FLASH
[26/03/2017] 5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 février 2009

   
   
  

La Palestine ou Eretz Israël englobe l’actuelle « Jordanie ».
La « Transjordanie » du mandat britannique :  une part de la Palestine.

Lire Houdna de Guy Millière paru chez Underbahn.
   
  

Miguel Garroté – mardi 17 février 2009

http://monde-info.blogspot.com

« Nous devons renoncer à des parties de la Terre d’Israël » (« we need to give up parts of the Land of Israel »,  ce que les agences francophones ont déformé en écrivant « Nous devons renoncer à la moitié de la Terre d’Israël »),  a déclaré Tzipi Livni,  leader du parti centriste Kadima,  en référence aux terres bibliques comprenant l’actuel territoire de l’Etat d’Israël,  la Judée Samarie dite aussi « Cisjordanie » et la bande de Gaza.  Tzipi Livni a expliqué à la Convention de leaders juifs américains (« convention of American Jewish leaders » selon les termes de la version originale américaine diffusée par Associated Press et mal traduite par ses équivalents francophones,  y compris le service francophone de Associated Press,  qui écrivent « conférence des présidents de grandes organisations américaines ») qu’une telle concession serait dans l’intérêt d’Israël en permettant de préserver son existence en tant qu’Etat juif.

En clair,  et pour reprendre ces déclarations,  Tzipi Livni a déclaré à la Convention de leaders juifs américains :  « Nous devons renoncer à des parties de la Terre d’Israël ».  Et les médias francophones,  en traduisant comme des ploucs et sans vérifier le texte original transforment et déforment tout cela en écrivant :  « Tzipi Livni a déclaré à la conférence des présidents de grandes organisations américaines :  ‘Nous devons renoncer à la moitié de la Terre d’Israël’ ».  Cette version déformée circule actuellement partout,  avec le relais du service francophone de Associated Press  et aussi,  pour ne pas dire surtout   avec le relais du Nouvel Observateur via tempsreel.nouvelobs.com.

La version déformée que fait circuler en ce moment le Nouvel Observateur via tempsreel.nouvelobs.com donne la fausse impression que Tsipi Livni donnerait la moitié de la Terre biblique d’Israël aux Palestiniens alors que Binyamin Netanyahu ne leur donnerait rien ou presque rien.  Récemment,  tempsreel.nouvelobs.com s’est livré à exactement la même technique en écrivant :  « Evêque négationniste réhabilité » au lieu de « Levée de l’excommunication de quatre évêques ».  On connaît la suite et   du reste   la suite est loin d’être terminée…  Je me tue a vous dire depuis des années que la gauche politico-médiatique veut torpiller tout ce qui vient de la droite israélienne et tout ce qui vient de l’aile conservatrice de l’Eglise catholique.

Récemment,  le philosophe juif Shmuel Trigano (1) ainsi que le rabbin Yehuda Levin (2) (on pourrait encore ajouter,  au moins sur la poursuite de l’amitié judéo-catholique,  le rabbin Arthur Shneier de la Park East Synagogue de New York,  Richard Prasquier,  président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France,  Ronald S. Lauder et Maram Stern du Congrès Juif Mondial,  le rabbin Guigui) ont eu le courage de déclarer que l’histoire de l’ évêque négationniste soi-disant « réhabilité » était une histoire qui fait le jeu de l’islamisme radical et qui est ourdie par des ecclésiastiques progressistes qui cherchent à démolir les relations entre Benoît XVI et les Juifs.

Ces mêmes ecclésiastiques progressistes   et ça c’est moi qui l’ajoute   qui veulent torpiller le voyage de Benoît XVI en Israël et qui comparent la bande de Gaza à un « camp de concentration » (cf. l’ Abbé Claude Barthe,  dans L’Homme Nouveau N° 143,  « L’opposition au Pape Benoît XVI dans les allées du pouvoir »).  Il y a une forte probabilité que vous ayez appris par la presse de ce matin et  que vous appreniez ce soir à la télévision que Tsipi Livni aurait déclaré :  « Nous devons renoncer à la moitié de la Terre d’Israël ».  Bien que je soutienne Netanyahu et non pas Livni,  je tenais à vous dire que cette soi-disant déclaration de Madame Livni est un montage médiatique,  un de plus.  Peut-être Madame Livni pense-t-elle cela.  Mais elle ne l’a en tout cas pas dit hier lundi 16 février 2009 à la Convention de leaders juifs américains.

© 2009 Miguel Garroté http://monde-info.blogspot.com

(1) « Un scandale qui tombe à pic » sur controverses.fr

(2) « Prominent Orthodox rabbi backs Pope over lifting SSPX excommunications » sur blogs.telegraph.co.uk



Israël pour les Juifs.  La « Jordanie » pour les Palestiniens.

75% des « Jordaniens » sont en fait déjà des Palestiniens.
   
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz