l’alcool, les drogues (l’alcool et le tabac sont des drogues) parfois même le sexe et bien d’autres dépendances plus particulières : chacun s’y retrouvera.

Désintoxiquez vous : vers les chemins de la liberté

L’être humain est un ensemble cohérent qui me semble avoir été bien pensé composé du corps, de l’âme et de l’esprit, trois choses qui sont en interactivité permanente. Si un de ses composants est fragilisé, c’est l’ensemble du système qui peut en faire les frais.

Les addictions sont par définition des facteurs qui fragilisent ce système.

Je reconnais qu’il est extrêmement difficile de se débarrasser de ses dépendances mais sachez que ce n’est pas impossible : j’ai commencé à faire le ménage dans ma vie mais c’est comme à la maison, de temps en temps il faut passer un coup de balai !

Je propose donc à ceux qui le souhaitent (ne pas se dire je ne suis pas prêt parce que avec ce discours il ne se passera jamais rien) de franchir les premiers pas vers la liberté (si ce n’est pas déjà commencé pour certains d’entre vous).

Pour se faire, vous prenez votre téléphone et vous appelez votre centre de tabacologie, d’alcoologie ou d’addictions qui se trouve à l’hôpital ou en ville (se renseigner) pour prendre rendez vous, c’est gratuit. Vous serez entre les mains de professionnels de la santé qui sont déjà venus à bout de cas bien plus désespérés que le votre. Faîtes confiance et donnez votre adhésion, impliquez vous et il n’y a pas de raison que cela ne marche pas. Sachez qu’une addiction est très difficile à combattre seul dans son coin et que ce n’est qu’accompagné de spécialistes et avec du temps et de la volonté que l’on y arrive.

Pour ceux qui ont plusieurs tentatives infructueuses de sevrage à leur actif , ne vous découragez pas, persistez, utilisez votre volonté et vous gagnerez ce combat.

Renforcez votre immunité : votre corps sera plus résistant aux maladies contagieuses.

Mangez fruits et légumes (si possible sans pesticides), diversifiez votre alimentation, mangez à heures fixes en famille (si il yen a une) sans regarder la TV pour pouvoir partager et échanger avec vos proches, être attentif à ce que vous mangez (aspect, odeur), et à l’occasion féliciter le ou la cuisinier(e).

Renseignez vous sur les effets bénéfiques du chlorure de magnésium qui permet de renforcer votre immunité : une cure de 20 jours vous coutera environ 2 euros, produit en libre vente en pharmacie (rechercher sur internet et questionner votre pharmacien pour les applications et la posologie)

Au moindre doute n’hésitez pas à consulter un psychiatre.

Sachez que presque tous les américains ont un psychiatre à vie !

En France ces sujet est tabou. Encore une fois, laissez tomber les mauvais regards qui pèsent sur vous et faîtes votre chemin : celui de la liberté.

Vous verrez, ces spécialistes du cerveau peuvent aussi vous aider.

Pour aller plus loin je vous propose de réfléchir sur un concept qui n’est pas à la mode et qui constitue une véritable hérésie pour nos temps modernes :le jeûne.

Je vous conseille de faire des recherches sur le net à ce sujet. Ne faites pas çà n’importe comment car cela peut être dangereux (vous pouvez en parler à votre médecin). En résumé, le jeûne est une pratique ancestrale qui doit se faire au repos (loin des soucis de ce monde). Il permet d’y voir plus clair dans sa vie notamment quant il faut faire des choix importants, il assainit le corps et aiguise les faculté mentales. A essayer.

Même objectif que le jeûne et pouvant y être associé mais moins violant , partez au désert. Retrouvez vous avec vous même et l’être suprême (volontairement, je ne cite pas ici de Dieu en particulier : respecter mon voisin, c’est respecter ses croyances) . Il ne s’agit pas ici d’aller nourrir les chameaux à Doubai mais c’est une expression pour dire d’aller dans un endroit tranquille, sans bruit ni interférences possibles avec le monde. Là vous vous posez, vous vous arrêtez de remuer, vous faites le silence intérieur. Cela peut être dans la nature, ou un monastère (pour les chrétiens) ou tout lieu compatible avec ce genre d’activité. En ce qui concerne la durée, prévoyez au minimum un jour. Pour préparer ce rendez vous, traitez au préalable tous les problèmes matériels qui pourraient vous encombrer l’esprit de telle sorte que ce temps de désert ne soit pas perturbé par des idées matérielles. Vous verrez qu’au départ on a des idées qui viennent parasiter cette démarche, c’est normal. Avec la pratique çà ira mieux.

Voilà, c’est fini.

Juste un mot pour vous donner un peu de lecture sur le sujet (vous pourrez peut être le trouver à votre bibliothèque municipale et vous le prêter entre vous) :

« Prévenir cancers, Alzheimer, infarctus et vivre en forme plus longtemps » par Dr Philippe Presles et Dr Catherine Saolano aux éditions Le livre de Poche (6,95€)

N.B : excellent bouquin qui parle aussi de l’alimentation

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz