FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 février 2009

Lors de la dernière  réunion d’urgence à l’ONU consacrée à Gaza, ce février 2009, un incident très rare s’est réaliser et qui était surtout imprévue. Un diplomate palestinien a avoué un fait historique toujours occulté par les historiens arabes.

                                               

La parole était donnée, tout d’abord, à l’ambassadeur d’Israël lorsqu’il a commencé son discours  par cette introduction inédite :

 

« Mesdames et Messieurs, Avant de commencer mon discours, je voudrais narrer une vieille histoire…

 

Conduisant les Hébreux hors d’Égypte, Moïse dut traverser des déserts, et des prairies, et encore des déserts… Son peuple était éreinté et avait besoin d’eau. Alors, Moïse frappa la roche d’une montagne de sa canne, et au bord de cette montagne apparut un bassin rempli d’une eau claire comme le cristal. Le peuple s’en réjouit et tous burent à satiété.

 

Moïse souhaita alors se laver le corps ; pour cela, il alla à l’autre bout du bassin, enleva tous ses vêtements et plongea dans les eaux de la mare. Quand Moïse sortit de l’eau, il se rendit compte que ses vêtements avaient été volés…. »


L’ambassadeur Israélien marque alors une pause, puis il reprend : « Eh bien, j’ai toutes les raisons de croire que ce sont les Palestiniens qui avaient volé ses vêtements ! »


L’ambassadeur palestinien manque s’étouffer de cette accusation. Il bondit de son siège et s’indigne : « C’est un mensonge ! Tout le monde sait qu’il n’y avait pas de Palestiniens à cette époque ! »


Alors, l’ambassadeur israélien  reprend : « Puisque nous sommes bien d’accord sur ce point fondamental, je vais pouvoir commencer mon discours… »

 


Cette réaction spontanée de l’ambassadeur palestinien, qui avoue ouvertement «  qu’il n’y avait  pas de palestiniens à cette époque »,  ne peut pas passer inaperçue pour nous car elle révèle réellement une vérité historique toujours dissimulée par les historiens arabes : La nation palestinienne n’existe pas. Les arabes qui vivent dans cette région y ont, pour la plupart d’entre eux émigré des pays voisins au début du 20eme siècle.

 

 

 

Voilà donc qu’il a fallut, comme par hasard,  une réunion d’urgence  consacrée  initialement à Gaza, pour qu’un  diplomate palestinien  éclate   spontanément une vérité  cruciale dans  ce conflit du Proche-Orient : les palestiniens n’existent pas à l’époque de Moïse.

 

La vérité devrait être évidente pour qui veut la connaître ; l’arrivé des palestiniens est très tardive sur la terre d’Israël. Les palestiniens, non jamais  habiter de la terre d´Eretz Israël. Le peuple palestinien est tout simplement  une invention récente .Les arabes de la « région » du Moyen Orient dénommée « Palestine » n’ont commencé à s’identifier comme faisant partie d’un peuple « Palestinien » que dans la 2ème moitié du 20ème siècle.

 

Les « palestiniens » d’aujourd’hui ne sont pour la plupart que les fils, petits-fils et arrières petits-fils des irakiens, syriens , égyptiens, etc, qui ont immigré là, attirés par les créations d’emplois résultant de l’essor économique impulsé, principalement, par le retour progressif – dès 1870 – des Juifs de la diaspora.

 

Cette région, depuis la déportation de sa population juive en l’an 70 de l’ère chrétienne, n’a jamais connue une  nation ou une civilisation « palestinienne » jusqu’au retour du peuple Juif sur le sol de son antique Patrie après un exil forcé (1). Le retour a été attendu durant  deux millénaires à force de prières et de prières.


Le diplomate palestinien, arriver en urgence pour condamner Israël après la crise de Gaza, a donc parfaitement raison d’avouer  qu’il n’y ’avait pas de palestiniens à l’époque de Moise. On se demande d’ailleurs pourquoi l’Autorité Palestinienne ne provoque  pas une réunion d’urgence pour proclamer cette vérité devant le concert des nations ?

 


Dans la logique de ses termes utilisés dans sa phrase,  le diplomate palestinien  reconnaît même que « Tout le monde sait qu’il n’y avait pas de Palestiniens à cette époque ! ». Alors  si monsieur l’ambassadeur tout le monde sait que les palestiniens n’existent pas à cette époque : Pourquoi vous vous forcer,  depuis  1948,  de nous convaincre d’un « droit légitime » sur cette terre qui ne vous appartient pas ? C’est vous même qui le dite monsieur l’ambassadeur des  « palestiniens  » puisqu’ils n’y avaient pas de palestiniens à cette époque. Ce n’est pas l’ambassadeur israélien qu’a affirmé cette vérité. Heureusement d’ailleurs ;  sinon vous sortez dire que les israéliens falsifient l’histoire !

 


Cet aveu spontané émanant de ce  diplomate sur l’absence des « palestiniens » durant l’exode des juifs hors de l’Egypte pharaonique constitue une avancée majeure dans la voie de  reconnaisse des liens historiques du Peuple juif avec Eretz Israël et la légitimité de la reconstruction de son Foyer National sur cette terre.

 

Les soi-disant « Palestiniens », n’ont en effet  qu’une motivation : la destruction d’Israël, et de notre point de vue, cela ne saurait suffire à  faire d’eux une nation.


 

Collectif Arabes Pour Israël

http://arabespourisrael.unblog.fr/

 

 

(1) Deux royaumes juifs distincts semblent se revendiquer du même peuple : Au Nord à Samarie (nord de la Cisjordanie actuelle), le Royaume d’Israël fondé par Omri en -880.Au sud,  à Jérusalem , le  Royaume de Juda beaucoup moins riche et moins peuplé.

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz