FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 février 2009

Loin des convictions politiques, il est utile pour nous d’avoir une idée  comment se comportent les  grandes Entreprises au Proche Orient et comment elles reflètent l’image de leurs pays respectifs. On  vu  déjà, dans notre précèdent article, l’exemple d’El Al, la compagnie nationale israélienne pour le transport aérien, qui est connue  pour son profil humanitaire à travers ses nombreuses initiatives pour sauver des vies humaines : Collecte de fonds pour les greffes d’organes, contributions volontaires dans les compagnes de lutte contre le Sida, participation aux œuvres spéciales pour aider des ONG  et même l’organisation spontanée de chaînes de solidarités à travers ses vols en faveur de ses passagers les plus démunis (1).


Bref, El Al  est plus qu’une simple  compagnie de transport  aérien. Elle démontre que le peuple juif est différent des autres peuples .Oui, bien évidemment  comme chaque peuple mais en quoi, là est la question ? 


L’exemple d’El Al nous montre que la différence  réside bien dans l’esprit d’assistance spontanée et généreuse qui anime ce peuple (2) .L’exemple d’ El Al est un modèle éclatant de  la solidarité entre les humains.

Il s’agit  d’une compagnie qui regroupe une chaîne de solidarité d’hommes et de femmes issus de tous horizons, toutes confessions confondues (puisque El Al  fait travailler des israéliens juifs, des israéliens  druzes, bahaïs, mais aussi des israéliens  arabes musulmans et chrétiens).

El Al  qui desserve plus de 40 destinations à travers le monde, est  aussi une compagnie qui a   été fondée sur les principes de la diversité qui transcendent les limites politiques, religieuses et ethniques.  

La seconde question que je pose ici ;  quand est t-il des valeurs  et des engagements éthiques que suivent  les compagnies aériennes  arabes concurrentes d’ El Al   dans la région du Proche Orient? La réponse est claire ; on est devant un contraste total .Face à  El Al,  qui brille dans le ciel  par son humanisme, les compagnies aériennes arabes du Proche Orient (je ne citerai pas volontiers de noms) sont classées dans tout un autre registre.


Les abus et les harcèlements  sexuels sont monnaie à bord des appareils de ces compagnies. Dans ces pays ou il n’y’ a aucune législation de travail ou des syndicats pour les employeurs, le personnel féminin est continuellement  soumis aux abus et aux caprices sexuels des Princes et émirs arabes.


Dans ces compagnies  arabes ou seul le passager le plus fort et le plus riche fait sa loi, les  hôtesses sont l’objet de graves  pressions sexuelles. Les témoignages de ces jeunes  femmes affectées par les violences sexuelles des passagers à bord des compagnies aériennes du Proche Orient sont systématiquement étouffés pour des raisons  multiples ( absence de législations , absence de structures de suivies, peur de représailles,mais aussi pour des raisons culturelles ).

Les monstruosités continuent donc sur les vols des appareils arabes du Proche Orient et l’absence d’une presse libre dans ces pays  pour dénoncer ces pratiques ainsi que la culture de l’impunité qui y règne fait que le culte de l’honneur bafoué devient  l’exutoire d’une libido  non contrariée.


Plus grave encore, les compagnies arabes du Proche Orient sont impliquées  ouvertement dans le commerce et l’acheminement de milliers d’esclaves chaque année vers les riches monarchies pétrolières du Golf. Ces compagnies aériennes arabes (je ne citerai pas encore leur noms) qui dépensent chaque saison des millions de dollars pour améliorer leur images de marque contribuent activement à la servitude des travailleurs étrangers qui sont dénués de leur dignité humaine dés qu’ils arrivent sur le sol des pays arabes du Golf.


Les organisations humanitaires (Amnesty International et la Commission des droits des femmes de l’ONU) y déplorent  les traitements proches de l’esclavagisme pour les travailleurs immigrés, de la torture et des violences sexuelles sur les domestiques.


 

Chaque année les compagnies arabes du Golf acheminent, à travers des vols réguliers, des centaines de milliers de travailleurs-esclaves d’origines pakistanaises, indiennes, syrilankuaises, bengalaises  et indonésiennes. Et le plus grave est que les lobbyistes arabes du pétrole  empêchent tout  droit d’émettre des critiques contre  les familles régnantes  et  aux gouvernements qui encouragent ses pratiques outrancières.


 

La tradition de l’esclavage semble aujourd’hui inhérente à ces compagnies arabes de transport  aérien. Face à cette situation il est primordial  de  penser à boycotter toutes les compagnies du Proche Orient qui sont impliqués dans le transfert et le trafic très juteux du genre humain. Et vu l’absence d’une volonté  internationale de mettre fin à ce nouvel esclavagisme, les pays occidentaux sont invités aujourd’hui, au moins, à  interdire d’accès à leurs aéroports et leurs infrastructures les appareils de ces compagnies arabes impliqués dans ce trafic d’un autre age. Les nouveaux  transporteurs des esclaves n’ont pas à atterrir dans les aéroports des pays civilisés. 


Voilà pourquoi nous rendons un hommage à El Al aujourd’hui. C’est  tout un monde qui le sépare avec le reste des ses concurrents  arabes du Proche Orient (je ne sais pas si le mot concurrent est opportun ici)  EL Al  ne va pas en Inde pour  chercher des esclaves, mais   pour sauver des vies humaines (3).


Si les performances sécuritaires d’ EL Al  sont aujourd’hui reconnues  par l’ensemble des organismes internationaux qui veillent sur  les normes mondiales pour la vérification de la sécurité des procédures d’exploitations des transporteurs aériens, le profil humanitaire d’ EL Al  doit aussi être reconnu .Son engagement pour les bonnes  causes , la générosité de ses passagers mais aussi de  son personnel naviguant  et son soutien  aux différents programmes et ONG pour la lutte contre les maladies dangereuses du siècle ne peuvent  nous laisser indifférents . Félicitations  donc à El Al pour ces  gestes tellement humanitaires.

El Al,  est enfin la  seule compagnie au monde  qui ne vole pas le jour du Shabat (samedi) qui est du vendredi soir au samedi soir,  ni les jours de fêtes juives. Des vols sont remplacés par les compagnies en code share et les vols sont reportés pour le samedi soir ou avancés au vendredi après-midi. De plus la compagnie propose uniquement sur ses vols des repas Kasher. Voilà ce qui fait d’ EL Al   encore une compagnie à dimension humaine.


 

 Réveil de l’Orient

Une libre voix défiant la censure islamique

 

 

(1)  Voir le cas du jeune passager sur El Al  Moran Kadosh, sur le vol numéro °316 Tel-Aviv Londres. En attente d’une greffe de foie, le cas de l’enfant circule parmi les passagers et les employés de la compagnie. Durant  le vol  les 400 passagers et membres d’équipage ont réuni les 60 000 dollars nécessaires à la greffe.

(2) El Al a jouée aussi un rôle important dans les efforts  humanitaires lors des missions en Éthiopie ou au Yémen.

(3) Lors des attaques sanglantes simultanées lancées le 26 novembre 2008 à Bombay par un groupe de terroristes islamistes, EL Al  a transporté une équipe du Maguen David Adom en Inde. Le chef des services du Maguen David Adom, Eli Bein, a dirigé  sur place deux  équipes de secouristes comprenant médecins, infirmiers, mais également des spécialistes dans la recherche des personnes portées disparues après les attaques terroristes à Bombay, joignants  ainsi les  groupes de la Croix Rouge internationale déjà sur place.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz